AccueilAfriqueL’armée nigériane bombarde par erreur un camp de déplacés

L’armée nigériane bombarde par erreur un camp de déplacés

L’armée nigériane a bombardé par erreur, mardi 17 janvier 2017, un camp de déplacés de Rann, dans le nord-est du pays.

- Publicité-

L’ONG Médecins sans frontières rapporte plusieurs dizaines de morts et de blessés. L’armée dit avoir voulu viser Boko Haram, rapporte France 24.

Au moins 50 personnes ont été tuées et 120 autres blessées dans les raids aériens, a annoncé MSF. Parmi les victimes des frappes aériennes d’aujourd’hui à Rann, six membres de la Croix-Rouge nigériane ont été tués et 13 blessés, a précisé la même source.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,439SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles