AccueilActualités2020, année de baisse record pour les migrations dans l'OCDE

2020, année de baisse record pour les migrations dans l’OCDE

« La crise du Covid-19 a entraîné la plus forte baisse jamais enregistrée des flux d’immigration dans les pays de l’OCDE, de plus de 30% », a écrit l’organisation de coopération et de développement économiques dans son rapport annuel sur les migrations.

- Publicité-

Avec 3,7 millions de personnes qui ont rejoint ses 25 pays membres, l’immigration a atteint l’an dernier le plus bas niveau enregistré depuis 2003.

Une dégringolade qui pourrait être encore beaucoup plus forte, selon des estimations préliminaires que dévoile l’OCDE jeudi: « La baisse des flux d’immigration a largement dépassé les 50% si l’on ne prend pas en considération les changements de statut », qui peuvent faire apparaître administrativement une même personne deux fois.

Les Etats-Unis, qui restent le premier pays d’immigration de l’OCDE, ont enregistré une baisse de 44% comparé à 2019, avec 576.000 nouveaux arrivants en 2020.

Parmi les cinq principaux pays de destination de l’OCDE, la France, elle, a enregistré la baisse la moins marquée (-21%), avec 230.000 « nouveaux immigrés », selon l’OCDE.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,847SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles