Tags Posts tagged with "UNESCO"

UNESCO

par -

La Tunisie figure dans la liste des 54 pays éligibles pour l’appel à candidatures 2017 du Réseau des villes créatives de l’UNESCO, et ce, dans le cadre spécifique de coopération proposé pour l’Appel de 2017 pour les villes candidates de la région Afrique, sous représentée au sein du Réseau. L’Afrique étant une Priorité globale de l’UNESCO dans l’ensemble de ses programmes, cette région a été par conséquent choisie pour être la première région à bénéficier du cadre de coopération à compter de cet appel à candidatures sachant que la date limite de réception des candidatures par l’UNESCO est fixée pour le 16 juin 2017, rapporte l’agence Tap.

Le Réseau des villes créatives de l’UNESCO (RVCU), fondé en 2004, vise à  » renforcer la coopération avec et entre les villes ayant identifié la créativité comme un facteur stratégique de développement durable aux niveaux économique, social, culturel et environnemental « . Établir des partenariats et échanger des pratiques figurent ainsi parmi les principes clés du Réseau, que les villes membres se sont engagées à promouvoir.
Le RVCU est composé de villes prêtes à mettre en commun leurs ressources, leurs expériences et leurs connaissances au service des objectifs exposés dans l’énoncé de mission du Réseau. Une ville est désignée comme Ville créative de l’UNESCO sur la base de son plan d’action concret, son approche prospective, son engagement à long terme et de sa contribution potentielle à la réalisation des objectifs du Réseau.
Partant du constat que les villes du Sud global demeurent sous-représentées parmi les 116 membres, l’Unesco œuvre dans le cadre de l’appel 2017 à développer la portée géographique du Réseau cette année en offrant un cadre de coopération pour les villes africaines candidates. Ce déséquilibre, informe l’UNESCO, a été reconnu lors des précédentes Réunions annuelle du RVCU comme étant un défi à relever. Cet écart est particulièrement manifesté dans la région Afrique, où seules 5 villes ont à ce jour rejoint le Réseau : Kinshasa et Lubumbashi (République démocratique du Congo), Dakar (Sénégal), Brazzaville (Congo) et Assouan (Égypte).

A l’occasion de l’appel à candidatures 2017, l’UNESCO invite les villes candidates de la région Afrique à manifester leur intérêt à coopérer avec les villes membres existantes pour la préparation de leur candidature, mais également pour la mise en œuvre de leur plan d’action en cas de désignation. L’UNESCO encourage les villes membres à envisager leur engagement dans ce cadre de coopération et à manifester leur intérêt pour un partenariat inter-villes. Les manifestations d’intérêt des villes candidates africaines doivent parvenir à l’UNESCO avant le 3 mars 2017. Ce cadre de coopération est destiné à répondre au déséquilibre géographique du Réseau.
A travers ce programme, l’UNESCO reconnaît l’engagement manifeste des villes pour inscrire la créativité au cœur de leurs stratégies de développement urbain. La désignation d’une ville comme Ville créative de l’UNESCO constitue une condition préalable pour son admission en tant que membre à part entière au sein du Réseau des villes créatives de l’UNESCO. Les dossiers de candidature doivent se référer en priorité à l’un des domaines créatifs couverts par le Réseau : l’artisanat et les arts populaires, les arts numériques, le design, le film, la gastronomie, la littérature ou la musique. L’objectif de ce programme est de renforcer le rôle de la culture et de la créativité dans la mise en œuvre du Programme de développement durable à l’horizon 2030 et du Nouveau Programme pour les villes.
La liste des nouvelles villes désignées villes créatives de l’UNESCO sera publiée sur le site de l’UNESCO le 31 octobre 2017.
Le Réseau réunit aujourd’hui 116 villes de 54 pays autour d’objectifs communs : placer la créativité et les industries culturelles au cœur de leurs plans locaux de développement, et collaborer activement au niveau international par le biais de partenariats inter-villes. Le RVCU est un programme phare de l’UNESCO pour mettre en œuvre les Objectifs de développement durable (ODD) du Programme à l’horizon 2030, et le Nouveau Programme pour les villes, à l’échelle locale.

par -
Dans une déclaration faite à la radio MFM

La Tunisie célèbre, aujourd’hui, mercredi 5 octobre 2016, tout comme le reste du monde, la journée mondiale des enseignants. L’UNESCO a proclamé le 5 octobre Journée mondiale des enseignants en 1994.

Il est à rappeler à ce propos que les enseignants regagneront leurs postes dès aujourd’hui, mercredi, et ce suite à la suspension de la grève générale sectorielle de l’enseignement de base qui était prévue pour ce même jour. Un procès verbal portant sur la satisfaction des revendications des enseignants a été conclu entre le syndicat général de l’enseignement de base et le ministère de l’Éducation.

par -

La canicule qui frappe actuellement la Tunisie n’est certes pas un phénomène nouveau pour les Tunisiens, mais ce qui est totalement inédit, ce sont ses conséquences sur la population tunisienne en termes de coupure d’eau potable. A maintes reprises, les habitants de nombreuses régions de la Tunisie (Sousse, Sfax, Sidi Bouzid, Kairouan, Gafsa…) ont subi  des coupures d’eau prolongées de façon quasi simultanée, sans qu’on obttienne des explications de la part des autorités, encore moins des excuses formelles.

Des chiffres rapportés par le journal « Al Akhbar » dans son édition du vendredi 5 juillet 2016 relèvent que plus de 3 mille habitants dans de nombreuses délégations de Sidi Bouzid sont privés d’eau depuis dix jours. Ils ont protesté et ont dénoncé le silence du gouvernement face à  cette situation invivable.

Un observatoire  pour signaler les différentes coupures d’eau

L’association « Nomad08 Redeyef » vient de mettre en place un organe citoyen et participatif, l’Observatoire Tunisien de l’Eau, pour signaler les différentes coupures, les sous-alimentations en eau et les mouvements sociaux en relation avec la question de l’eau et ce, en utilisant la cartographie participative…

Ce projet vient à la fois informer sur les nombreux problèmes liés à l’eau en Tunisie, archiver les données, suivre l’évolution des résolutions des problèmes – s’il y a eu des interventions – mais surtout inciter les instances de droit à intervenir.

L’Observatoire Tunisien de l’Eau se base sur une plateforme virtuelle,  « www.watchwater.tn  », qui met à la disposition de ses utilisateurs une carte sur laquelle chaque notification désigne soit une alerte, soit un problème lié à l’eau.

Grâce à une procédure simple et une modération efficace, les alertes sont signalées rapidement, vérifiées par les modérateurs du site, affichées sur la carte et suivies jusqu’à leur résolution. Ces notifications restent affichées sur la carte tant que le problème perdure.

La Tunisie file droit vers une pénurie d’eau d’ici 2040 ?

La Tunisie se trouve sous le seuil de stress hydrique, avec 450 m3 d’eau par an et par habitant en 2015. Une étude de la « World Resources Institute » avait annoncé que le pays ferait partie des 33 nations les plus susceptibles de connaitre une pénurie d’eau d’ici 2040.

Des experts de l’UNESCO ont également placé la Tunisie dans la catégorie des pays qui auront des problèmes sérieux d’eau à l’horizon 2025.

Face à  cette menace, le gouvernement tunisien est appelé à mettre en place des plans d’urgence pour faire face à de telles pénuries, mais aussi pour assainir et remettre à niveau des équipements plus que jamais vitaux dans un pays pour lequel chaque goute compte.

par -

L’Institut National du Patrimoine (INP) a déposé une demande auprès du bureau de l’Organisation des Nations Unies pour l’Education, la science et la Culture (Unesco) à Tunis pour placer le Temple des Eaux de Zaghouan sur la liste du patrimoine mondial. L’information a été donnée à la TAP hier vendredi 04 mars par Samir Aounallah, directeur de recherches à l’INP.

A noter que le temple des eaux de Zaghouan est un aqueduc romain qui fait la jonction entre Carthage (banlieue nord de Tunis) et les sources de la région de Zaghouan (Nord-Est de la Tunisie). Le bâtiment fut édifié sur une source d’eau chaude, qui approvisionnait en partie Carthage par le canal de l’aqueduc de Zaghouan, qui a aussi été bâti au IIème siècle.

Des travaux de réfection et de réhabilitation ont été entamés en 2006, le but est de redonner son lustre d’antan à la route de l’eau et les vestiges du Temple et des monuments qui ont été exhumés dans les parages…

par -
<div>Mezri Haddad

Mezri Haddad, l’ancien ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO, a annoncé qu’il publiera un livre noir sur les traitres de la Tunisie.

Dans son statut postulé, dimanche 1er décembre 2013, sur sa page officielle il a écrit : « Chers ami(e)s, j’ai une bonne nouvelle à vous annoncer : mon nom figure dans le « Livre noir » de la présidence qatarie. En attendant mon « Livre noir » sur les renégats, les mercenaires et les épiciers des droits de l’homme, qui ont vendu la Tunisie et qui, après 20 ans de lynchage de leur propre pays ont conduit la Tunisie au chaos actuel, je répondrai à la crapule présidentielle par une lettre ouverte ».

par -
Intervenant sur les ondes de la radio Jawhara fm

Intervenant sur les ondes de la radio Jawhara fm, l’ancien ambassadeur de Tunisie auprès de l’UNESCO, Mezri Haddad est revenu sur les mesures d’austérité annoncées par le gouvernement de la troïka dans le projet de loi de finances pour 2014 qui sera, selon lui, certainement adopté.

Selon Mezri Haddad  » ces mesures d’austérité toucheront les pauvres et la classe moyenne ,et les conséquences de ce plan d’austérité s’étendront sur les 5 années à venir, ce qui amènera 40% de cette classe moyenne à retomber dans la classe inférieure « .

Par ailleurs, il a fustigé le parti Ettakatol, du ministre des Finances, Elyes Fakhafakh qui a préparé ce plan, parti qui se présente socialiste et qui va à l’encontre de son inspiration idéologique, a-t-il dit.

par -
Selon la présidence de la République

Selon la présidence de la République, Moncef Marzouki, président de la République provisoire, effectuera les 5 et 6 novembre 2013 une visite en France, pour participer à la conférence générale de l’Organisation des Nations Unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).La 37e session de la conférence générale de l’UNESCO se tiendra du 5 au 20 novembre 2013 à Paris.

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux