Tags Posts tagged with "zatla"

zatla

par -

Les unités de la Garde nationale à Ettadhamen au gouvernorat de l’Ariana ont réussi hier, lundi 6 mars 2017, à démanteler un réseau de trafic de stupéfiants, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Deux individus âgés de 34 et 43 ans ont été arrêtés. L’un d’entre eux est résident à l’étranger.

Suite à une descente dans la maison d’un des suspects, 230 plaques de résine de cannabis (zatla) ont été saisis. Le poids total du cannabis est estimé à 23 kilos, soit 230 mille dinars, indique la même communiqué.

Une enquête a été ouverte sur l’affaire.

par -

Un réseau de trafic de cannabis (Zatla) composé de 4 membres a été démantelé, mercredi 8 février 2017, au Kram, par les unités de la Garde nationale de Ben Arous, indique un communiqué du ministère de l’Intérieur.

Âgés de 24 à 40 ans, l’un des suspects fait l’objet de 5 mandats de recherche pour agression et violence.

Plus de 47 plaquettes de cannabis d’une valeur totale estimée à 48 mille dinars, une somme d’argent et une voiture utilisée pour la vente de « zatla » ont été saisis.

par -
L’ambassadeur jordanien en Libye Faouez Aitan  a été kidnappé

Le ministère de l’Intérieur a indiqué dans un communiqué qu’un citoyen avait alerté les unités sécuritaires pour assurer qu’un individu l’avait prévenu qu’il retient son frère et qu’il a menacé de le tuer s’il ne paye pas une rançon de 20 mille dinars.

Un guet-apens bien orchestré a, alors, été tendu, et les forces de l’ordre ont réussi à trouver et à libérer la personne enlevée, qui se trouvait dans une maison située dans la région d’Ezzahrouni, indique le même communiqué.

Après consultation du ministère public, les ravisseurs ainsi que la personne kidnappée ont été placés en garde à vue pour la suite de l’enquête.

par -
Selon les données communiquées par le ministère de l’Intérieur

Selon les données communiquées par le ministère de l’Intérieur, les agents de sûreté relevant de la région de Ras Jebel (gouvernorat de Bizerte) ont procédé dans la matinée du 30 juin 2014, à l’arrestation de deux individus en possession de 65 tablettes de cannabis. Les deux personnes ont question seront déférées à la justice pour leur implication dans une affaire de trafic et de commercialisation de drogue.

par -
Le ministre de l’intérieur Lotfi Ben Jeddou a exprimé son étonnement

Le ministre de l’intérieur Lotfi Ben Jeddou a exprimé son étonnement face aux appels de certains à la décriminalisation de la consommation de la Zatla, et annoncé que pour les 5 premiers mois de 2014 , les unités sécuritaires ont saisi 11036 kilogrammes de la Zatla et de plus de 12 mille de comprimés stupéfiants.

par -
Le ministre de la Justice

Le ministre de la Justice , des Droits de l’homme et de la Justice transitionnelle, Hafedh Ben Salah, a annoncé que son département est en train de réviser les dispositions du Code des procédures pénales à l’effet d’élaborer un projet d’amendement à la loi 52 relative aux stupéfiants, axé sur l’aspect préventif et curatif.

L’annonce en a été faite en marge d’un entretien que le ministre a eu, jeudi, avec le rapporteur de l’ONU chargé de la question de la torture, Juan Mendez.

Il est à noter que les détenus pour consommation de stupéfiants représentent 53% de la population carcérale en Tunisie.

par -
Les unités des enquêtes et des recherches de la garde nationale

Les unités des enquêtes et des recherches de la garde nationale, à Gabes, ont saisi 30 kg de résine de cannabis « Zatla » sur la plage d’El Matouia, et ce, suite à des informations indiquant que des narcotrafiquants, venant d’un pays voisin, envisageraient de faire passer leur marchandise via les plages.

Les investigations se poursuivent en vue de démanteler ce réseau, rapportent plusieurs sources d’informations.

par -
Le Cheikh de la mosquée de la Zitouna

Le Cheikh de la mosquée de la Zitouna, Houcine Abidi a indiqué dans une déclaration au journal Assarih, ce jeudi, qu’il n’existe pas de peine de prison pour la consommation de la Zatla, puisqu’elle est nouvellement créée, soulignant, cependant, que ceux qui devraient être condamnés sont plutôt les dealers .

Il a souligné, dans le même contexte, que le consommateur de la Ztala devrait être considéré comme malade et doit subir les soins nécessaires moralement et socialement.

Houcine Abidi a estimé, en outre, que la plupart des gens qui consomment la Zatla appartiennent à la classe pauvre ou ayant interrompu leur scolarité. C’est ainsi qu’il a appelé à accorder un grand intérêt à ces gens -là et ne pas les mettre dans les prisons.

par -
Le ministère de la Justice envisage de supprimer

Le ministère de la Justice envisage de supprimer, dans un proche avenir, la peine privative de liberté, autrement dit, la peine de prison, pour les consommateurs de stupéfiants, principalement la zatla, lesquels peuplent les établissements pénitentiaires, dans une très large part, selon un responsable dans la société civile.

En lieu et place, il sera institué un système de soins préventifs après consultations avec les différentes parties concernées.

C’est que les détenus dans les prisons tunisiennes sont constitués à hauteur de 53% de condamnés pour usage de stupéfiants, entraînant une surpopulation carcérale de mois en mois gérable sous tous les rapports.

De très nombreuses voix continuent de s’élever pour réclamer que soient abandonnées les peines répressives contre les consommateurs de drogue et de punir plutôt ceux qui la commercialisent, ce qui épargnerait aux jeunes qui s’y adonnent, des séjours en prison dont les effets sont le plus souvent dévastateurs pour leur avenir, sachant que nombre d’entre eux sont des élèves ou des étudiants des deux sexes. Plus grave encore, la récidive n’est pas non plus exclue.

par -
La brigade de la police judiciaire de Gabès en collaboration avec la

La brigade de la police judiciaire de Gabès en collaboration avec la direction de la lutte contre les stupéfiants de Tunis, ont réussi à démanteler, à Gabes, un réseau de trafiquants de drogue composé de 7 personnes, dont des Libyens.

Les unités de sûreté ont saisi, par ailleurs, 615 kilos de Zatla, 28 mille dinars tunisiens, 6500 dinars libyens et 6 voitures, rapporte Mosaïque FM.

par -
La brigade de la police judiciaire à Gabès est parvenue avec l'aide de

La brigade de la police judiciaire à Gabès est parvenue avec l’aide de la direction de la lutte contre les stupéfiants de Tunis, à arrêter, un individu en possession d’environ 1000 kg de Zatla dans un camion, indique Mosaïque FM.

par -
Environ 70kg de zatla ont été trouvés par les unités de la Garde Nationale sur la plage de Sidi Mechreg dans la délégation de Sejnane (gouvernorat

Environ 70kg de zatla ont été trouvés par les unités de la Garde Nationale sur la plage de Sidi Mechreg dans la délégation de Sejnane (gouvernorat de Bizerte).

La drogue a été transportée au district de la garde maritime.

par -
Les unités de la sécurité relevant du gouvernorat du Kef ont réussi

Les unités de la sécurité relevant du gouvernorat du Kef ont réussi, mardi, à saisir 6 kilos de Zatla dans un louage arrêté à Sidi Abdallah au Kef, rapporte Assabah news.

Deux personnes originaires de la région de Kasserine ont été arrêtées suite à cette opération.

Une enquête a été ouverte à l’initiative de la police judiciaire pour investiguer sur l’affaire.

par -
Selon une étude réalisée par l’association tunisienne pour la prévention de l’abus de drogues

Selon une étude réalisée par l’association tunisienne pour la prévention de l’abus de drogues, près de 200 000 personnes consommeraient régulièrement de la drogue dont 100 000 personnes seraient adeptes de la « Zatla, rapporte le quotidien Al Chourouk dans son édition du mercredi 22 Janvier 2014. La même source ajoute que des statistiques ont montré que 70% des filles en Tunisie seraient accros aux drogues notamment la « Zatla ».

N.B 

par -
Les services de la garde nationale de la délégation Grombalia relevant du gouvernorat de Nabeul ont découvert

Les services de la garde nationale de la délégation Grombalia relevant du gouvernorat de Nabeul ont découvert, mardi, 3 décembre 2013, 30 kg de Zatla emballées dans un sac en plastique. Il est fort probable que ces quantités de Zatla soient rejetées par la mer.

Les quantités de Zatla ont été saisies et les investigations continuent pour arrêter les suspects.

INTERVIEW

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie...

AFRIQUE

Des avions de guerre ont bombardé lundi la ville de Derna, ville côtière de l'Est libyen, a annoncé un témoin à Reuters, dans la...

Reseaux Sociaux