Tags Posts tagged with "Zied Lakhdar"

Zied Lakhdar

par -
0
Les deux  dirigeants du Front populaire Mongi_rahoui_et  zied_lakhdar ont reçu des menaces de mort et le ministère de l'Intérieur est au courant

Deux députés du Front populaire Zied Lakhdar et Aymen Aloui ont demandé mardi au parlement de publier une déclaration de solidarité avec le député Mongi Rahoui.
Intervenant à l’ouverture d’une séance plénière consacrée à l’examen d’un ensemble de projets de loi, Lakhdar a tenu à préciser que Mongi Rahoui a été victime d’une campagne de dénigrement et de menaces de mort, sur fond de ses positions politiques.
Aloui a pour sa part accusé un parti de la coalition au pouvoir d’être derrière ces agressions.
Le vice-président de l’Assemblée des représentants du peuple (ARP) et président de la plénière, Abdelfattah Mourou a promis de soumettre cette requête au bureau de l’ARP pour délibération.
Dans une déclaration rendue publique jeudi dernier, le Parti des patriotes démocrates unifié (PPDU) avait condamné la campagne de dénigrement orchestrée contre le député et membre du bureau politique du Parti Mongi Rahoui.

TAP

par -
0
Zied Lakhdar

Le Front populaire (FP) organisera les 19 et 20 mars 2016 une conférence nationale pour présenter son nouveau projet de restructuration et définir ses priorités politiques pour la période à venir. Selon Zied Lakhdar, membre du Conseil des secrétaires généraux du Front, cette conférence prévoit la mise en place d’une « représentation proportionnelle » qui prend en considération le rayonnement des partis, les composantes du Front et le poids de chaque région.
Contacté par l’agence TAP, Lakhdar a souligné également que les débats des composantes du Front sur les élections municipales n’ont pas progressés, malgré sa conscience de l’importance de cette étape, faisant remarquer que le Front populaire a chargé des experts et des spécialistes pour décortiquer le projet de loi sur les élections municipales. Cette conférence va faire le bilan de l’étape sur la base des défis posés et envisager les actions à entreprendre par le Front, a-t-il ajouté.
Prévue mi-2015, cette conférence nationale à tendance à se réunir annuellement, de manière à en faire une instance de décision, a-t-il souligné.
Doté d’un groupe parlementaire de 15 députés, le Front populaire est composé d’un ensemble de partis et de formations de gauche dont notamment le Parti des patriotes démocrates unifiés (PPDU), le Parti des travailleurs (PT), le parti de l’avant-garde arabe démocratique (Attaliaa), le Mouvement Baâth, le parti du mouvement populaire et la Ligue de la gauche ouvrière.

TAP

par -
0
Zied Lakhdar

Le dirigeant du Front Populaire (FP), Zied Lakhdar a affirmé que Borhene Gasmi qui a été condamné à un an et un mois de prison pour avoir enfreint le couvre-feu a été arrêté devant son domicile.

Dans une déclaration parue ce vendredi 11 février 2016 au journal « Assarih », Zied Lakhdhar a démenti les informations selon lesquelles Borhene Gasmi avait donné de l’argent aux manifestants pour semer la panique, assurant toutefois que le front populaire va chercher la vérité et défendre Gasmi.

Rappelons que le tribunal de première instance de Gabès a condamné, ce mercredi 10 février, le dirigeant du Front Populaire Borhene Gasmi à un an et un mois de prison, pour avoir enfreint le couvre-feu et semer la panique.

Borhene Gasmi a été arrêté à une heure tardive, par les unités de sécurité après le démarrage du couvre-feu.

par -
0
Zied Lakhdar

Le dirigeant du Front Populaire (FP), Zied Lakhdar, a proposé, lors de son passage ce lundi 25 janvier 2016 sur Express Fm, l’application d’une taxe exceptionnelle et conjoncturelle sur les grandes richesses et ce pour faire face à la crise économique et financière qui sévit en Tunisie depuis plusieurs années.

« On ne peut pas nier que la Tunisie est un pays pauvre, mais parmi ses habitants figurent des grands fortunés qui peuvent verser une part de leurs richesses au profit de         l’Etat », a indiqué Lakhdar.

par -
0
Le gouvernement en place est appelé plus que jamais à annoncer sa démission. C’est ce qu’a indiqué secrétaire général d’Al-Watad

Le gouvernement en place est appelé plus que jamais à annoncer sa démission. C’est ce qu’a indiqué secrétaire général d’Al-Watad, Zied Lakhdar, lors d’un plateau spécial sur la chaine Nessma.

D’après lui, ledit gouvernement est le premier responsable de la culture wahabiste qui s’est instaurée. Cette culture a provoqué déjà la montée du terrorisme engendrant le décès d’un grand nombre des agents de la sécurité.

Reseaux Sociaux

INTERVIEW

0
Dans une interview exclusive avec Africanmanager ce mercredi 18 janvier, le porte-parole de la Direction générale des prisons et de la rééducation, Kaïs Soltani,...

AFRIQUE