Sport-ligue des champions d’Afrique 1/16e de finale retour: l’Espérance et l’ES Sahel...

Sport-ligue des champions d’Afrique 1/16e de finale retour: l’Espérance et l’ES Sahel pour confirmer leur avantage

par -

L’Espérance Sportive de Tunis et l’Etoile Sportive du Sahel auront à coeur de confirmer leur avantage des seizièmes de finale aller de la ligue des champions d’Afrique allant affronter respectivement Horroya Conakry (Guinée) et Tanda (Côte d’Ivoire), dimanche dans la deuxième manche.
Vainqueurs 3-1 au match aller à Tunis, les sang et or, devront être bien prudent face à un adversaire qui tentera de profiter de l’avantage du terrain et de son public, pour renverser la vapeur et créer la surprise en passant pour la première fois en phase de poules de la ligue des champions dans sa nouvelle formule
Les protégés de Faouzi Benzarti devront user de toute leur expérience pour sortir indemne du piège de Conakry et fermer toute velleité offensive des guinéens qui avaient marqué un but à Tunis.
Sur le papier, les chiffres plaident en faveur du club de Bab Souika à ce stade de la compétition dans sa nouvelle version, puisque dans toutes ses précédentes participations l’Espérance n’a jamais été jamais été éliminée du deuxième tour. Mais Horroya Conakry ambitionne de réecrire l’histoire et de réediter l’exploit de 1992 lorsqu’elle avait sorti les sang et or aux tirs au but en 1/16 de finale de ce tournoi qui s’appelait alors coupe d’Afrique des clubs champions.
Vu les conditions particulières de ce match, l’entraineur Faouzi Benzarti devrait changer son schéma tactique en plaçant un troisième pivot aux coté de Ferjani Sassi et Ghilane Chaalani en optantr pour l’ivoirien Coulibaly, afin de fermer les espaces et empêcher l’adversaire de récupérer le ballon. Un choix qui pourrait couter sa place au milieu défensif Saad Beguir. Pas de changement pour le reste de l’effectif avec Anis Badri, Fakhreddine Ben Yousse Taha Yassine Khenissi à l’attaque avec comme mot d’ordre surprendre l’adversaire d’entrée de jeu.
La mission du deuxième répresentant tunisien, l’Etoile Sportive du Sahel semble à priori plus facile grace à sa victoire 3-0 acquise face aux ivoiriens de Tanda le week-end dernier à Sousse.
Les sahéliens ne négligeront pas pour autant cette deuxième manche à Abidjan, qui s’annonce pénible et se jouera dans des conditions climatiques difficiles, la météo affichant une forte chaleur plus de 40 dégrés.
L’entraineur français Hubert Velud comptera à un élement près, sur le même effectif qui avait disputé le match aller avec probablement un seul changement en titularisant l’algérien Ameur Bouazza à la place du brésilien Diogo Acosta à la pointe de l’attaque.
De son coté, la formation ivoirienne mettra tout son poids dans l’attaque pour essayer de renverser la vapeur et éviter une deuxième élimination prématurée consécutive aux stades des seizièmes de finale de la ligue des champions après celle face à une autre équipe tunisienne, le Club Africain lors de la dernière édition (0-2 à Rades à l’aller et 0-0 à Abdjan au retour).

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire