Tags Posts tagged with "UGTT, Houcine Abassi"

UGTT, Houcine Abassi

par -
Le chef du gouvernement

Le chef du gouvernement, Mehdi Jomaâ et le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, se sont entretenus, lundi, dans un climat « très franc » au sujet de la situation économique et sociale en Tunisie. Ont été examinées les problématiques au niveau de plusieurs ministères, entreprises et secteurs outre la question des nominations et la nécessité de mettre en place un climat social excellent pour réaliser un bond quantitatif économique de nature à mettre fin à la désaffection des investisseurs.

Il a été également question de la manière dont seront appliqués les accords signés, de l’accélération de la conclusion d’un accord sur l’augmentation du Smig et des moyens propres à désamorcer la tension dans certains dossiers sociaux brûlants.

Dans une déclaration à la presse, Houcine Abassi a précisé que la rencontre qui a porté sur la situation économique et sociale présente a débouché à un accord sur l’organisation de rencontres continues entre la présidence du gouvernement et l’UGTT, destinées à surmonter les difficultés qui pourraient survenir, lors de la prochaine étape, signalant à ce propos qu’il a été convenu de tenir , le vendredi 14 mars courant, une réunion entre le chef du gouvernement et tous les membres du bureau exécutif de l’organisation ouvrière, en présence des ministres concernés par les dossiers économiques, selon un communiqué de la Primature.

Houcine Abassi a indiqué qu’il a été convenu aussi de la reprise des travaux de la « Commission 7+7 », et d’organiser au moins une réunion par mois pour mettre en place une plateforme d’entente concernant le règlement des problématiques posées.

Le secrétaire général de l’UGTT a encore déclaré que la rencontre a été l’occasion d’aborder la question des différentes circulaires édictées par le gouvernement actuel et le cabinet précédent, relatives aux accords conclus avec l’UGTT, ajoutant qu’il a été convenu de créer une commission chargée d’y trouver les solutions appropriées.

par -
Le nom de Houcine Abassi

Le nom de Houcine Abassi, Secrétaire générale de l’UGTT s’affiche dans la liste des 100 personnalités les plus influentes en Afrique, selon « Le magazine d’Afrique ».

Dans cette liste figurent Rached Ghannouchi, leader d’Ennahdha, Mehdi Jomaâ, nouveau chef du gouvernement de la Tunisie, Marwen Abbes, représentant de la banque mondiale en Libye, Houcine Abassi, secrétaire général de l’UGTT, Wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, Naoufel Ouertani, journaliste, Ferid Beji, Cheikh, Iyadh Ben Achour, professeur en droit constitutionnel et Ons Jabeur, joueuse de Tennis.

par -
L’UGTT a annoncé

L’UGTT a annoncé ,mardi 5 novembre 2013, sur sa page officielle sur Facebook que son secrétaire général Houcine Abassi a été sollicité pour le poste de chef du gouvernement lors des dernières séances du Dialogue National.

L’UGTT ajoute ,dans le même statut ,que suite au blocage du Dialogue National concernant la personnalité qui sera nommée chef du gouvernement , le front du salut avait proposé dans la soirée du lundi 4 novembre, Houcine Abassi pour le poste , mais le secrétaire général a décliné l’offre de manière catégorique , tenant à la neutralité de l’organisation syndicale , et à la priorité de la recherche d’une issue à la crise du pays .

Pour sa part ,le porte-parole du Front Populaire, Hamma Hammami, a indiqué, tard dans la nuit du 4 novembre 2013, que le Front du Salut avait proposé en dernier recours le secrétaire Général de l’UGTT, Houcine Abassi, au poste de chef de gouvernement .

Hammami a déclaré dans un point de presse qui a suivi la suspension des réunions du Dialogue National que le Front du Salut considère Houcine Abassi capable de diriger le pays dans la période à venir.

par -
Le secrétaire général de l’UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, a reçu une lettre le menaçant de mort de la part d’un inconnu.

Selon le journal Achourouk, la missive parvenue à l’adresse de la centrale syndical, place Mhamed Ali , a été postée à partir du gouvernorat de Sfax, Le cachet de la poste en faisant foi.

D’après des sources citées par le journal, le secrétaire général de l’UGTT a décidé de ne pas saisir les autorités sécuritaires au sujet de ces menaces de mort, les précédents sur ce registre n’ayant jamais abouti à identifier l’expéditeur, encore moins à l’arrêter.

par -
Le secrétaire général de l’UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, a reçu une lettre le menaçant de mort de la part d’un inconnu.

Selon le journal Achourouk, la missive parvenue à l’adresse de la centrale syndical, place Mhamed Ali , a été postée à partir du gouvernorat de Sfax, Le cachet de la poste en faisant foi.

D’après des sources citées par le journal, le secrétaire général de l’UGTT a décidé de ne pas saisir les autorités sécuritaires au sujet de ces menaces de mort, les précédents sur ce registre n’ayant jamais abouti à identifier l’expéditeur, encore moins à l’arrêter.

par -
Le secrétaire général de l’UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, a annoncé que l’organisation ouvrière ne participera pas au Débat national dont sont absent nombre de partis, et ce à l’issue d’une rencontre qu’il a eue, avec les représentants de partis participants à ces assises réclamées par le président de la République provisoire.

Il a souligné que ce Débat dont deux sessions ont été tenues au palais de Carthage ne représente point celui auquel avait appelé l’UGTT, fin 2012, pour sortir le pays de l’impasse politique, économique et sociale dans laquelle il se débattait.

par -
Le secrétaire général de l’UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, a annoncé que l’organisation ouvrière ne participera pas au Débat national dont sont absent nombre de partis, et ce à l’issue d’une rencontre qu’il a eue, avec les représentants de partis participants à ces assises réclamées par le président de la République provisoire.

Il a souligné que ce Débat dont deux sessions ont été tenues au palais de Carthage ne représente point celui auquel avait appelé l’UGTT, fin 2012, pour sortir le pays de l’impasse politique, économique et sociale dans laquelle il se débattait.

par -
Le secrétaire général de l'Union générale des travailleurs tunisiens Houcine Abassi a  déclaré avoir  reçu des menaces de mort via un SMS

Le secrétaire général de l’Union générale des travailleurs tunisiens Houcine Abassi a déclaré avoir reçu des menaces de mort via un SMS.

La standardiste du siège dit également avoir reçu 2 messages ayant un contenu similaire adressés au secrétaire général de l’UGTT .

par -
Des propositions ont fait l’objet d’un accord entre le gouvernement et l’UGTT alors que d’autres ont suscité

Des propositions ont fait l’objet d’un accord entre le gouvernement et l’UGTT alors que d’autres ont suscité les réserves de la délégation syndicale aux négociations avec le gouvernement et seront examinées, demain mercredi, par la commission administrative de l’organisation syndicale, selon des sources informées au sein de l’UGTT, citées par Al Jarida.

C’est à la lumière de l’examen de ces propositions que sera prise la décision finale concernant la grève générale prévue pour le 13 décembre.

Une autre rencontre entre le gouvernement et l’UGTT devrait se tenir immédiatement après la réunion de la CA de l’UGTT.

par -
Le secrétaire général de l'Union générale tunisienne du Travail (UGTT)

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du Travail (UGTT), Houcine Abassi a déclaré, jeudi, que l’initiative de la troïka gouvernementale a « levé plusieurs obstacles mais ne répond pas aux points soulevés par le congrès national pour le dialogue », organisé, le 16 octobre courant, à l’initiative de l’Organisation ouvrière.

Dans une déclaration à la presse, à l’issue de l’entretien qu’il a eu, ce jeudi, au palais de Carthage, avec le président de la République provisoire Mohamed Moncef Marzouki, le secrétaire général de l’UGTT a indiqué que les différences entre les deux initiatives ont trait au calendrier électoral et à la séparation entre les élections législatives et présidentielle.

« Nous voulons transcender ces différences par le dialogue et la discussion », soulignant que l’initiative de l’UGTT reste ouverte aux partis qui n’y ont pas participé « pour une raison ou une autre ».

Il a, par ailleurs, déclaré que « L’initiative de la Troïka reste une initiative tripartite, et tout comme l’initiative de l’UGTT, elle ne peut se substituer au pouvoir constituant ».

