Tags Posts tagged with "universités,"

universités,

par -

L’Observatoire Tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique poursuit sa campagne nationale de sensibilisation contre la fraude aux examens et le plagiat littéraire.
« Lancée au début de l’année universitaire 2016/2017 sur les réseaux sociaux et dans le milieu universitaire, cette campagne vise essentiellement à sensibiliser les étudiants et les chercheurs aux risques encourus par la triche au cours des examens et du plagiat », a indiqué, lundi, le Président de l’Observatoire », Najeh Salem.
« Un numéro vert 80102222 a été mis en service afin de dénoncer les cas de fraude et de plagiat », a-t-il précisé, ajoutant que cette campagne est menée en collaboration avec l’Instance Nationale de Lutte contre la Corruption avec la coordination du ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique.
Et de souligner:  » Cette campagne sera évaluée à la fin de cette année universitaire. Ainsi le nombre des cas de fraude recensés cette année sera comparé à celui de l’année dernière. »
Par ailleurs, Salem a regretté la couverture médiatique insuffisante de cette campagne nationale malgré, a-t-il dit, « son enjeu majeur », soulignant que la lutte contre la fraude demeure une responsabilité commune entre les différents intervenants dont les médias et les organisations de la société civile.
Crée en septembre 2016, l’Observatoire tunisien de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique siège à la Faculté des Sciences Juridiques et de Gestion de Jendouba.
Dirigée par des universitaires, cet observatoire est une association scientifique qui œuvre à instaurer un enseignement supérieur qui soit en mesure de développer la société et de consacrer la souveraineté nationale et les principes de la liberté, de la démocratie et de la citoyenneté.

par -

Youssef Chahed chef du gouvernement désigné doit rencontrer durant la matinée du lundi 15 août 2016 une délégation des doyens des universités et des facultés tunisiennes.

Les universitaires vont exposer, selon Mosaïque Fm, les problèmes du secteur de l’enseignement supérieur et les solutions qu’ils proposent

par -
Pour Moncef Ben Salem

Le ministre de l’Enseignement supérieur, Chiheb Bouden, s’est montré inflexible avec les professeurs adjoints contractuels, qui réclament énergiquement un recrutement direct, en contournant les concours nationaux. Le ministre a dit hier mardi 09 février sur Mosaïque Fm que les plaignants ont bénéficié du maximum de contrats pour officier dans les universités et que leur seule chance de continuer à exercer est de sacrifier au rituel du concours national.

Il a précisé que les contrats mis à la disposition des doctorants sont censés leur permettre de finir leurs thèses, et non se disperser dans des activités qui les éloignent du milieu de la recherche. « Ceux qui ont pu finaliser leur travail de recherche ont saisi cette opportunité et ont pu passer les concours pour intégrer l’enseignement supérieur. Nous ne pouvons accorder des délais indéfinis à ceux qui n’ont pas su saisir cette opportunité » a-t-il martelé…

par -

Le ministre de l’enseignement supérieur et de recherche scientifique, Chiheb Bouden a annoncé lors d’une conférence de presse, tenue jeudi 10 septembre 2015, qu’il n y aura pas de police universitaire mais que les corps sécuritaires seront renforcés dans les universités avec l’installation de caméras de surveillance.

On rappelle que le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique avait déclaré que son département avait préparé une batterie de mesures afin d’assurer le bon retour des étudiants.

Parmi ces mesures, il avait annoncé que  la bourse universitaire sera doublée en trois ans moyennant une augmentation annuelle de 30% à partir de l’année universitaire 2015-2016.

par -
Un observatoire de contrôle de l’infiltration sioniste des universités

Un observatoire de contrôle de l’infiltration sioniste des universités et des établissements pédagogiques tunisiens vient de voir le jour.

Cette initiative est créée par plusieurs associations de la société civile ainsi que des partis politiques tels que le Front Populaire et Ettakatol. Il s’agit de l’Association de soutien à la résistance et de lutte contre le sionisme et la normalisation, le parti « Athawabet » (constantes), la ligue Tunisienne pour la tolérance, le centre d’études Massarat en philosophie et sciences humaines, le forum Est-Ouest, le Mouvement « Mourabitoun » l’association de la citoyenneté et de défense des marginalisés, le « mouvement du combat national », le parti de l’action nationale démocrate, « le mouvement des unionistes libres », le parti du front populaire unioniste et le parti de l’alliance populaire pour la Tunisie.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE