Tags Posts tagged with "ventes"

ventes

par -
0

Les ventes mondiales de PC ont reculé de 3,7% au quatrième trimestre 2016 par rapport à la même période de 2015, à 72,6 millions d’unités, selon «Reuters».

Sur l’ensemble de 2016, 269,7 millions d’ordinateurs personnels ont été vendus, soit une baisse de 6,2% par rapport à 2015. Il s’agit de la cinquième année consécutive de baisse du marché.

Le chinois Lenovo est resté le numéro un mondial au quatrième trimestre, avec une part de marché de 21,7%.

Les américains HP (20,4%) et Dell (14,8%) occupent les deuxième et troisième marches du podium.

Toujours selon la même source, Asus et Apple affichent la même part de marché (7,5%), le taïwanais ne prenant la quatrième place qu’à la faveur d’un chiffre très légèrement plus élevé de PC vendus sur la période.

par -
0

Les ventes automobiles en Russie, qui s’étaient effondrées en raison de la crise économique, ont enregistré en novembre leur première hausse en glissement annuel depuis deux ans, rapporte l’AFP.

Les ventes de véhicules neufs légers et utilitaires se sont élevées le mois dernier à 132.346 unités, soit 0,6% de plus qu’un an plus tôt.

Le marché automobile russe, dans lequel les constructeurs occidentaux avaient massivement investi en période de croissance, a diminué de plus de moitié depuis son record de 2012, sur fond de crise économique due à la chute des prix du pétrole et aux sanctions liées à la crise ukrainienne.

Malgré des signes de stabilisation de l’économie russe, il restait orienté à la baisse ces derniers mois, ajoute l’agence internationale.

par -
0

Selon des informations rapportées ce vendredi 18 novembre 2016, par l’agence Reuters, le groupe de prêt-à-porter Gap va fermer plus de magasins que prévu après un septième trimestre consécutif de baisse de ses ventes.

L’action cédait 4,9% à 29,21 dollars dans les échanges d’après-Bourse à Wall Street.

Le groupe de San Francisco, confronté à la concurrence du commerce en ligne et de chaînes comme H&M, Forever 21 ou Zara (groupe Inditex), prévoit désormais de fermer 65 magasins en nom propre cette année, soit une quinzaine de plus qu’initialement programmé.

Il a réaffirmé sa prévision d’un bénéfice par action ajusté compris entre 1,87 et 1,92 dollar pour l’ensemble de son exercice clos fin janvier, alors que les analystes espéraient 2,02 dollars.

Sur le troisième trimestre clos le 29 octobre, le bénéfice net du groupe a reculé à 204 millions de dollars (192 millions d’euros), soit 51 cents par action, contre 248 millions un an plus tôt (61 cents/action).

par -
0

Nissan Motor anticipe à court terme un probable ralentissement de la croissance des ventes en Chine et aux États-Unis, ses deux principaux marchés, en raison de l’arrêt des incitations fiscales dans le premier cas et de l’évolution de la demande des automobilistes dans le second cas, a rapporté Reuters,  ce lundi 7 novembre 2016.

Le deuxième constructeur automobile japonais a annoncé hier lundi un bénéfice d’exploitation en baisse de 19% au deuxième trimestre, supérieur au consensus toutefois, un yen fort l’ayant emporté sur une croissance des ventes en Chine, au Mexique et aux États-Unis.

D’après la même source, le bénéfice d’exploitation ressort à 163,9 milliards de yens (1,42 milliard d’euros) sur la période juillet-septembre contre 201,3 milliards un an auparavant.

par -
0
A la Siphat

La Siphat vient de publier ses indicateurs d’activités relatifs au troisième trimestre 2016. Le chiffre d’affaires  au troisième trimestre  2016 ( 8,741 MDT) a enregistré une baisse par rapport à celui de la même période de 2015 ( 9,704 MDT) soit une variation de – 10%. Le chiffre d’affaires aux neuf premiers mois de 2016 ( 27,642 MDT) a enregistré une baisse par rapport à celui de la même période de 2015 ( 30,524 MDT) avec une variation de -9%.

La valeur de la production est passée de 29,035 MDT au cours des neuf premiers mois de 2015 à 24,195 MDT pour la même période de  2016 soit une baisse de – 17%.

L’endettement est passé de 29,5 MDT au 30 Septembre 2015 à  30,9  MDT pour la même période de 2016 enregistrant ainsi une hausse de 4,7 %. Ce niveau d’endettement s’explique essentiellement par:
– Un compte courant actionnaires ouvert au nom de la  PCT, provient de l’opération de réduction du capital opérée au cours de l’exercice 2001 suite à l’introduction en bourse de la société de 6 MDT.
– Un crédit mobilisable de 6 MDT contracté au quatrième trimestre 2009 ( révisé en 2011 à 5 MDT) pour la constitution des stocks de sécurité de trois mois  de
matières premières et ACE et d’un mois de produits finis exigés par la circulaire du Ministère de la Santé  Publique  N °78  du 29 août 2008.

par -
0

Kia est la marque la plus vendue pour le 3ème mois consécutif avec 531 voitures immatriculées au mois de septembre.  Kia creuse l’écart avec le deuxième et consolide sa place de leader du marché des VP à fin septembre avec 13.6% de part de marché, et voit ses ventes progresser de 37% par rapport à la même période de 2015. Kia se classe 3ème sur le marché des véhicules légers, à 78 unités seulement du 1er Volkswagen. Rio reste toujours le fer de lance de Kia, avec 3041 unités vendues depuis le début de l’année, enregistrant ainsi une croissance de 28% par rapport à 2015.

 

par -
0

Apple, la marque la plus valorisée au monde d’après le magazine Forbes (154,1 milliards de dollars), a dévoilé hier mardi 25 octobre son chiffre d’affaires pour les 9 premiers mois de 2016. Comme on pouvait s’y attendre, vu que les résultats trimestriels étaient mauvais, le géant de l’électronique a encaissé moins de sous cette année. Et pour cause : l’américain a écoulé moins d’iPhone que l’an dernier, idem pour les autres segments. Ce n’était pas arrivé depuis 2001…

Le ténor de l’électronique a fait savoir qu’il a commercialisé 45,5 millions d’iPhone, tous modèles confondus, soit un recul de -5% par rapport à l’an dernier, entre début juillet et fin septembre (4e trimestre de son exercice décalé). C’est une très mauvaise affaire puisque l’an dernier, ce segment a pesé 66% dans les recettes du groupe, et mieux : Les ventes d’IPhone n’avaient jamais baissé avant 2016, ce qui forcément a impacté négativement la trésorerie d’Apple.

Dans le détail, le chiffre d’affaires a reculé pour le troisième trimestre consécutif, de 9% pour se situer à 46,9 milliards de dollars. Sur 12 mois, la chute est de 8%, ramenant le CA à 215,6 milliards.
Le bénéfice net est également en chute libre, aussi bien sur le 3ème trimestre (-19% à 9 milliards) que sur l’ensemble de l’exercice (-14% à 45,7 milliards).

Apple boit la tasse, mais reste confiant

Face à cette avalanche de mauvaises nouvelles inédites pour un groupe qui affichait jusqu’ici une santé insolente, Apple tente de s’oxygéner en tirant sur le filon des services dématérialisés. L’américain mise également sur ses nouveaux modèles d’iPhone, sur le marché depuis mi-septembre, pour se refaire une beauté, notamment durant les fêtes de fin d’année. Apple ne voudrait surtout pas rater le coche, à l’heure où son plus redoutable adversaire dans la niche des smartphones, le sud-coréen Samsung, est empêtré dans le scandale très couteux – financièrement et en termes d’image de marque – des batteries explosives du Galaxy Note 7.

Pour le moment Apple se garde de déballer des chiffres pour l’iPhone 7, mais ses patrons ont laissé entendre que les amateurs raffolent surtout du modèle 7 Plus, sur lequel le groupe peut ramasser plus.

L’américain guette également un rebond sur le marché chinois, l’un des plus juteux pour le groupe mais où les recettes ont fondu de 30% au dernier trimestre, sous les coups de boutoir des marques locales.

Toutefois, toutes ces perspectives intéressantes laissent froides les Bourses, lesquelles préfèrent s’en tenir aux mauvaises nouvelles du moment. L’action Apple y laisse des plumes, -3% dans les échanges électroniques après la clôture de Wall Street. Les analystes de BMO Capital Markets ont douché les ardeurs des souscripteurs en déclarant que le retour de la croissance risqué d’être plombé par la montée des coûts…

par -
0

Selon les indicateurs d’activités arrêtés à fin septembre 2016, le chiffre d’affaires de Sotuver  a atteint 37,894 MD contre 34,651 MD en 2015, soit une amélioration de + 9,4%.

Le chiffre d’affaires local a progressé  de 7%, passant  de 15,081 MD en 2015 à 16,138 MD en 2016 et ce malgré une baisse dans la filière bière de 9,3%.

