Tags Posts tagged with "UTICA, Bourse, Tunisie"

UTICA, Bourse, Tunisie

par -
Un an après la révolution

Un an après la révolution, les initiatives de l’Union Tunisienne de l’Industrie, du Commerce et de l’Artisanat (UTICA) d’aller de l’avant et de nouer un partenariat solide avec les acteurs stratégiques du pays ne cessent de se multiplier. L’objectif étant de booster l’activité déjà en récession et de propulser l’investissement productif et la création d’emploi dans tous les secteurs économiques et dans les différentes régions à travers une assistance et un meilleur accompagnement des dirigeants d’entreprises

Dans le cadre d’un plan d’action commun établi entre la centrale patronale et l’organisme syndical (UGTT), Wided Bouchamaoui, présidente de l’UTICA, était présente ce lundi 23 avril 2012 au siège de la Bourse de Tunis, pour marquer le lancement d’un nouveau partenariat entre la bourse et la centrale patronale et débattre de la problématique du financement des entreprises par le marché financier.

Des chefs d’entreprise, des dirigeants de la bourse et des analystes se sont penchés, lors d’une rencontre débat, sur les avantages multiples du recours de l’entreprise tunisienne au marché financier.

Une occasion propice pour les chefs d’entreprise et les investisseurs de prendre connaissance des potentialités du marché financier dans le circuit économique tunisien, d’une part et de s’informer de l’évolution de son cadre réglementaire, institutionnel et technique ainsi que des assouplissements introduits pour améliorer l’accès des entreprises aux financements de marché, d’autre part.

Le marché se distingue essentiellement par un nombre important des acteurs intervenants, 23 intermédiaires en bourse, 14 sociétés de gestion de portefeuilles et 107 OPCVM (SIVAV et FCP) qui gèrent à ce jour des actifs de l’ordre de plus de 5.3MD. A cela s’ajoute le rôle stratégique de l’infrastructure avec un système technique de transactions ainsi que les incitations fiscales accordées aux entreprises qui s’introduisent en bourse jusqu’au 31 décembre 2014 et dont le taux de l’IS est de 20% au lieu de 30% durant les 5 années qui suivent l’introduction et l’exonération de l’impôt sur les dividendes..

Des incitations avantageuses, selon Wided Bouchamaoui, et qui peuvent soutenir toutes les initiatives des PME d’accès au marché financier en leur permettant de disposer de sources de financement diversifiées, moins coûteuses et favorisant une structure financière saine et équilibré.

L’idée est partagée par Fadhel Abdelkéfi, directeur général de Tunisie Valeurs et président de la Bourse de Tunis qui a mis l’accent sur l’importance du marché financier dans la croissance économique, précisant que « la bourse est une solution de choix pour l’entreprise qui a vécu depuis des années avec l’idée que l’on pouvait faire des projets à 30% de fonds propres et 70% de dettes»

C’est la raison pour laquelle les efforts de tous les acteurs doivent se conjuguer pour inciter les entreprises à financer leurs investissements et leur croissance via le marché des capitaux. Ces entreprises qui restent encore sous le coup de l’hésitation compte tenu la complexité de l’action au niveau de l’ouverture du capital de l’entreprise et surtout les difficultés au niveau de partenaires techniques.

Wiem Thebti

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Les concessionnaires automobiles sont actuellement dans l’impossibilité de prendre part au Salon international de l’automobile d’Alger du fait des retards dans l'attribution des licences...

SPORT

Reseaux Sociaux