Tags Posts tagged with "USA, , Allemagne, ISO, Tunisie"

USA, , Allemagne, ISO, Tunisie

par -
L'organisation de l'ISO n'a pas approuvé la proposition de tenir sa

L’organisation de l’ISO n’a pas approuvé la proposition de tenir sa prochaine réunion, prévue initialement pour le mois de septembre de cette année, en Tunisie, et ce à la suite de l’objection catégorique de quelques pays membres de l’ISO, dont en particulier les Etats-Unis et l’Allemagne. C’était lors de la réunion du comité d’experts de l’ISO qui a lieu à Madrid du 25 au 27 mars dernier. Ce groupe est formé des experts les plus réputés parmi les pays membres de l’ISO et d’autres organisations et institutions internationales en liaison avec l’ISO, chargées de la rédaction de la nouvelle norme ISO 37001 contre la corruption. Cette norme va avoir un caractère obligatoire et non pas d’orientation et permettra aux entreprises publiques et privées, ainsi qu’aux organisations de la société civile et aux partis politiques qui réussiront à l’intégrer dans leurs modes de management d’être certifiées par des organes de certification reconnus et indépendants.

On compte parmi les membres de ce comité Kamel Ayadi qui a participé à la réunion de Madrid en sa qualité d’expert représentant l’organisation Mondiale des Ingénieurs dont il fut le président au milieu des années 2000. Le comité tunisien a multiplié les contacts en marge de la réunion pour convaincre les délégations participantes à tenir la prochaine réunion à Tunisie. Ces efforts ont été soutenus par plusieurs pays, à leur tête l’Angleterre qui assure la présidence du comité, ainsi que la France, le Canada et l’Autriche. Ces pays ont montré une sympathie particulière à l’égard de la Tunisie considérant que le fait d’opter pour cette destination va contribuer à aider la Tunisie à retrouver progressivement sa place sur la scène internationale, sans compter que ce geste sera perçu comme un signal fort que le pays est en phase de se remettre de la période passée qui a été fortement marquée par le déclin de l’image de la Tunisie à l’étranger.

Les efforts déployés ont permis de créer un consensus presque général autour de la destination Tunisie, surtout que les autres pays candidats se sont désistés et que la décision fut consignée dans la motion finale de la réunion. Malheureusement, à la dernière minute, trois pays, en l’occurrence les États Unis, l’Allemagne et l’Australie ont formulé une objection quant à ce choix, expliquant leur position par les consignes données par leurs gouvernements pour des raisons sécuritaires.

De ce fait, le choix final du pays devant abriter cette réunion a été reporté afin de donner le temps pour garantir le maximum de concertations entre les parties concernées. Mais avant d’espérer atténuer le véto américain, un travail de sensibilisation en direction de la délégation américaine est indispensable, surtout que l’image de l’ambassade en flamme est encore présente dans l’esprit du citoyen américain.

Kh.T

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux