Tags Posts tagged with "vente d’armes"

vente d’armes

par -

Le président des Philippines, Rodrigo Duterte, indigné par la réticence des États-Unis quant à la vente d’armes à son pays, ne s’est pas privé d’insulter le président américain, Barack Obama, rapporte ce mercredi 5 octobre 2016 «Sputniknews.com».

Duterte a déclaré qu’Obama pouvait « aller au diable » si les États-Unis ne voulaient pas vendre des armes aux Philippines.

par -

Décidément le président américain, Barack Obama, n’a pas son pareil pour faire la paix avec les ennemis historiques des Etats-Unis. Après avoir fait revenir l’Iran dans le concert des nations et s’être rabiboché avec l’inflexible Cuba, le voilà qui recolle les morceaux avec le Vietnam, chose qui était impensable il y a peu tant la guerre entre les deux nations a été sanglante et les idéologies des deux pays diamétralement opposées, irréconciliables. Mais Obama a démontré qu’il est capable de tout dans ce domaine.

Le président, en visite actuellement au Vietnam, est même allé jusqu’à déclarer dans un point de presse ce lundi 23 mai à Hanoï que les USA vont lever l’embargo sur le commerce des armes. C’était l’une des dernières traces du conflit entre les deux pays, qui s’est achevé en 1975 par le retrait des troupes américaines, que d’aucuns ont considéré comme la première, et la seule, défaite militaire dans l’histoire des Etats-Unis.

Aux observateurs qui soupçonnent le Vietnam de vouloir se rapprocher des USA pour irriter la Chine Obama rétorque ceci : «La décision de lever l’interdiction n’est pas motivée par la question chinoise (…), mais par notre désir de compléter le long processus de normalisation que nous avons entrepris avec le Vietnam (…). Chaque vente que nous faisons avec qui que ce soit est considérée comme une transaction particulière et nous examinons ce qui est approprié et ce qui ne l’est pas».

Washington avait déjà fait des pas en direction de Hanoï fin 2014 en décrétant une levée partielle de l’embargo sur des équipements de défense «uniquement à des fins de sécurité maritime», tels que des navires patrouilleurs armés. Mais là Obama vient de faire un geste très fort, qu’aucun de ses prédécesseurs n’avait même osé imaginer. «Nous apprécions grandement la décision de supprimer complètement l’interdiction de vente d’armes contre le Vietnam», a dit à ce propos le président vietnamien, Tran Dai Quang. «Cela montre que les relations entre nos deux pays sont pleinement normalisées», a-t-il ajouté.

Un combat avec Pékin qui ne dit pas son nom

Certes Obama ne le criera par sur les toits, mais il y a forcément des enjeux géostratégiques derrière cette grosse annonce. En effet Pékin affiche de plus en plus ses prétentions en mer de Chine méridionale, dont certains archipels sont âprement disputés avec le Vietnam. Les Chinois ont franchi le rubicond en 2014 en implantant une plate-forme pétrolière dans les eaux maritimes revendiquées par Hanoï, ce qui avait déclenché des manifestations violentes anti-chinoises au Vietnam. La Chine avait fini par plier quelques mois après en démontant le plate-forme

Des motivations économiques aussi

Depuis 1994, les Américains ont mis fin à l’embargo économique sur le Vietnam et dès 1995 les relations diplomatiques entre les deux pays ont été rétablies. Il faut dire que le Vietnam est particulièrement intéressant pour les Etats-Unis avec son énorme marché de 90 millions de personnes et sa croissance très solide. C’est ce qui a fait qu’il a été intégré par les Américains dans l’accord de libre-échange transpacifique (TPP), qui a été paraphé par 12 pays, dont le Japon. La Chine quant à elle a été exclue de ce vaste espace d’échanges. Obama fait tout en ce moment pour obtenir la ratification de cet accord avant la fin de son second mandat, début 2017. L’objectif est de couper l’herbe sous le pied des Chinois, que rien ne semble pouvoir stopper dans la région.

En tout cas le Vietnam, seule nation communiste à être conviée au TPP, a résolument décidé de jouer le jeu américain, contre Pékin. Nul doute que les USA, en signe de reconnaissance, vont bien soigner les affaires des Vietnamiens. Ainsi vont les rapports de force dans notre chère planète…

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Dans une interview exclusive accordée à Africanmanager, le PDG de la Poste Tunisienne, Moez Chakchouk, a mis l’accent sur les efforts fournis par l’entreprise pour...

AFRIQUE