Tags Posts tagged with "voyagistes"

voyagistes

par -

Un groupe de 180 journalistes et voyagistes de provenance de Luxembourg sont arrivés, dimanche soir, à l’aéroport de Djerba-Zarzis. Ils représentent la France, l’Allemagne, la Belgique et le Luxembourg, dans une action de promotion de 24 heures, à l’initiative d’un transporteur aérien et d’un tour opérateur mondial, en partenariat avec l’Office national du tourisme tunisien (ONTT).

Cette action intervient en prévision de la prochaine saison touristique d’été.

par -

Jugeant la saison d’été décevante, les voyagistes français plaquent la Tunisie cet hiver en décidant de ne pas programmer de clubs à compter du 1er novembre.

Selon l’Echo touristique, les voyagistes français placent leur saison hiver sous le signe de la prudence, et optent pour la raison quand ils avaient souvent fait le choix du cœur ces dernières saisons.

Ainsi, ajoute-t-il, Fram ne programmera aucun Framissima en Tunisie à partir du 1er novembre prochain, pas plus que Look Voyages n’aura de Club Lookéa. Marmara avait déjà baissé le rideau des clubs l’hiver dernier, mais ouvert le Club Marmara Palm Beach à Djerba pour l’été. Les résultats y ont été mitigés. TUI France annonce des ventes à -66% en nombre de passagers sur la saison estivale en Tunisie. Pas de quoi espérer une reprise. Le groupe reste donc sur ses positions de l’hiver dernier : pas de clubs Marmara ni d’hôtels et clubs TUI pour la saison à venir.

Look Voyages a de même été déçu par sa saison estivale tunisienne. En cumulé depuis le 1er novembre 2015, le voyagiste de Transat France enregistre 5 000 ventes, soit un recul de, encore, 67% par rapport à la même période l’année précédente.

« Nous n’abandonnons pas la destination qui reste programmée avec quelques hôtels classiques à Djerba, Hammamet et Monastir. Mais le Lookéa Playa Jerba ne sera pas commercialisé entre novembre et février », précise Patrice Caradec, président de Transat France.

De son côté, le Club Med, qui avait tenté l’ouverture de son Village de Djerba la Douce en juillet-août, est également aux abonnés absents. Sur son site Internet, la Tunisie ne fait l’objet d’aucune proposition, ni en septembre ni sur l’ensemble de la saison hiver. Pour justifier la recherche infructueuse il explique « Vous êtes tellement unique et votre demande tellement spécifique que nous n’avons pu trouver le moindre résultat ». La première date ouverte est celle du 2 juillet 2017. Mais d’ici là, le groupe a le temps de réfléchir, souligne l’Echo touristique.

par -

Il est temps que le Foreign Office (FCO)   lève son  conseil contre les voyages non essentiels en Tunisie, réclament les agences de voyage britanniques  même si elles ne sont toutes d’avis que le pays est sûr pour les étrangers.

L’office national du  tourisme de Tunisie a lancé sa première campagne majeure de commercialisation dans le Royaume – Uni depuis l’attaque terroriste de  Sousse, l’année dernière, et la majorité des voyagistes veulent que le  Foreign office  donne aux agences de voyage son feu vert pour lancer leurs offres et ventes sur la Tunisie.

Le conseil de voyage négatif du Foreign office n’empêche pas les touristes de visiter la Tunisie, mais  rend extrêmement difficile pour les vacanciers de souscrire une assurance pour couvrir leurs déplacements. En outre, les voyagistes se sont retirés de la Tunisie sur le conseil du Foreign Office et n’y reviendront pas  jusqu’à ce que dernier leur notifie que le pays est en sécurité.

Le directeur commercial  de TUI pour le Royaume – Uni et l’Irlande, Jeremy Ellis a déclaré la semaine dernière que le tour-opérateur reprendra ses activités Tunisie dès qu’il aura obtenu le feu vert du Foreign Office. Un sondage réalisé par TravelMole  révèle que les voyagistes sont en faveur du changement du conseil voyage du Foreign Office.  54%  des sondés de TravelMole ont  déclaré qu’ils voulaient qua la destination Tunisie revienne sur les tables des ventes, alors que 46% pensent que le Foreign Office devrait continuer à déconseiller les noyages non essentiels en Tunisie.

Reseaux Sociaux

PRESSE LOCALE

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE