Tags Posts tagged with "UIB, banque, tunisie"

UIB, banque, tunisie

par -
0
L’UIB vient de révéler sa stratégie ambitieuse pour l’Afrique. Lors d'un cocktail dînatoire organisé récemment à Tunis

L’UIB vient de révéler sa stratégie ambitieuse pour l’Afrique. Lors d’un cocktail dînatoire organisé récemment à Tunis, Alexandre Maymat, directeur délégué banque et services financiers internationaux du groupe et président du conseil d’administration de l’UIB, a présenté la stratégie du groupe Société Générale en Afrique. Il a souligné que la banque va poursuivre sa stratégie d’innovation au bénéfice de ses clients, réaffirmant l’engagement de la banque d’améliorer son efficacité opérationnelle pour financer l’investissement et le développement de l’exposition managériale et internationale. Présent dans 16 pays africains, le groupe Société Générale se positionne comme une banque locale et internationale. En Afrique, le groupe accompagne les économies locales et sert près de 2,8 millions de clients dont 172 000 entreprises. Fort de son développement économique, d’une urbanisation et d’un déploiement des infrastructures accrus, le continent africain voit l’émergence d’une classe moyenne et d’un tissu industriel dont les besoins en services bancaires et financiers croissent et se diversifient.

Kamel Néji, directeur général de l’UIB, a évoqué, pour sa part, le potentiel économique de l’Afrique en tant que pôle de croissance et partenaire économique de choix et réaffirmé le soutien de l’UIB à la stratégie panafricaine du groupe. Il a, par ailleurs, souligné l’ambition de l’UIB d’accompagner les opérateurs économiques tunisiens dans leur développement au Maghreb et en Afrique Subsaharienne.

Grâce à ses expertises internationales, notamment en banque de financement et d’investissement, en cash-management ou services financiers spécialisés, le groupe Société Générale accompagne les entreprises africaines avec une offre de produits et services dédiés. En matière de financements de projets, le Groupe s’illustre notamment dans le financement des chantiers de grande envergure comme, par exemple, au Maroc avec le financement d’une centrale thermique, au Cameroun avec la centrale électrique à gaz de Kribi. Au Ghana, le Groupe a participé à l’arrangement du préfinancement de la campagne cacaotière (Ghana Cocoa Board)…

En matière de conseil et opérations de marché, la banque est également très présente. La gestion des flux et de la trésorerie s’illustre au travers de nombreuses solutions de cash management, cash pooling. L’activité de conservation d’actifs est assurée dans de nombreux pays tels que le Ghana, la Tunisie, la Côté d’Ivoire, le Maroc…

Le groupe est également présent dans l’accompagnement des salariés des entreprises avec des solutions adaptées pour l’ouverture de compte, la dématérialisation de la paie, les pensions…

Les différentes filiales du groupe Société Générale travaillent en synergie pour accompagner leurs clients transafricains. Le Groupe a également mis en place l’offre African Express, une initiative dédiée à ses clients chinois qui souhaitent investir en Afrique.

Avec des parts de marché significatives, parfois supérieures à 20 % (Cameroun, Sénégal et Côte d’Ivoire), La Société Générale est l’une des banques internationales les mieux implantées dans 16 pays d’Afrique. La société générale Cameroun, a installé déjà la 1ère banque au Cameroun, élue meilleure banque du pays en 2011 et 2012, la première banque au Sénégal en matière de financements, la première banque aussi en Côte d’Ivoire et 1er groupe financier privé ayant un actionnaire de référence internationale au Maroc et 1ère banque à capitaux privés en Algérie.

Kh.T

par -
0

Parmi les 182 entreprises appartenant à la famille et alliés de l’ex-président Ben Ali, et annoncées par le gouverneur de la BCT dans sa dernière conférence de presse,  l’UIB n’en compte que deux dans son portefeuille, avec un engagement global de quarante et un mille six cent huit dinars. Ces deux relations figurent parmi les clients inactifs de l’UIB, dit la banque dans un communiqué publié, ce jeudi 17 février 2011, et qui précise que ces 2 relations n’ont «aucun mouvement significatif ».

La majeure partie de cet engagement, 39 530 dinars, concerne une relation ancienne avec une créance ayant fait l’objet d’un déclassement depuis l’an 2000, selon les normes usuelles édictées par la circulaire BCT n°91-24 du 17/12/1991. Cette créance est totalement provisionnée au 31/12/2010 et fait l’objet d’une procédure de cession en cours à une société de recouvrement.
Quant à la deuxième relation, son compte ouvert sur les livres de l’UIB présente une position créditrice de 11 665 dinars. L’exposition de l’UIB sur cette relation est de 2 078 dinars, sous forme d’un engagement par signature totalement margé, c’est-à-dire couvert par une contrepartie certaine sous forme d’une garantie financière.

Au total, l’exposition de l’UIB est donc quasi-nulle sur les différentes parties liées avec la famille de l’ex-président Ben Ali et les procédures en cours à l’encontre de ces parties liées n’ont aucun impact sur la situation de l’UIB et ses résultats attendus au titre de l’exercice 2010.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
La Fédération Wallonie-Bruxelles a inauguré le 18 janvier un nouvel établissement scolaire belge à Dar Bouazza, et posé la première pierre de la future...