AccueilMondeAhed Tamimi, l’icône palestinienne, libérée

Ahed Tamimi, l’icône palestinienne, libérée

L’icône palestinienne  Ahed Tamimi a été libérée par Israël. Elle fait partie de la liste des 30 prisonniers relâchés mercredi en échange d’otages retenus par le Hamas. La jeune femme aux cheveux bouclés, âgée de seulement 22 ans, avait été arrêtée en début de mois en raison d’une publication Instagram qui lui était imputée.

Elle avait été accusée « d’incitation à la violence et au terrorisme » par Israël, alors que sa famille affirmait qu’elle n’était pas l’auteure de ce message et qu’elle n’avait même pas de compte sur les réseaux sociaux.

« Il y a des dizaines de pages au nom d’Ahed et avec sa photo mais avec lesquels elle n’a aucun lien. Ahed, elle, quand elle essaye d’ouvrir un compte sur les réseaux sociaux, il est aussitôt bloqué », avait ainsi commenté sa mère auprès de l’AFP.

Ahed Tamimi était détenue dans la prison de Damon, près de la ville israélienne d’Haïfa et a fait son retour en Cisjordanie aussitôt libérée. Ce n’est pas la première fois qu’elle est incarcérée. Elle l’avait été en 2017 et était restée en prison durant 8 mois pour avoir giflé deux soldats israéliens.

Pour les médias israéliens, Ahed Tamimi n’est qu’une provocatrice, outil de propagande dont l’unique but est de les discréditer et d’humilier les soldats. Pour les Palestiniens, elle est une héroïne moderne, selon un portrait dressé d’elle par Paris Match.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -