26 C
Tunisie
mardi 14 juillet 2020
Accueil Actualités "Les dernières précipitations n'étaient pas de grand apport pour les réserves en...

« Les dernières précipitations n’étaient pas de grand apport pour les réserves en eau des grands barrages du Nord Ouest »

« Les dernières précipitations, bien que très bénéfiques pour l’agriculture, n’ont pas trop amélioré le niveau des réserves en eau dans les grands barrages du Nord Ouest » a affirmé, à l’agence TAP, Abdallah Rabhi, secrétaire d’Etat chargé des Ressources Hydrauliques et de la Pêche.
« Ces précipitations avaient un caractère orageux très intense dans certaines régions. Dans certaines zones comme la délégation de Nadhour à Zaghouan, la pluviométrie a affiché une valeur dépassant les 250 millimètres. Ce qui améliorera certainement le niveau des réserves dans les nappes phréatiques et se répercutera positivement sur les prochaines campagnes agricoles et l’activité d’élevage ».
Toutefois, les dernières pluies ont nettement amélioré le niveau de réserves dans les barrages du centre et du sud, là où on n’a pas de grands barrages, selon Rabhi. Il a cité, à titre d’exemple, le barrage Rmal à la localité de Bouficha (Sousse), dont la capacité est de 25 millions de m3 et qui était vide durant les deux dernières années est actuellement rempli.
Ce barrage revêt une importance particulière pour la zone du Sahel et de Zaghouan. Un deuxième barrage qui a été nettement touché, celui de Nebhana à Kairouan, ayant enregistré des apports de 13 millions de m3. Ce barrage est d’une importance capitale en matière d’eau potable. « Les apports qui y sont enregistrés vont nous épargner d’éventuelles perturbations d’approvisionnement en eau potable, durant la prochaine saison estivale », a lancé le secrétaire d’Etat.
S’agissant des régions du Nord Ouest, là où existent les grands barrages de la Tunisie,  » les apports ont été très faibles, et inférieurs aux moyennes de la période. A titre d’exemple, le barrage de Sidi Salem (Béja) dont la capacité est supérieure à 680 millions de m3 n’est, actuellement, rempli qu’à 20% de sa capacité totale  »
« Globalement, à cette période de l’année dernière, le niveau des réserves dans les barrages était de 1 milliard 120 millions de m3. Le niveau actuel de ces réserves est inférieur de 350 millions de m3, de celui de l’année dernière » a-t-il conclu, tout en espérant que les prochaines précipitations puissent améliorer le niveau global de ces réserves.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,203FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,285SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles