Tags Posts tagged with "UIB, Tunisie"

UIB, Tunisie

par -
Les dépôts de la clientèle

Les dépôts de la clientèle, chez l’UIB (Union Internationale des banques) au cours du 4ème trimestre de l’année 2013, ont augmenté de 9,9 % passant de 2 690,7 MDT à fin décembre 2012 à 2 956,5 MTND à fin décembre 2013, ce qui correspond à une progression de +265,8 MDT. L’encours net des crédits à la clientèle, qui a augmenté de 3 % par rapport au 31 décembre 2012 (+93 MDT), tient compte de l’impact des nouvelles dispositions de la circulaire BCT.

L’encours des emprunts et ressources spéciales a atteint 335 MDT au 31 décembre 2013 contre 338,4 MDT à fin décembre 2012. Cette variation s’explique d’une part par la clôture en janvier 2013 de l’emprunt obligataire de 40 MTND émis en 2012 (avec une souscription de 18,6 MDT au cours du mois de janvier 2013 et compte non tenu des dettes rattachées de 1,9 MDT), d’autre part par le remboursement d’un montant de 17,6 MTND relatif aux échéances des emprunts obligataires émis par l’UIB en juillet 2009, en septembre 2011 et en décembre 2011. L’encours des emprunts et ressources spéciales a été également impacté par l’amortissement à hauteur de 5,5 MDT de l’emprunt en dollar contracté auprès de la Société Générale et par la diminution des ressources spéciales de 0,8 MTND.

Les produits d’exploitation bancaire, présentés nets des agios réservés, ont atteint 277,3 MDT en 2013 en progression de +40,3 MDT par rapport à 2012, ce qui correspond à une évolution de +17%. La marge d’intérêt a atteint 122,9 MDT en 2013 vs 106,4 MDT en 2012, soit une progression de +15,5%. La marge sur les commissions a atteint 46,9 MDT en 2013 vs 42,3 MDT en 2012, soit une progression de +11%.

Le Produit Net Bancaire a atteint un montant de 183,7 MDT en 2013 vs 160,8 MDT en 2012, soit une progression de +22,9 MDT correspondant à une évolution de +14,25%. La banque a par ailleurs comprimé les frais de personnel qui ont baissé de 3,3%. Même tendance pour les charges générales d’exploitation qui ont été une baissées de 2,6%.

L’effet cumulé de la croissance du Produit Net Bancaire et de la maîtrise des charges générales d’exploitation a permis une amélioration du coefficient d’exploitation (46,1% en 2013 vs 54,4% en 2012). Le résultat brut d’exploitation est passé de 66,4 MDT en 2012 à 91,4 MDT en 2013, soit une évolution de +37,7%.

par -

Au 31 mars 2011, l’encours net des crédits à la clientèle a augmenté de 17,74 % par rapport au 31 mars 2010 (+356,6 millions de dinars).

Les dépôts de la clientèle ont augmenté de 11,38 % à fin mars 2011 par rapport aux encours arrêtés au 31/03/2010 atteignant un montant de 2 287, 6 millions de dinars (+233, 6 millions de dinars). S’agissant des dépôts à vue, ils ont progressé de 14,1% au cours de ladite période ; le ratio dépôts/crédits étant de 96,7%.

L’encours des emprunts et ressources spéciales a atteint 239,4 millions de dinars au 31 mars 2011 contre 253,2 millions de dinars à fin mars 2010; cette baisse est due au remboursement de la première échéance de l’emprunt obligataire émis par l’UIB en juillet 2009. Les produits d’exploitation bancaire, présentés nets des agios réservés, ont atteint 49,9 millions de dinars au 31/03/2011, soit une progression de 8,8 millions de dinars par rapport à la même période en 2010, ce qui correspond à une évolution de 21,57 % par rapport au 31/03/2010. La marge d’intérêt a atteint 20,3 millions de dinars au 31 mars 2011 contre 16,7 millions de dinars au 31/03/2010, soit une progression de 21, 82%. Le Produit Net Bancaire a atteint au 31 mars 2011 un montant de 31,5 millions de dinars contre 27,5 millions de dinars au 31 mars 2010, soit une progression de 3,9 millions de dinars correspondant à une évolution de 14,28%. Les frais de personnel ont atteint 13,1 millions de dinars au titre du premier trimestre 2011 contre 12,1 millions de dinars pour la même période en 2010, soit une progression de 8, 6 %. Les charges générales d’exploitation, ont atteint un montant de 4,2 millions de dinars au 31 mars 2011 contre 4,3 millions de dinars au 31 mars 2010, soit une baisse de 2,13 %. Le résultat brut d’exploitation a enregistre une progression de 2,8 millions de dinars. Il passe ainsi de 10 millions de dinars au titre du premier trimestre 2010 à 12,8 millions de dinars au cours du premier trimestre 31 mars 2011, soit une évolution de 27,52% .Quant au coefficient d’exploitation, il est passé à 55,03% contre 59.43% au 31/03/2010.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

A l’occasion de l’Assemblée générale de Medef International qui s’est tenue mercredi 17 mai 2017, Medef et Medef International ont rappelé la priorité donnée...