24 C
Tunisie
lundi 10 août 2020
Accueil Actualités Accélérer la réalisation de l’étude relative aux impacts sanitaires et environnementaux des...

Accélérer la réalisation de l’étude relative aux impacts sanitaires et environnementaux des secteurs du phosphates et des engrais

Les membres du conseil régional du gouvernorat de Gafsa ont appelé à accélérer la réalisation de l’étude relative aux impacts sanitaires et environnementaux des secteurs du phosphate et des engrais, outre l’activation de la société tunisienne des transports des produits miniers (STTPM) et des sociétés environnementales.
Intervenant lors de la réunion du conseil régional tenue, jeudi, au siège du gouvernorat de Gafsa, ils ont évoqué les moyens à même de développer le système de la responsabilité sociétale de la Compagnie des phosphates de Gafsa (CPG) et du groupe chimique tunisien(GCT) ainsi que la question du transport du phosphate par camions et ses impacts sur le réseau routier.
La ministre de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables Hela Cheikhrouhou qui a présidé la réunion, a, pour sa part, indiqué que l’année 2017 sera cruciale pour retrouver l’équilibre financier du secteur du phosphate et des engrais. Elle a mis l’accent sur la nécessité de renforcer les efforts déployés par la CPG dans le développement de la région.
La ministre a en outre estimé que la structuration et l’organisation de l’activité des sociétés environnementales et de la STTPM constituent  » une priorité sur laquelle travaille actuellement son département « .
S’agissant du transport du phosphate par camions, Cheikhrouhou a affirmé que son département a mis en place un programme pour acquérir de nouveaux trains de transport du phosphate qui sera réalisé au cours de la période 2017/2018.
La ministre a, dans ce cadre, réitéré la nécessité de respecter le cahier des charges relatif au transport du phosphate par camions afin de préserver le réseau routier.
Au cours de sa visite, la ministre a inspecté le projet de l’usine Mdhila 2 de production d’engrais chimiques, dont l’avancement des travaux a atteint 64% avec une capacité de production prévue de 400 mille tonnes par an.
Cette usine qui créera pas moins de 540 emplois, devrait entrer en phase de production au cours de l’année prochaine.
Cheikhrouhou a, par ailleurs, visité le projet de la carrière d’Oum Likhcheb d’extraction du phosphate, qui prévoit la mise en place d’une unité de production dotée d’une capacité annuelle de 2,5 millions de tonnes de phosphate commercial. Selon le PDG de la CPG, le montage de cette unité démarrera au cours du mois de juin prochain.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

104,285FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,289SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles