Tags Posts tagged with "victimes"

victimes

par -
0

Selon des informations rapportées par le site « Ouest-France.fr », une fusillade a fait au moins cinq morts dans une discothèque lors d’un festival de musique à Playa del Carmen, cité balnéaire très touristique dans l’est du Mexique.

Trois des victimes sont des étrangers. Les autorités mexicaines sont en train de contacter les consulats des États-Unis, du Canada et de Colombie pour fournir des informations sur leurs ressortissants, nous apprend la même source.

par -
0

Le Congo a annoncé que des pluies torrentielles ont fait déborder la rivière Kalamu, un affluent du fleuve Congo qui baigne cette ville portuaire de 150 000 à 200 000 habitants située à 470 km au sud-ouest de la capitale Kinshasa, et causé au moins 50 morts, rapporte le site Ouest France.

Quelque 31 corps ont déjà été enterrés mercredi et « une vingtaine d’autres corps » repêchés sur l’autre rive, en territoire angolais, devaient être rapatriés.

Toutes les victimes sont de nationalité congolaise. La crue, qui a duré environ deux heures, a été aussi soudaine que dévastatrice, nous apprend la même source.

par -
0

Tous les efforts sont déployés pour assurer la poursuite des recherches des marins-pêcheurs disparus après le naufrage du bateau de pêche El Baraka si d’autres corps sans vie n’étaient pas retrouvés à bord de l’embarcation, a affirmé le gouverneur de Mahdia, Mohamed Bouden dans une déclaration à la Tap.
Il a indiqué que le contact avec le ministère du transport est établi afin de donner les dernières nouvelles des recherches effectuées.
Toutes les dispositions sont prises pour retrouver le corps des quatre marins pêcheurs toujours portés disparus sur un total de 14 dont 9 ont trouvé la mort et un seul rescapé. Si les recherches montrent l’absence de corps à bord de l’embarcation de pêche, le périmètre des recherches sera élargi, a souligné le gouverneur de Mahdia.
Les autorités locales et nationales assurent le soutien permanent aux familles des victimes, a-t-il ajouté.
Le drame du naufrage du bateau El Baraka a fait surgir les difficultés rencontrées dans le secteur de la pêche dont l’absence des équipements de secours efficaces, d’un système de couverture sociale au profit des marins pêcheurs en plus du problème d’accès aux petits crédits.
Le gouvernorat de Mahdia compte quelque 1613 unités de pêche favorisant 8200 postes d’emploi et une production de près de 20300 tonnes par an soit 17% de la production nationale.

par -
0
Au moins 31 personnes ont été tuées lundi à Alep

Selon des données annoncées par l’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) et rapporté par l’AFP, au moins 22 civils, dont dix enfants, ont péri dans des raids aériens menés par des avions inconnus sur un village tenu par le groupe jihadiste Etat islamique (EI) dans l’est de la Syrie.

Les civils qui ont péri appartiennent à deux familles du village de Hojna, dans la province pétrolière de Deir Ezzor, contrôlée en majorité par l’EI et régulièrement visée par les avions de la coalition internationale antijihadistes dirigée par les Etats-Unis.

D’après la même source, Deir Ezzor est la seule province syrienne à être presque entièrement contrôlée par l’EI. Le régime de Bachar al-Assad n’y tient qu’une partie de son chef-lieu éponyme. Deuxième plus grande province de Syrie après celle de Homs (centre), elle est frontalière de l’Irak.

par -
0

Quatre personnes, dont un nourrisson, ont trouvé, ce matin du mercredi 28 décembre 2016, la mort et 22 autres ont été blessées après qu’un train en provenance de Gaâfour a heurté un bus de la Société régionale du Transport de Nabeul au croisement de Sidi Fathallah à Djebel Jelloud au niveau de la route nationale numéro 1.

Une source de la protection civile a déclaré à Mosaïque fm, les blessés ont été transportés au Centre de traumatologie et des grands brûlés de Ben Arous alors que les enfants ont été évacués vers l’hôpital de Bab Saâdoun.

Environ 13 ambulances et un camion de pompiers, ont été mobilisés pour l’évacuation des blessés, a ajouté la même source.

par -
0
Des sources Yéménites indiquent que les raids aériens de la coalition arabe dirigée par l’Arabie Saoudite a fait plus de 40 morts et une

Au moins 20 personnes sont décédées et environ 55 autres blessées dans une frappe aérienne menée, lundi 25 décembre 2016, sur un marché dans la ville d’al-Baaj, à l’ouest de Mossoul, rapporte la chaîne de télévision « RT ».

Al-Baaj, où le chef de Daesh Abou Bakr al-Baghdadi se cacherait, se trouve à 140 kilomètres de Mossoul, contrôlé depuis plus de deux ans par les terroristes de l’Etat islamique, a précisé la même source

A noter que l’opération terrestre de libération de Mossoul a été initiée le 17 octobre par les forces gouvernementales de Bagdad, des militants chiites et des combattants kurdes Peshmerga. La coalition dirigée par les Etats-Unis, quant à elle, fournit un soutien aérien.

par -
0
Au moins 31 personnes ont été tuées lundi à Alep

L’Observatoire syrien des droits de l’Homme (OSDH) a déclaré, ce mardi, que plus de 310.000 personnes, dont 90.000 civils, ont été tuées en Syrie depuis le début du conflit en mars 2011, rapporte « Le Figaro ».

L’ONG basée en Grande-Bretagne rapporte la mort de 312.001 personnes, dont 16.000 enfants, depuis le début de la guerre, déclenchée par la répression de manifestations pro-démocratie pacifiques.

Le bilan inclut plus de 53.000 rebelles, et près de 110.000 combattants prorégime, notamment 60.000 soldats syriens, mais aussi des dizaines de milliers de miliciens, des membres du mouvement chiite libanais Hezbollah ou d’autres combattants étrangers, ajoute la même source.

par -
0

Un incendie s’est déclaré, ce lundi, 5 décembre 2016, dans un hôtel de luxe à Karachi au Pakistan, faisant au moins 11 morts et 75 blessés, dont des ressortissants étrangers, rapporte « Le Monde ».

Plusieurs ressortissants étrangers figurent parmi les blessés. 30 des blessés seraient dans un état critique. Certaines personnes ont sauté par les fenêtres pour échapper aux flammes, mais la plupart des victimes ont été incommodées ou asphyxiées par les fumées, ajoute la même source.

par -
0

Trente-quatre civils ont été tués, dimanche 27 novembre 2016, lors d’une attaque menée par des milices de l’ethnie « nande », dans l’Est de la République démocratique du Congo, rapporte Africanews.

A signaler que la région de Luhanga est située dans le sud du territoire de Lubero, où les tensions sont vives depuis un an entre les Nande et les Kobo. Des affrontements inter-communautaires liés à des querelles foncières y ont fait plusieurs dizaines de morts, indique la même source.

par -
0

L’identité de l’accompagnateur du chef du poste de la Garde Nationale, trouvés égorgés, dans la matinée, de ce jeudi 24 novembre 2016, dans une ferme située à la délégation de Zéramdine du gouvernorat de Monastir a été identifiée.

Il s’agit, selon une source sécuritaire, à Jawhara Fm, de Faouzi Thabet, mécanicien réparateur de cycles âgé de 45 ans et marié.
Notons que la voiture qui a été complètement brûlée est celle du chef du poste de la Garde Nationale, a indiqué la même source.

par -
0

Au moins 40 personnes ont été tuées, ce jeudi 24 novembre 2016, lors de l’effondrement d’une plate-forme de chantier dans une centrale au charbon du centre de la Chine, a annoncé l’agence Chine nouvelle.

L’accident s’est produit vers 7 h locales dans une tour de refroidissement en construction de la centrale électrique de Fengcheng, dans la province du Jiangxi.

Le bilan déjà lourd devrait encore augmenter car « un nombre inconnu de personnes sont toujours bloquées » sous les décombres, d’après l’agence officielle.

par -
0

Selon des statistiques récemment publiées par l’Observatoire National de la Sécurité Routière (ONSR),  la Tunisie a enregistré au moins 6361 accidents qui ont causé 1263 décès et 9739 blessés, et ce depuis le début de l’année en cours et jusqu’au 16 novembre 2016.

D’après l’observatoire, 27.9% des accidents mortels sont dus à l’excès de vitesse, 16.7% à la traversée de la rue, et 15% au non respect de la priorité.

par -
0

Lors de la tenue des élections municipales, dimanche dernier au Mali, cinq soldats maliens ont été tués dans attaque djihadiste, rapporte, ce mardi 22 novembre 2016, le site d’information « Africanews ».

A noter que le Nord du Mali est connu par l’augmentation du phénomène des attentats sanglants menés par des groupes terroristes  contre le gouvernement et ses alliés, explique la même source.

par -
0

Plus de 120 personnes ont été tuées et au moins 200 autres ont été blessées, hier dimanche, dans le déraillement d’un train en Inde, rapporte ce lundi 21 novembre 2016 « 20 minutes.fr ».