Les filières  vins, huiles, et pots ont enregistré, de leur côté, une forte progression globale de l’ordre de 60%. Sur le marché export, le chiffre d’affaires a évolué de 11,2%, il est passé de 19,570 millions de dinars en 2015 à 21,756 millions de dinars en 2016, grâce à une croissance qui se consolide d’année en année sur les  marchés européens et africains et  aussi grâce au maintien d’une position de leadership sur le marché algérien.

Les revenus à l’export continuent à représenter malgré une conjoncture internationale difficile, environ 57% du chiffre d’affaires global.

L’endettement global au 30 septembre 2016 a atteint 39,101 MD, soit une augmentation par rapport à fin 2015, de 2,264 MD (+6,1 %).

Les investissements réalisés au 30 septembre 2016 portent principalement sur les travaux de reconstitution du four 1 et la révision des lignes de production.  Le  four 1 arrêté le 11 février 2016 a redémarré  le 24 avril avec succès, ce four donne à ce jour de bonnes performances notamment en termes de qualité  d’affinage du verre et d’efficience énergétique, le gain sur la consommation spécifique a été surperformé pour atteindre environ 17% par rapport à l’ancien four.

par -
0
L'Arabie saoudite a procédé au déploiement de 30 000 soldats le long de sa frontière avec l'Irak après le départ de plusieurs milliers de militaires irakiens de cette

Selon un rapport de la commission sur les armes du Parlement wallon, Ryad a été, en 2015, le premier importateur d’armes produites dans la région belge. Jamais la Wallonie n’avait exporté autant d’armes vers le royaume wahhabite, rapporte le site « lemonde.fr ».

575,8 millions d’euros : c’est la somme que représentent les ventes d’armes wallonnes à l’Arabie saoudite en 2015, selon un rapport de la sous-commission «armes» du parlement wallon sur les licences d’exportation.

Ce montant record est considérable, au regard du chiffre d’affaires total de la Région wallonne en matière de ventes d’armes, qui s’est élevé à 955 millions d’euros en 2015. En d’autres termes, Ryad s’est accaparé 60% d’armes vendues par la Wallonie.

Il s’agit d’un bond d’environ 40% des exportations du secteur à destination de la monarchie wahhabite par rapport à l’année précédente. En 2014, celles-ci représentaient 396,9 millions d’euros, a ajouté la même source.

par -
0

Mauvaise nouvelle pour le constructeur sud-coréen Samsung. Alors que la sortie de son dernier smartphone haut de gamme aux dimensions XXL, le Galaxy Note 7, s’annonçait comme un succès sans précédent pour la marque, des incidents signalés au niveau de la batterie du smartphone ont brutalement jeté un froid, rapporte le site « le monde.fr »

Samsung a annoncé vendredi 2 septembre que les ventes de l’appareil allaient être suspendues, des utilisateurs ayant notamment porté plainte auprès de l’entreprise après avoir vu la batterie de leur appareil prendre brusquement feu pendant sa recharge. Le géant de la téléphonie a précisé qu’il remplacerait les appareils de tous ceux qui ont acheté ce smartphone à écran large, a ajouté la même source.

par -
1

46.905 véhicules automobiles (VP+VU) ont été importés durant les sept premiers mois de cette année 2016. Notons vite, pour ne pas que la BCT s’emballe, que sur ce chiffre, 12.902 VL étaient issus du marché parallèle lequel, bien qu’ayant régressé de 15 %, représente toujours 33,7 % du total du marché de l’automobile. En juillet, les importations des concessionnaires ont même baissé de 18,7 %.

La lecture des chiffres des concessionnaires légaux se fait à plusieurs niveaux.

D’abord sur la niche des voitures particulières (VP). City cars y est leader du marché sur les 7 premiers mois, avec sa coréenne Kia qui enregistre une croissance de 27,6 %. Derrière, c’est Renault, Volkswagen et Hyundai qui complètent le trio de tête. Sur la niche des VU (Véhicules Utilitaires), c’est Isuzu qui est leader du marché, suivie par Citroën et Peugeot, Mahindra qui vend plus que Tata et Kia fait son entrée sur cette niche des VU avec déjà 28 immatriculations. Sur tout le marché enfin, c’est l’allemande Volkswagen qui fait toujours les meilleures ventes et s’octroie 10,4 % de PDM (part de marché), talonnée par la marque aux chevrons (Citroën) avec une PDM de 9,6 % ex aequo avec Isuzu, l’italien Fiat qui reste dans le Top 10 des ventes (6,1 % de PDM) et Ford à la 9ème place avec 1541 immatriculation en 7 mois et une PDM de 4,5 %.

tsd4

Une lecture des chiffres du secteur de la concession automobile par concessionnaires, un secteur où trois entreprises sont cotées sur la Bourse de Tunis, donne d’autres résultats. Comme toujours, c’est la société Ennakl qui tire le marché, grâce à ses cinq marques de voitures et ses 5.688 immatriculations qui lui donnent une PDM de 16,7%, ce qui devrait ravir ses actionnaires en bourse. C’est ensuite Artes, autre cotée sur la BVMT et ses deux marques, avec 4.310 ventes et sa PDM de 12,7 %. Bien que n’ayant qu’une seule marque automobile, Aures, qui fait partie du groupe UHD (coté en bourse), accapare 9,6 % de PDM avec ses 3.272 écoulés à la fin des sept premiers mois de l’année. Mono-marque aussi la 3ème cotée dans le temps, City Cars, se taillait une PDM de 8,8 % avec ses 3.003 immatriculations des 7 mois 2016.

par -
0

Selon le site « capital.fr »,  les ventes automobiles en Chine ont progressé en juillet à leur rythme le plus rapide depuis trois ans et demi en raison d’un dispositif fiscal en faveur des véhicules à petite motorisation et d’une base de comparaison favorable avec l’année dernière.

Les ventes automobiles ont augmenté de 23% sur un an le mois dernier, à 1,9 million de véhicules, a annoncé vendredi la Fédération chinoise des constructeurs automobiles. Il s’agit de la croissance la plus forte depuis janvier 2013 et d’une accélération par rapport aux rythmes de 14,6% atteint en juin et de 9,8% en mai, a relevé la même source.

par -
0
Légère décroissance du chiffre d’affaires de l’ordre de (-1

Artes, concessionnaire en Tunisie de la marque automobile Renault, a enregistré le plus grand nombre de véhicules particuliers (VP) vendus au cours du mois de juin 2016 avec 618 immatriculations, ce qui correspond à une part de marché de 16,51%.

Artes Renault se place ainsi pour le 4e mois consécutif à la première place des ventes de véhicules neufs sur le marché tunisien, notamment grâce à son positionnement leader sur le segment des citadines Sedan à travers son modèle Renault Symbol qui demeure la voiture la plus demandée et la plus vendue sur le marché.

Les statistiques officielles démontrent que Renault est le leader du marché des VP pour tout le premier semestre de 2016 avec 2746 unités écoulées devant, respectivement, Volkswagen (2478) et Kia (2399).

Artes Renault, société présidée par Moncef Mzabi, confirme ainsi son leadership sur le marché tunisien grâce à une politique axée sur la proximité avec les clients, sur l’assurance d’un service après-vente de qualité ainsi que sur une expertise et un savoir-faire à tous les niveaux qui ont permis de fidéliser plusieurs dizaines de milliers de clients au cours de ces dernières années qui continuent de choisir la marque Renault.

par -
0

En 2015, Carthage Cement a réussi à développer sa part de marché pour écouler presque la totalité de sa production (plus de 1,458 millions de tonnes de ciment contre 1,039 MT en 2014). C’est ce qu’a indiqué Brahim Sanaa, directeur général de la société lors de l’AGO de la société qui se tient actuellement à Tunis.
En effet, les ventes locales ont cru de près de 49%, soit 1,161 MT contre 778 905 tonnes l’année précédente et ont compensé la régression des ventes du clincker pour des concurrents.
La part de marché local a atteint 16,82% contre 10,89% l’année précédente.
Du côté de l’export, une progression des ventes de plus de 6%  est enregistré en 2015, soit 230 535 tonnes contre 216 819 tonnes en 2014.

par -
0

La situation financière de Somocer est bonne et  les ventes sont en croissance continue, a affirmé  le directeur général de la société, Riadh Jaidane, dans une déclaration à Africanmanager en marge de la communication financière de la société tenue ce lundi 23 mai 2016 à la bourse de Tunis.

Selon lui, au 30 avril 2016, la société a pu réaliser des ventes à l’export en hausse de 36% et un carnet de commandes à l’export qui dépasse 6,3MD, soit plus que le double du  chiffre réalisé durant toute l’année 2015.

Sur le marché local, Jaidane a indiqué que la société a su préserver sa position en matière de ventes, estimant à ce propos que les perspectives de développement de SOMOCER demeurent prometteuses aussi bien sur le marché local qu’étranger.

S’agissant des perspectives, la société table sur un chiffre d’affaires estimé à 70 millions de dinars à fin  2016 contre 65MD auparavant. Somocer est en train de négocier avec une grande centrale d’achat française, portant sur 500 000 m carrés annuellement. Le groupe pourrait dépasser les 12 MD sur une année pleine à l’export.

Pour ce qui est des bénéfices au titre de cette année, il  a souligné que la société projette réaliser des bénéfices qui atteindront presque les 4 millions de dinars.

Il a par ailleurs rappelé le démarrage du projet de la cogénération, depuis le 15 février 2016, avec la revente du surplus à la STEG, notant que  l’impact de la cogénération devrait totaliser 1,6 MD  fin 2016, et devrait croître graduellement pour atteindre les 2,5 MD durant les années prochaines.  « Aujourd’hui, on n’achète plus de l’électricité de la Steg, elle provient de nos propres sources. On n’achète chez la Steg que le gaz », a indiqué Jaidane, soulignant que l’objectif de la société est de réduire la charge due à la consommation de l’électricité, alléger la facture et vendre ses produits à des prix très compétitifs.

Le directeur général de Somocer a également évoqué les projets d’intégration des deux unités de palettes et l’unité de carton, qui fourniront toutes les sociétés du groupe.

Déséquilibre au niveau de la dette

La société Somocer souffre d’un déséquilibre au niveau de sa dette et  sa restructuration fait l’objet d’un plan d’action visant principalement la réduction des charges financières.

Son DG souligné à ce propos  que l’entreprise a sollicité ses banques partenaires pour transformer ses dettes (17MDT) de court à moyen termes et que ces derniers ont favorablement répondu à sa demande. « Cela va nous permettre d’avoir une dette équilibrée et de gagner au moins 3% au niveau de la charge financière», a précisé  le directeur général de la société, faisant remarquer que la société avait annuellement payé 7,5% en charge financière par rapport à un chiffre d’affaires de l’ordre de 70 millions de dinars, soit 12% en moyenne.  Un échéancier de sept ans avec une année de franchise a été convenu avec les banques en question, a indiqué Jaidane.

La restructuration du groupe passera également par la création de la Holding, qui ne devrait pas être finalisée avant 2017, en attendant l’entrée en exploitation de la société SOMOSAN et l’introduction de SANIMED en Bourse. Interrogé par Africanmanager sur cette question, Jaidane a indiqué que le groupe prépare actuellement l’introduction en bourse de la société SANIMED. Cette introduction aura lieu en juillet prochain sur le marché alternatif de la bourse.  Le dossier relatif à cette introduction en bourse va être déposé auprès du conseil financier (CMF) dans deux ou trois semaines.

Le chiffre d’affaires total du premier trimestre 2016 s’établit par ailleurs à 18,589MDT enregistrant ainsi une légère régression de 0,52% par rapport à la même période de l’année 2015n arrêté à 18,686MDT. L’entrée en exploitation de l’unité de cogénération en mi-février 2016 a permis à la société de générer un chiffre d’affaires, issu de l’excédent d’électricité vendue à la Steg, de 0,284MDT.

Le chiffre d’affaires export au 31 mars 206 a augmenté de 44,47% passant de 0,671MDT au 1er trimestre 2015, à 0,971 MDT en 2016. Le carnet de commandes fermes à l’export jusqu’à mi-avril 2016, totalise un chiffre d’affaires de plus de 4MDT, permettant ainsi à la société de dépasser largement le total de ses ventes à l’export en 2015.

par -
0

Le directeur général de la société SOMOCER Riadh Jaidane, a indiqué dans une déclaration à Africanmanager en marge de la communication financière de la société tenue ce lundi 23 mai 2016 à Tunis que la situation financière de Somocer est bonne et que les ventes sont en croissance continue.

Selon lui, au 30 avril 2016, la société a pu réaliser des ventes à l’export en hausse de 36% et un carnet de commandes à l’export qui dépasse 6,3MD, soit plus que le double du  chiffre réalisé durant toute l’année 2015.

Sur le marché local, Jaidane a indiqué que la société a su préserver sa position en matière de ventes, estimant à ce propos que les perspectives de développement de SOMOCER demeurent prometteuses aussi bien sur le marché local qu’étranger.

par -
0
Les ventes en eaux minérales ont affiché en 2015 une croissance considérable dépassant 385%, d’après les dernières statistiques présentées par l’Office National de Thermalisme à l’occasion de la 17ème réunion d’évaluation des producteurs des eaux minérales qui se tient actuellement à Djerba.
D’après la même source, les ventes ont atteint 1460 millions de litres en 2015 contre 290 millions de litres en 2000.
La montée en flèche des ventes en eaux minérales s’explique également par l’évolution de la consommation moyenne par habitant qui a passé de 29 litres en 2000 à plus de 127 litres  en 2015.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Projet novateur en faveur des entreprises africaines et de leur croissance, l’Initiative AfroChampions vient d’être officiellement lancée à Bamako, au Mali, lors d’un diner...