Tags Posts tagged with "Universite"

Universite

par -
0

Les trois universités les mieux classées  dans la région  Moyen-Orient&Afrique du Nord (MENA)  sont toutes situées en Arabie Saoudite. L’Université du Roi Saoud à Riadh est la première, l’université du Roi Abdulaziz à Djeddah est 2ème, et l’Université du Roi Abdallah de sciences & technologie à Tuwal est à la 3ème place. C’est ce qui ressort de la 2ème édition du classement des Universités de la région MENA qui englobe 124 établissements dans 18 pays, contre 91 établissements et 16 pays dans le premier classement du genre.

Les universités sont classées en fonction de leur performance en matière de recherche universitaire, et  pour la première fois cette année, de leur réputation et notoriété.

La première université tunisienne à figurer dans le Top 10 de la région MENA est l’Université de Sfax qui fait son entrée dans ce club des 10 à la 10ème place avec le score de 58.8  après avoir occupé la 12ème position dans le précédent classement. Une autre université tunisienne a signé une avancée remarquable, c’est l’Université de Tunis El Manar  qui se hisse à la 11ème place après avoir été au 17ème rang dans le précédent classement. L’Université de Monastir est 18ème pour le score de 53.6.

Plus loin, à la 25ème position, on trouve l’Université de Carthage, créditée du score de 49. L’Université de Tunis vient à la 33ème position avec le score de 45.2, puis à la 49ème, l’Université de Sousse avec le score de 37.7, plus loin encore on trouve l’Université de Gabès, avec le score de 29.1. L’Université de la Manouba, elle, est classée 84ème, avec le score de 26.5, alors que l’Institut national de recherche agronomique de Tunis est classé 101ème avec le score de 22.

L’Egypte revendique la plupart des universités en vedette dans le classement général, avec 25 établissements ayant avancé d’une place. Vient ensuite l’Algérie avec 20 universités représentées, suivie par l’Arabie Saoudite avec 16. A l’autre extrémité du spectre, la Libye, Oman, Qatar et le Yémen ont tous une université figurant dans le top 124.

Barème rigoureux

Les classements des meilleures universités du monde arabe sont basés sur des données et des paramètres de recherche fournis par Scopus, relevant d’Elsevier Research Intelligence. Le classement général tient également compte des  notes décernées par des universitaires et des établissements qui ont  été interrogés par Ipsos dans la région MENA, une société internationale d’études de marché.

La méthodologie « US News » utilisée pour le calcul des données dans  le classement général intègre des indicateurs bibliométriques tels que le nombre d’articles publiés et de distinctions, ainsi que les nouvelles données relatives à la renommée et la réputation. «  US News » a également utilisé une méthodologie distincte basée uniquement sur la performance de la recherche pour classer les universités par discipline, tels que l’informatique, l’ingénierie et la médecine.

Les nouvelles disciplines  introduites cette année comprennent les arts et les sciences humaines, les affaires, la gestion et la comptabilité, les sciences de la décision, l’odontologie, l’économie, l’économétrie et la finance, les neurosciences et les sciences vétérinaires. Cela porte le nombre total de classements par discipline spécifique à 24, contre 16 dans le classement inaugural.

Les établissements saoudiens sont en tête dans 19 des 24 classements établis. Les établissements  non-saoudiens qui trônent au sommet du palmarès  incluent l’Université américaine du Liban à Beyrouth,  l’établissement le mieux classé en  arts, sciences humaines et  sociales, l’Université américaine de Sharjah, n ° 1 dans les catégories entreprises et économie, et  l’Université du Caire en Egypte, classée n ° 1 en sciences vétérinaires.

par -
0

Au Maroc, les dates du prochain examen du Baccalauréat viennent d’être annoncées par le ministère de l’Éducation nationale qui met en garde contre d’éventuels tricheurs.

Les épreuves de la session ordinaire de l’examen national unifié du baccalauréat, toutes branches confondues, se dérouleront du 7 au 9 juin prochains, indique Bladi.net qui reprend le communiqué du ministère de l’Éducation nationale, qui n’a pas oublié de mettre en garde contre les risque qu’encourent ceux qui seraient tentés de tricher lors de cet examen de passage à l’université et dans les écoles supérieures.

Les peines encourues prévues par la loi, précise le communiqué, peuvent aller jusqu’à un an de prison ferme,  ainsi qu’une amende pouvant atteindre 5000 dirhams.

par -
0
Le secteur de l'enseignement supérieur en Tunisie ne va pas bien. Selon un classement récent établi par le portail 4 international colleges & Universities (4icu)

Le secteur de l’enseignement supérieur en Tunisie ne va pas bien. Selon un classement récent établi par le portail 4 international colleges & Universities (4icu), spécialiste des classements Web des universités du monde, la Tunisie n’a réussi à placer que trois de ses universités dans le top 100 des meilleures universités contre 18 universités égyptiennes, 11 algériennes et 8 marocaines.

Les trois campus tunisiens figurant dans ce classement sont l’université de Sousse (88ème), l’Université de Tunis El Manar (89ème) et l’Université de la Manouba (92ème)

Classement

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Au milieu des collines verdoyantes de Mubuga, à 100 km de la capitale burundaise de Bujumbura, 2 500 personnes se sont réunies hier pour célébrer de manière festive...

SPORT