Les 14 wagons de l’express Indore-Patna sont sortis de la voie à proximité de la ville de Kanpur, dans l’Etat de l’Uttar Pradesh (nord), vers 3h du matin dimanche alors que la plupart des passagers dormaient, indique la même source.

par -
0

Au moins 73 personnes ont été tuées dans l’explosion accidentelle d’un camion-citerne, hier jeudi au soir, dans l’ouest du Mozambique, rapporte « Le Point ».

Des ambulances et du personnel médical ont été envoyés sur place pour prêter assistance aux victimes. Une grosse centaine de blessés, parmi lesquels des enfants, ont été évacués vers l’hôpital de Tete.

Le gouvernement doit s’y rendre, ce vendredi, pour veiller au bon déroulement des secours, indique la même source.

par -
0

Le président de la République, Béji Caid Essebsi, devra se passer de 6 Français parmi les victimes de l’attentat du Bardo (le 18 mars 2015) lors de la cérémonie d’hommage, calée pour demain vendredi 18 novembre 2016. En effet ils ont décliné l’invitation de BCE, outrés par la tournure que prennent les décisions de justice sur cette affaire, nous apprend le Canard Enchainé. Ces victimes ont qualifié le geste du Chef de l’Etat tunisien de « poudre aux yeux médiatique » au regard de l’enlisement de l’enquête, ajoute le journal.

En effet 6 complices présumés des assaillants du Bardo ont été appréhendés puis relâchés, après être revenus sur leurs aveux, qu’on leur aurait, disent-ils, arrachés sous la torture. Autre zone d’ombre, selon le journal : Le juge qui a remis les accusés en liberté a été promu procureur. A présent il fait l’objet d’une enquête du ministère de la Justice.

Toujours d’après le Canard enchaîné, les deux syndicalistes policiers, Issam Dardouri et Walid Zarrouk, qui s’agitaient pour pointer du doigt « des défauts » dans les investigations ont été réduits au silence avec une peine d’emprisonnement.
Le journal en ajoute une louche en déclarant que Hatem Kharbouch, commissaire divisionnaire du district du Bardo, a été démis de ses fonctions pour avoir dit qu’il avait demandé des renforts la veille de l’attaque après avoir eu vent d’un probable attentat contre le musée.

L’avocat des victimes françaises de l’attentat du Bardo, Philippe de Veulle, a également fait sensation sur Twitter en qualifiant  cette enquête de « scandale », soutenant que « les juges islamistes étouffent la vérité en Tunisie ». Bref, le moins qu’on dire est que la justice tunisienne n’a pas bonne presse en ce moment du côte de l’Hexagone…

par -
0
L’initiative de l'Instance Vérité et Dignité (IVD) de transférer les archives présidentielles vers ses locaux a suscité un tollé général dans la classe politique

La première séance d’écoute des victimes d’atteintes aux droits de l’homme démarre aujourd’hui, jeudi 17 novembre 2016 à partir de 20 heures 30 au club Ellyssa à Sidi Bou Said à la banlieue nord de Tunis.

Les séances d’écoute auront lieu aujourd’hui et demain. Entre 4 et 5 victimes vont témoigner, rapporte Mosaïque Fm.

Notons que les séances d’écoutes auront lieu en présence de présidents d’instances similaires à l’IVD dans le monde et des représentants d’ambassades. Les trois présidents participeront aussi à cette séance.

par -
0

Au moins dix chiites nigérians ont été tués, ce lundi 14 novembre 2016, dans des affrontements avec la police à Kano, au Nigéria.

Un témoin de la scène a confirmé à l’agence AFP que « Dix corps ont été emmenés dans un camion de police ».

D’autres témoins ont dénombré quinze morts.

Pour sa part, un agent sécuritaire a déclaré à la même source que des officiers ont ouvert le feu sur la foule, sans donner pour l’instant de bilan officiel du nombre de victimes.

par -
0

La Tunisie est prête à accueillir à nouveau les touristes britanniques sitôt le gouvernement de Londres lui donnera son feu vert, a assuré le directeur commercial de l’office national du tourisme tunisien, espérant au moins un assouplissement de l’avis déconseillant les voyages en Tunisie.

S’exprimant lors du salon World Travel Market, cette semaine à Londres, Sami Tounsi, a affirmé que cela donnerait un signal au reste du monde. « L’infrastructure est entièrement intacte et nous serons prêts à la remettre en marche le lendemain », a-t-il dit, ajoutant que « tout le monde a les yeux braqués sur le Royaume-Uni », et assurant que l’activité commerciale, y compris les tournées d’information et de familiarisation et les campagnes de marketing, commencerait immédiatement.

« Même si le Royaume-Uni ne lève pas totalement l’interdiction, nous espérons qu’il l’assouplira pour les zones touristiques majeures, telles que l’île de Djerba, Hammamet et Port El Kantaoui », la station où a eu lieu l’attentat terroriste qui a fait en juin 2015 38 tués dont 30 touristes britanniques.

Ce faisant, a-t-il souligné, le gouvernement britannique ferait un geste symbolique qui encouragerait d’autres pays à suivre son exemple, sachant que de nombreux gouvernements européens qui avaient interdit à leurs citoyens de se rendre en Tunisie, tels que ceux d’Allemagne, de France et d’Espagne, ont levé leurs interdictions, la Tunisie étant redevenue une destination sûre grâce aux strictes mesures de sécurité au niveau de sites touristiques et ses frontières, a-t-il indiqué.

La justice entre en lice en pleine période de réservations

Dimension sécuritaire et touristique, mais aussi judiciaire dans la perspective de l’ouverture des enquêtes et des procès sur l’attentat de Sousse qui a fait en juin 2015 trente tués parmi les vacanciers britanniques. C’est essentiellement leur date et leur calendrier qui posent problème, dans la mesure où la justice a décidé de s’en saisir à partir du 16 janvier 2017, soit la période qui marque l’apogée des ventes et des réservations pour la saison estivale 2017, lesquelles se poursuivront pendant huit semaines.

« C’est la pire chose qui puisse arriver à l’industrie du voyage en termes de calendrier», a affirmé un expert en marketing voyage dans une déclaration au magazine « Tavel Weekly », la référence en matière de voyage au Royaume-Uni. Le président exécutif du cabinet de relations publiques Brighter Group, Steve Dunn, a expliqué que « les troubles géopolitiques sont un problème plus grave que ceux des prix et du Brexit pour les consommateurs, el la seule chose qui échappe au contrôle de l’industrie du voyage est la sécurité ».

« Si vous envisagez de réserver et d’acheter un séjour de vacances et alors que tout d’un coup, les Unes et les manchettes des journaux sont consacrées aux récits d’horreur sur la plage, cela pourrait avoir un effet néfaste », a-t-il dit, estimant peu probable que les enquêtes et procès empêchent les vacanciers de faire des réservations, mais il pense que certaines destinations de la Méditerranée orientale, du Moyen-Orient et même d’Asie pourraient en souffrir.

Le tour-opérateur TUI a déclaré que son approche vis-à-vis de l’opération sera « des plus délicates ». Son directeur général pour le Royaume-Uni et l’Irlande, Nick Longman, a souligné que « nous assumons pleinement et activement notre rôle dans les enquêtes, dès lors que nous voulons, à l’instar d’autres, comprendre les circonstances particulières qui ont entouré ce terrible événement ».

« C’est une question qui revêt une extrême importance pour nous et à laquelle nous allons continuer à être incroyablement sensibles alors que nous abordons ce qui est traditionnellement une période de négociation clé pour nous en tant qu’entreprise et pour l’industrie du voyage en général », a-t-il dit, cité par Travel Weekly.

Les enquêtes devraient évaluer la pertinence des conseils de Voyage émis par le Foreign Office et les compagnies de voyage.

Il est à signaler que les parents de 17 victimes sur les 30 familles britanniques qui ont perdu les leurs dans l’attentat de Sousse ont lancé une action en justice contre le Groupe TUI.

par -
0
L'aviation israélienne a lancé des raids aériens sur le sud de la Syrie dans la nuit de dimanche à lundi et tué une dizaine de soldats syriens

11 individus, dont quatre enfants, ont péri hier jeudi dans des frappes aériennes contre deux localités rebelles à l’est de Damas, rapporte l’agence AFP.

A Douma, principale ville de la banlieue de Damas, fréquemment bombardée par le régime, un raid aérien a causé la mort de huit civils, dont trois enfants, tandis qu’à Sabqa deux femmes et une fillette ont été tuées.

L’armée syrienne mène depuis plusieurs semaines une offensive pour reprendre la banlieue de Damas, dont une partie lui échappe depuis plusieurs années, a ajouté la même source.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE

0
Bruits de bottes hier mercredi 18 janvier 2017 à la frontière gambienne, où des troupes militaires sénégalaises ont pris position, rapporte l'agence Reuters, aux...