Tags Posts tagged with "Walid Jalled"

Walid Jalled

par -

Une source sécuritaire a indiqué à Shems fm que le ministère de l’intérieur a décidé de placer le député de Nidaa Tounes Walid Jalled sous protection policière rapprochée, ce dernier étant menacé de mort.

La même source a déclaré que le député est poursuivi par des éléments dangereux. Le domicile du député sera également sécurisé, a ajouté la même source.

par -

Le député Walid Jalled, a évoqué un possible retour à Nidaa Tounes au cas où ce dernier apporte les changements nécessaires et qu’il organise finalement un Congrès répondant aux fondements du jeu démocratique.

Il a para ailleurs indiqué, lors de son passage, ce mardi 13 décembre 2016, sur Shems Fm, que Nidaa Tounes demeure sa première famille et que son départ était dû au manque d’une gestion démocratique du parti.

par -

Le député Walid Jalled a annoncé le lancement d’un  » processus de redressement  » du mouvement Machrou Tounes.
Selon une déclaration rendue publique, mardi soir, par Jalled, à la suite de son exclusion du bloc  » Al-Horra « , le lancement de ce processus a pour finalité d’édifier un projet de parti patriotique et moderniste et de mettre fin au monopole de décision détenu exclusivement par le secrétaire général du parti Mohsen Marzouk.
Lancée conjointement avec nombre de députés du groupe parlementaire et du parti, cette initiative intervient en réaction à un déficit démocratique dans la gestion du parti et aux tentatives d’exercer une mainmise sur ses institutions, lit-on dans la déclaration.
D’après le même document, Mohsen Marzouk cherchait à prendre le contrôle du bloc parlementaire et à faire du parti un instrument pour « affirmer son leadership et assouvir des ambitions personnelles ».
Cette rupture avec le bloc Al-Horra, a encore précisé Walid Jalled, intervient en réaction à la déviation du Mouvement  » Machrou Tounes  » des objectifs qu’il avait définis après le départ de nombre de ses dirigeants et de ses députés du Mouvement Nidaa Tounes.
 » Le Mouvement Machrou Tounes avait pour objectif principal d’édifier un parti moderniste démocrate pour sauver la Tunisie « , a-t-il tenu à rappeler.
D’autre part, Walid Jalled a souligné la nécessité de maintenir inchangé le nom du groupe parlementaire, de manière à le mettre à l’abri de toute organisation partisane.

par -

Le Bloc parlementaire, Al Horra, a décidé, ce mardi, de révoquer le député Walid Jalled. Une décision qui intervient suite à ses déclarations aux médias où il exprime son refus du changement du nom du bloc.
Réunis ce matin à l’ARP, sous la présidence de Slah Bargaoui, les membres du bloc Al Horra, rebaptisé la veille  » groupe du projet de la Tunisie libre  » avant de changer à nouveau d’appellation pour devenir  » Al Horra pour le projet de la Tunisie  » ont voté pour le renvoi de Jalled du Bloc.
« Les déclarations de Jalled sur les décisions issues des journées parlementaires tenues les 15 et 16 octobre à Kerkennah, constituent une violation du règlement intérieur du bloc  » précise le groupe dans un communiqué.
Le député du groupe parlementaire Al Horra, Walid Jalled, s’est retiré des travaux des journées parlementaires organisées par le mouvement Projet de la Tunisie et consacrées à l’examen de plusieurs points relatifs, notamment, à la présidence du groupe parlementaire. Le groupe est représentée par 25 membres à l’Assemblée des Représentants du Peuple.

par -

Mehdi Abdeljawed membre du bureau politique du mouvement du « Projet Tunisie » a estimé que l’opposition des deux députés Walid Jalled et Mustapha Ben Ahmed à propos du changement du nom du groupe parlementaire « Al Horra » lors des journées parlementaires qui se tiennent à Sfax « est illogique et ne correspond pas aux fondements essentiels de l’action politique » selon ses dires.
Dans une déclaration accordée dimanche à l’agence TAP, Abdeljawed a indiqué que « les deux députes ont lors de la dernière période manifesté une opposition injustifiée par rapport à plusieurs décisions du mouvement ce qui dénoterait d’objectifs politiques qui visent à nourrir la division au sein du mouvement » a-t-il mentionné.
Pour rappel, Walid Jalled du groupe parlementaire Al Horra s’est retiré des travaux des journées parlementaires organisées par le mouvement Projet Tunisie qui se poursuivent depuis samedi à Sfax jusqu’à dimanche à Kerkennah pour examiner plusieurs points relatifs notamment à la présidence du groupe parlementaire sachant que « Al Horra » est représentée par 25 membres à l’Assemblée des Représentants du peuple (ARP).

par -

Le président de la République, Béji Caied Essebsi a reçu ce mercredi 28 septembre 2016 au palais de Carthage les deux députés de l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Mustapha Ben Ahmed et Walid Jalled.

À l’issue de cette réunion, Ben Ahmed a indiqué que la réunion a porté sur l’importance de faire réussir le processus de transition démocratique et  la responsabilité de toutes les parties à soutenir le gouvernement d’unité nationale dans la réalisation de ses programmes dans un contexte de reprise des investissements.

Il a été également question de l’importance de pousser à l’entraide entre les Tunisiens, de les pousser au travail et de réduire les tensions entre les différents partis politiques ce qui procurera un terrain favorable pour la stabilisation du pays.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

A l’occasion de l’Assemblée générale de Medef International qui s’est tenue mercredi 17 mai 2017, Medef et Medef International ont rappelé la priorité donnée...