28,8 % des PME en proie à la corruption par l’administration

28,8 % des PME en proie à la corruption par l’administration

par -

Environ 28,8% des petites et moyennes entreprises(PME) sont confrontées , en 2019, à la corruption pour au moins un service traité avec l’administration publique contre 20,9% en 2018, selon une enquête sur l’évaluation par les PME des administrations publiques.
Les formalités administratives consistent, selon cette étude, présentée, lors d’une conférence de presse, tenue jeudi, à Tunis, en la participation aux marchés publics(14,9%), l’inspection et le contrôle(12,1%), l’accès à un service public(19,4%) et les opérations d’import et export(21,3%).
Elaborée par le Centre des jeunes dirigeants (CJD) et la Fondation Konrad Adenauer en collaboration avec le bureau d’études et sondages d’opinion ” One To One “, cette étude a montré que 71% des PME considèrent que l’administration publique représente un obstacle majeur ou moyen pour leur développement.
Cette étude a été menée, du 17 octobre 2019 au 6 novembre 2019, auprès de 500 directeurs et chefs de PME dans 24 gouvernorats tout en s’appuyant sur des expériences vécues par leurs entreprises sur le thème de l’administration publique.
Les entreprises enquêtées par téléphone, estiment que la numérisation de l’administration publique, l’amélioration de la qualité des services et la clarté des procédures comptent parmi les interventions prioritaires pour améliorer la relation de l’administration avec les entreprises.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire