Tags Posts tagged with "Walid Bennani,"

Walid Bennani,

par -
Intervenant

Intervenant, lors de la séance plénière de l’assemblée nationale constituante ( ANC), l’élu d’Ennahdha, Walid Bennani, a commis un lapsus linguae qui en dit long sur la sympathie qu’il témoigne à l’endroit d’Ansar charia.

S’élevant contre « les agressions dont sont victimes les familles et les partisans de la légitimité », il s’est emmêlé les pinceaux en disant Ansar « Charia » au lieu d’Ansar « charyaâ » (légitimité). Pis encore, il s’est mis à deux fois pour pouvoir articuler le mot « charyaâ ».

On comprend aisément la difficulté !

par -
D’après Walid Bennani

D’après Walid Bennani, vice-président du groupe parlementaire d’Ennahdha, le parti islamiste reste encore attaché au dialogue national, considéré comme seule issue à la crise que vit la Tunisie depuis l’assassinat de Mohamed Brahmi le 25 juillet dernier.

Dans une déclaration à Africanmanager, il a indiqué que le dialogue réussirait et il ne serait plus l’otage d’une minorité et le pays se dirigeait vers le consensus qui ne se fait pas par les diktats, mais par la persuasion.

par -
Walid Bennani

Walid Bennani, vice-président du groupe parlementaire d’Ennahdha à l’assemblée nationale constituante, a affirmé que la loi sur l’immunisation de la Révolution s’appliquera à tous ceux qui ont assumé des responsabilités sous le régime déchu et nui au peuple.

Interrogé par le journal Assarih si cette loi s’appliquera à Béji Caid Essebsi, il a répondu par l’affirmative , précisant que cette loi accorderait, cependant,  une chance à tous ceux qui présenteront leurs excuse publiques au peuple et restitueront les fonds spoliés.

par -
Le journal Essour a accusé

Le journal Essour a accusé, vendredi, le député d’Ennahdha, Walid Bennani, d’avoir eu une communication téléphonique avec un des éléments impliqués dans les événements de Jebel Chaambi, arrêté, mercredi.

IL s’agirait du dénommé Khalifa Yahyaoui, transféré à Tunis pour y être interrogé.

Contacté par Assabah News, Walid Bennani a nié en bloc ces accusations ajoutant qu’il refuse de commenter ce qui est rapporté par ce journal.

Ila, toutefois, souligné que tout ce qu’il sait, c’est qu’il reçoit quotidiennement des appels téléphoniques de personnes qu’il ne connaît pas, affirmant qu’il ne connaît personne répondant au nom de Khalifa Yahyaoui.

par -
Selon le  journal belge « La Meuse »

Selon le journal belge « La Meuse », le député Walid Bennani (Mouvement Ennahdha) aurait touché 324.000 euros, entre allocations chômage, allocations familiales et travail payé au centre public d’action sociale (CPAS) de la ville de Liège, durant les 18 ans qu’il a passé en Belgique avant la révolution.

Arrivé en 1992 en Belgique, Walid Bennani aurait touché 1500 euros par mois du 1er juin 2004 au 30 novembre 2005, lorsqu’il était employé au service des recettes du CPAS de Liège. Auparavant, « soit de la mi-1992 à la m-2004, il a bénéficié du minimex (revenu d’intégration) et des allocations familiales garanties. »

 

par -
Rafik Abdessalem

Rafik Abdessalem, ministre des Affaires étrangères, et Noureddine Bhiri, ministre de la Justice, garderont leurs postes dans le cadre du remaniement ministériel, a affirmé lee vice-président du groupe d’Ennahdha à l’Assemblée nationale constituante, Walid Bennani, ce mardi, sur Shems fm.

La position officielle et définitive d’Ennahdha stipule ainsi le maintien de sa présence à la tête des ministères régaliens (Affaires étrangères, Justice, Intérieur), a ajouté Walid Bennani.

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

SPORT

Reseaux Sociaux