Tags Posts tagged with "Ukraine"

Ukraine

par -

Selon Reuters, les Fancy Bear, un groupe de pirates informatiques russes, ont réussi à espionner des unités de l’artillerie ukrainienne de fin 2014 à 2016 au moyen de logiciels malveillants implantés dans des équipements technologiques fonctionnant sous Android.

Les services de renseignements américains soupçonnent ces pirates russes, aussi connus sous le nom d’APT 28, de travailler pour le compte du GRU, le renseignement militaire russe.

Ils ont été liés aux cyberattaques dont a été victime le Parti démocrate lors de la campagne présidentielle aux États-Unis, nous apprend la même source.

par -

15 attentats en France avant et pendant l’Euro 2016, c’est le projet funeste que fomentait un Français. L’individu a été stoppé dans son élan par les services de sécurité ukrainiens (SBU) le 21 mai dernier, en Ukraine, mais ce n’est que ce lundi 06 juin que le patron du (SBU), Vassil Grytsak, a ébruité l’affaire, rapporte l’AFP.

« Le SBU a réussi à empêcher quinze actes terroristes qui étaient planifiés en France à la veille et pendant le championnat d’Europe de football », a déclaré M. Grytsak, ajoutant que le Français avait été appréhendé alors qu’il tentait de franchir la frontière ukraino-polonaise.

Toujours selon le chef du SBU, le ressortissant français a motivé son projet par « la politique de son gouvernement concernant l’arrivée massive d’étrangers en France, la diffusion de l’islam et la mondialisation » et dit haut et fort qu’il était déterminé à frapper la France. Selon lui, l’homme avait l’intention de commettre des attentats dans des mosquées, des synagogues, des centres de prélèvement de l’impôt et des autoroutes.

Il avait amassé des armes de guerre !

« Piégé par les services secrets, le citoyen français a reçu cinq fusils d’assaut Kalachnikov, plus de 5.000 munitions, deux lance-roquettes antichar, 125 kg de TNT, 100 détonateurs, 20 cagoules et d’autres choses », a indiqué le chef des services secrets ukrainiens. Il a déclaré que ce Français a débarqué en Ukraine en décembre 2015 et s’est fait passer pout un bénévole, ensuite il a approché des unités militaires dans l’est du pays, où les troupes ukrainiennes ferraillent contre des séparatistes prorusses.

« Il a commencé à s’intéresser aux moyens d’acheter en Ukraine des armes, des explosifs et d’autres équipements », a déclaré M. Grytsak. Mais il a fallu six mois aux services secrets ukrainiens pour l’appréhender, le temps de mener les investigations et de constituer un solide dossier contre lui.

D’après le responsable, les Ukrainiens ne voulaient pas éventrer cette affaire avant la fin de l’Euro 2016, mais ce sont des fuites dans la presse qui les ont contraints de vendre la mèche.

Des sources policières françaises ont confié à l’AFP qu’il s’agit d’un Lorrain de 25 ans, pas fiché par les services de police et qui travaille en tant qu’inséminateur dans une coopérative agricole du Bas-Rhin (est de la France).

Une enquête a été déclenchée en France, elle est menée par l’Office central de lutte contre la criminalité organisée (OCLCO) et le service régional de la police judiciaire (SRPJ) de Nancy (est).

par -
La première Brigade centrale des recherches et d'inspection de l'Aouina a

Entre 5 et 6 lignes aériennes directes seront ouvertes entre la Tunisie et des grandes villes ukrainiennes, à partir du 26 avril 2016, a annoncé mercredi, l’Ambassadeur de l’Ukraine en Tunisie et en Libye Mykola Nahornyi, lors d’une conférence de presse à Tunis.

Les vols, qui seront probablement, assurés par Nouvelair et la Compagnie Ukraine International Airlines, ont pour objectifs de développer la coopération touristique et de permettre aux hommes d’affaires et étudiants tunisiens en Ukraine (qui transitent d’habitude par la Turquie, la France ou l’Allemagne), de gagner du temps, a-t-il indiqué.

La Tunisie est le 2ème partenaire commercial de l’Ukraine en Afrique avec des échanges commerciaux de l’ordre de 300 millions de dollars/an (environ 600 millions de dinars).

Outre les échanges commerciaux, Nahornyi a mis l’accent sur l’importance de booster la coopération économique et l’investissement mixte à travers le développement des relations entre les secteurs privés tunisien et ukrainien.

L’ambassadeur a fait savoir dans ce cadre qu’il a proposé, au cours de sa rencontre avec la présidente de l’UTICA (Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat) la création, dans les plus brefs délais, d’un conseil d’affaires tuniso-ukrainien.

Des contacts directs ont été déjà établis entre les hommes d’affaires des deux pays concernant certains projets, dont la création d’une usine de montage des voitures ukrainiennes en Tunisie, en vue de les commercialiser en Tunisie et en Afrique, a-t-il ajouté.

Des conventions de partenariat portant sur l’incitation et la protection des investissements, sont en cours d’examen, ce qui est de nature à favoriser la réalisation de projets communs entre l’Ukraine et la Tunisie, a-t-il dit.

Il a également, cité des accords en cours de préparation sur l’état civile, l’assistance juridique dans les affaires civiles et criminelles outre un projet de convention entre l’Agence TAP et l’Agence de presse Ukraine Ukrinform portant sur l’échange d’informations et de photos.

Il a appelé par ailleurs, à la réouverture de l’Ambassade de Tunisie en Ukraine qui a été fermée, depuis 1996, pour des raisons financières, soulignant l’importance du rôle de l’ambassade dans la facilitation des formalités pour les familles et étudiants tunisiens dans ce pays et la promotion de la destination tunisienne auprès des touristes ukrainiens.

A noter que l’ambassade d’Ukraine à Tunis a procédé il y a deux mois, à une réduction de 50% des frais de visas pour l’Ukraine outre la simplification des procédures au profit des voyageurs tunisiens.

Les relations entre la Tunisie et l’Ukraine (indépendance en 1991) datent de 1992. La Tunisie a été parmi les premiers pays arabes à reconnaître l’Ukraine, qui faisait partie auparavant, de l’ancienne Union soviétique.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Les craintes n’ont pas lieu d’être et l’Etat n’est pas au bord de la faillite, a assuré le ministre conseiller auprès du chef du...

AFRIQUE

Au terme d’un procès très éloigné des standards internationaux et auquel nos organisations avaient refusé de participer, Simone Gbagbo a été acquittée hier soir...