S’agissant de son entretien avec le président de la République provisoire, qui s’est déroulé en présence de représentants de la Ligue tunisienne des Droits de l’homme et de l’Ordre des avocats, IL i a mis l’accent sur la convergence des vues à propos de plusieurs points, faisant part de son souhait de voir ses initiatives de dialogue et de concertation se poursuivre pour « réduire la tension dans le pays ».

Alors qu’il était prévu qu’elle présente son initiative politique le 18 octobre, la troïka s’était limitée à annoncer, le 13 octobre, son choix porté sur le régime politique mixte et la fixation de la date du 23 juin 2013 pour l’organisation des élections législatives et présidentielle.

par -
Le secrétaire général de l’UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, a affirmé que l’organisation ouvrière n’est pas concernée par les conflits secouant l’échiquier politique et qu’elle veut être au-dessus de la mêlée, et c’est pourquoi elle s’engage à n’exclure nulle partie, et s’en tient avec le dialogue avec tous.

Il a ajouté, dans une déclaration au journal Achourouk, que l’assemblée nationale constituante est seule responsable de la rédaction de la Constitution, de l’élaboration des lois et de  leur adoption en attendant les prochaines élections  et la fin de la période transitoire.

Houcine Abassi a souligné que l’UGTT est déterminée à œuvrer en vue de l’instauration de l’entente pour sortir le pays des tensions politiques qui l’assaillent, appelant toutes les parties à réagir positivement à l’initiative de l’UGTT, et à faire réussir le congrès national pour le dialogue.

par -
Le site Babnet rapporte ce dimanche que des professeurs de l’enseignement secondaires

Le site Babnet rapporte ce dimanche que des professeurs de l’enseignement secondaires, auraient chargé un avocat d’introduire, après du Procureur de la République près le Tribunal de 1ère instance de Tunis, une plainte contre l’actuel SG de l’UGTT, Houcine Abassi et un certain nombre de ses adjoint. La plainte, accuse Abbassi et des SG adjoint de crime d’atteinte sur les personnes pour les pousser à s’attaquer les uns et les autres et pour atteinte aux bonnes mœurs et coups et blessures.

La plainte, ferait suite à la manifestation, organisée il y a quelques jours par des enseignants du Secondaire, devant le siège de l’UGTT à la Place Mohamed Ali à Tunis, pour protester contre la politisation de la centrale syndicale.

par -
Le secrétaire général de l’UGTT

Le secrétaire général de l’UGTT, Houcine Abassi, a  annoncé que la centrale ouvrière a convenu avec le gouvernement de créer une commission conjointe chargée d’examiner une série de dossiers à l’ordre du jour sur la scène syndicale.

Au terme d’une rencontre ayant réuni, lundi à la Kasbah, le bureau exécutif de l’UGTT avec le chef du Gouvernement, Hamadi Jebali et plusieurs ministres, il a indiqué que la commission entamera prochainement ses travaux avec la participation de 5 membres du gouvernement et autant de représentants de la centrale ouvrière aux cotés de sous-commissions en relevant.

Cette commission se penchera sur un certain nombre de dossiers , notamment celui de la sous-traitance, et de la situation des employés du secteur touristique qui n’ont pas bénéficié jusqu’ici des augmentations salariales au titre de 2011 outre la question de la non application de 5 conventions sectorielles relatives aux augmentations de l’année 2011.

Le responsable syndical a ajouté qu’il a appelé le gouvernement à réviser les conventions signées par l’ancien régime avec nombre d’entreprises étrangères où « il a sacrifié la souveraineté nationale », précisant que le chef du Gouvernement s’est montré disposé à réviser ces conventions.

Il a, en outre, mis l’accent sur la nécessité d’agir sur la hausse excessive des prix, de conférer davantage d’efficacité aux mécanismes de l’emploi et d’activer l’amnistie, en plus de l’instauration d’un nouveau contrat social prenant en compte le projet de « constitution » proposé par l’UGTT.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

A l’occasion de l’Assemblée générale de Medef International qui s’est tenue mercredi 17 mai 2017, Medef et Medef International ont rappelé la priorité donnée...