Performance du port de Radès : Le ministère du Transport lance une...

Performance du port de Radès : Le ministère du Transport lance une batterie de mesures

par -
Indiscutablement

Indiscutablement, le port de Radès occupe une place importante dans la chaîne de transport national de par sa spécialisation dans le trafic de conteneurs et unités roulantes (essentiellement le trafic des remorques). Ainsi il assure 21% du trafic global, 79% du tonnage des marchandises conteneurisées, 76% du tonnage des marchandises chargées dans des unités roulantes, 76% du trafic de conteneurs en EVP, 80% du trafic des unités roulantes et 18% du trafic de navires enregistré dans l’ensemble des ports de commerce Tunisiens.

 

Port de Rades

Trafic global

Trafic de conteneurs

Trafic des unités roulantes

Trafic de navires

21%

76%

80%

18%

Malgré sa forte contribution dans l’économie du pays, le port de Radès souffre de plusieurs lacunes, à savoir, l’incapacité du port d’accueillir des navires de grand tonnage privant ses usagers de réaliser des économies d’échelle importantes. Il s’agit également du problème de la durée, une durée moyenne du séjour des marchandises qui est nettement plus longue au port de Radés. Alors que cette durée n’excède pas deux jours dans plusieurs ports européens, elle est estimée au port de Radés à 12 jours, ce qui engendre des frais supplémentaires non négligeables pour les chargeurs.

Le ministère du Transport annonce une batterie de mesures

Le ministère du Transport a décidé d’accélérer le traitement des bateaux en rade, sachant qu’il a été convenu de fournir un effort exceptionnel pour passer dans les prochains jours à un régime de travail 24h /24h – 7js/7js au niveau du port de Radès.

Parmi les autres mesures, il y a lieu de citer le déploiement d’un Plan anti-corruption qui sera inclus dans le programme d’action de la task force en charge de la réorganisation du Port, et qui regroupe différents Ministères, la Douane et les syndicats. Ajoutons à cela la mise en application de la liasse transport pour les volets: export, livraison des marchandises.

A rappeler que le chef du gouvernement provisoire, Mehdi Jomâa a effectué durant le mois de mai 2014, une visite inopinée au port de la Goulette/Radès pour s’informer des activités commerciales du port et du déroulement des opérations d’accueil réception des touristes et des Tunisiens résidents à l’étranger. Au cours de cette visite, Mehdi Jomâa a exprimé son mécontentement quant à la lenteur des procédures douanières relatives à l’importation et l’exportation de marchandises.

Nadia Ben Tamansourt

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire