Tags Posts tagged with "Walid zarrouk"

Walid zarrouk

par -
En réaction sur les informations rapportées par le quotidien Al Chourouk affirmant que 10 agents de sécurité opèrent dans un réseau de prostitution

Le syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk aurait été traqué et amené de force ce mercredi 13 juillet 2016 par une patrouille de la Garde nationale. C’est ce qu’a annoncé son épouse Inès Ben Othmen..
Jointe au téléphone, elle a ajouté que son mari se trouve actuellement à la caserne de l’Aouina, sans pourtant connaitre les causes de l’arrestation..

Inès Ben Othmen a par ailleurs saisi cette occasion pour s’adresser au ministre de la Justice, Omar Mansour, en l’appelant à assurer la protection nécessaire. « Notre ministre de la Justice devrait intervenir pour nous protéger puisqu’on fait depuis quelque temps l’objet d’un harcèlement de la part du porte-parole du tribunal de première instance de Tunis, Sofiene Sliti ».

La déclaration d’Inès Ben Othmen intervient à un moment où elle a publié aujourd’hui un post sur sa page facebook annonçant l’enlèvement de son mari.

par -
En réaction sur les informations rapportées par le quotidien Al Chourouk affirmant que 10 agents de sécurité opèrent dans un réseau de prostitution

Inés Ben Othman a affirmé dans une déclaration à Jawhara Fm que son mari le syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk a été mis en état d’arrestation après avoir été auditionné par l’équipe centrale de Laaouina.

Elle a ajouté que l’ordre d’arrestation survient suite aux déclarations médiatiques faites par Walid Zarrouk à sa sortie de prison.

Rappelons que Walid Zarrouk avait été condamné à trois mois de prison pour diffamation et publication de fausses accusations au sujet d’un fonctionnaire public sur les réseaux sociaux.

par -
En réaction sur les informations rapportées par le quotidien Al Chourouk affirmant que 10 agents de sécurité opèrent dans un réseau de prostitution

Le tribunal de première instance de Bizerte a condamné mardi le syndicaliste sécuritaire Walid Zarrouk à 8 mois de prison avec sursis.

Il était poursuivi suite à une plainte déposée à son encontre par l’ex procureur de la République au tribunal de première instance de Tunis.

Son avocat, Riadh Ben Hmida, cité par Assabahnews, a déclaré que le tribunal a maintenu l’inculpation de Zarrouk malgré l’abandon des poursuites judiciaires par le plaignant qui a retiré sa plainte.

par -
Le syndicaliste de la sécurité républicaine Walid Zarrouk a indiqué

Le syndicaliste de la sécurité républicaine Walid Zarrouk a indiqué qu’en la Tunisie il y a des cadres hautement qualifiés dans la lutte contre le terrorisme, mais plusieurs d’entre eux ont été limogés ou transférés dans des secteurs qui ne vont pas avec leurs capacités et expertise .Citant à ce propos le cas de Saber Khlifi , un ex- cadre de la lutte contre le terrorisme qui travaille actuellement dans un établissement pénitentiaire.

Sur un autre volet, le syndicaliste a passé en revue les plaintes déposées à son encontre de la part de Hichem Laarayedh et Walid Bennani et affirmé que jusqu’à présent il n’a pas reçu de convocation judicaire, ce qui confirme, selon lui, la volonté des plaignants à le faire taire pour qu’il ne dévoile pas la vérité aux Tunisiens. Et d’ajouter que la propagation du phénomène des feux d’artifices et de terrorisme confirme que le ministère de l’Intérieur est infiltré depuis l’époque d’Ali Laaraydh.

Le syndicaliste sécuritaire, a affirmé à ce propos, que le syndicat de la sécurité républicaine ne fléchit pas dans son combat contre le terrorisme.

par -
Interrogé par Africanmanager sur la propagation du phénomène des feux

Interrogé par Africanmanager sur la propagation du phénomène des feux d’artifice dans plusieurs régions du pays pendant les heures tardives de la nuit, le syndicaliste de la sécurité républicaine Walid Zarrouk, a déclaré que le syndicat a, à maintes reprises, alerté toutes les parties concernées sur le danger que représente ce phénomène.

Walid Zarrouk suggère de trouver une solution rapide et adéquate dans le traitement de ce phénomène, et relève que sa propagation incite à se poser des questions, surtout au sujet du silence des autorités et des vrais mobiles de ceux qui sont derrière ce phénomène. Il a ajouté que les cellules terroristes dormantes sont bien évidement derrière ces démonstrations nocturnes, citant à ce titre l’utilisation des feux d’artifices pendant la guerre civile au Liban.

par -
Walid Zarrouk a déclaré au quotidien Al Chourouk

Walid Zarrouk a déclaré au quotidien Al Chourouk, dans son édition du 9 octobre qu’Ali Herzi , extraté de Turquie en octobre 2012 et emprisonné dans le cadre de l’affaire de l’assassinat de l’ambassadeur des Etats-Unis en Libye, a été interrogé par des enquêteurs du CIA en présence d’un responsable du ministère de la justice dirigé par l’ex ministre Nouredine Bhiri.

Ali Herzi a refusé de répondre aux questions des enquêteurs et il a tenté de se suicider. Et Walid Zarrouk d’ajouter que le ministre Nouredine Bhiri a décidé de libérer le détenu en janvier 2013 parce qu’il a peur que l’avocat de ce dernier révèle cette affaire à la presse, ajoute walid Zarrouk.

Toujours selon walid Zarrouk, Ali Herzi a participé à l’assassinat de Chokri Bélaid, de Mohammed Brahmi et des militaires de Chaâmbi.

par -
Le doyen des juges d’instruction au tribunal de première instance de Bizerte a décidé de libérer Walid Zarrouk

Le doyen des juges d’instruction au tribunal de première instance de Bizerte a décidé de libérer Walid Zarrouk, secrétaire général du syndicat des forces de sécurité intérieures.

On rappelle que le dossier de cette affaire a été délocalisé du tribunal de première instance de Tunis à celui de Bizerte pour conflit d’intérêts.

par -
Le juge d’instruction du 4ème bureau au tribunal de première instance de Tunis

Le juge d’instruction du 4ème bureau au tribunal de première instance de Tunis, a émis, ce lundi, un mandat de dépôt contre le secrétaire général du syndicat des prisons, Wali Zarrouk, sous l’accusation de diffamation , alors que ce dernier a entamé une grève de la faim.

D’autre part, selon Assabah News, cette décision intervient à la suite d’une plainte déposée à son encontre par le procureur de la République Tarak Chkiwa.

par -
Walid Zarrouk

Walid Zarrouk, secrétaire général du syndicat de base des cadres des Prisons et institutions de réhabilitation pénitentiaire, a été interrogé, mardi, par le juge d’instruction du 4ème bureau au tribunal de première instance de Tunis, suite à ses déclarations sur l’existence au sein du ministère de l’Intérieur d’un « appareil sécuritaire parallèle ».

Le magistrat instructeur l’a laissé en liberté en attendant les résultats de l’enquête en cours.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

Il confesse que l’augmentation du résultat de la BNA ne vient pas que de l’exploitation. Mais il donne des explications qui tiennent la route....

AFRIQUE

Les heureux lauréats des Trophées African Banker 2017 ont été fêtés lors du prestigieux dîner de gala à Ahmedabad en Inde. Cette célèbre cérémonie...

SPORT