Attaque de Benghazi : inculpé aux Etats-Unis, Khattala plaide non coupable

Attaque de Benghazi : inculpé aux Etats-Unis, Khattala plaide non coupable

par -
Pour la première fois

Pour la première fois, le responsable présumé de l’attaque meurtrière contre le complexe diplomatique américain à Benghazi en Libye, en 2012, comparaissait samedi devant un tribunal fédéral de Washington. L’attaque du consulat américain de Benghazi, le 11 septembre 2012, avait coûté la vie à l’ambassadeur américain Christopher Stevens et trois autres agents américains.

Le présumé responsable de cet attentat, Abou Khattala, qui avait été transféré dans la capitale américaine dans la matinée de samedi, risque gros. En effet, selon le département de la Justice, il a été inculpé pour « conspiration en vue d’apporter un soutien matériel à des terroristes ». L’accusé a, selon RFI, plaidé non coupable

Ahmed Abou Khattala qui, selon les informations obtenues par l’AFP, a été transféré dans la matinée de samedi par hélicoptère à Washington depuis un navire de la Marine américaine, sur lequel il était détenu depuis sa capture en Libye par les Forces spéciales américaines, deux semaines auparavant, pourrait finir ses jours en prison.

D’autant que le ministre américain de la Justice a été on ne peut plus clair : « Maintenant qu’Ahmed Abou Khattala est aux Etats-Unis, il va ressentir tout le poids de notre système judiciaire ». Sa prochaine comparution est prévue mercredi.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire