Abdelmajid Bedoui tape sur la LF 24

Le projet de loi de finances 2024 vise à mieux cibler et à renforcer les mesures fiscales afin de cibler davantage les revenus élevés et améliorer la répartition de la charge fiscale entre les couches sociales, selon une étude menée par l’expert économiste, Abdeljalil Bedoui.
L’étude menée sur le projet de budget pour 2023 avait mis en évidence l’inefficacité politique, sociale et financière, des mesures dispersées et générales, d’autant que de telles procédures générales et globales, plutôt que de généraliser l’avantage pour le budget, ont généralisé la colère et le ressentiment auprès de tous les acteurs économiques, sans réaliser une augmentation significative des ressources publiques et de manière à promouvoir et de consolider « le processus de compter sur soi », a précisé Bedoui, lors de la présentation de cette étude le 23 novembre 2023.

Cette étude critique du PLF 2024 montre que la nouvelle démarche adoptée dans le cadre de ce projet est mise en évidence à travers l’établissement de mécanismes alternatifs pour le financement des dépenses de subvention. Cependant, ces mesures demeurent selon Bedoui, toujours fragmentées et peu efficaces en raison de la crise continue des finances publiques continue et de l’adoption de politiques d’austérité tout en maintenant le même modèle économique. D’après l’économiste auteur de l’étude, des marges de manœuvres ont été bien exploités ce qui pourraient contribuer de manière significative à augmenter les ressources financières publiques, l’épargne nationale et partant de la capacité du pays à réaliser la reprise économique et à adopter un modèle de développement alternatif

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -