Attaque « terroriste » à l’arme blanche à Londres. L’assaillant abattu

Attaque « terroriste » à l’arme blanche à Londres. L’assaillant abattu

par -

Une attaque à l’arme blanche a fait plusieurs blessés vendredi 29 novembre au London Bridge, dans le centre de la capitale britannique.

Le suspect a été tué par balles par la police, ont confirmé les autorités quelques heures après les faits. Il portait un engin explosif factice.

“Par précaution”, l’attaque va être traitée comme un “incident terroriste”, ont précisé les forces de l’ordre. Le London Bridge a été fermé à la circulation dans les deux sens, a indiqué la ville de Londres.

Un important dispositif policier a été déployé vendredi après-midi sur place, empêchant aux passants de s’approcher à moins de 100 mètres du pont, où une dizaine de bus étaient complètement immobilisés. Trois bateaux des forces de l’ordre stationnaient sous le pont et de nombreuses ambulances étaient sur les lieux, a constaté une journaliste de l’AFP.

Le Premier ministre Boris Johnson a indiqué sur Twitter être “tenu au courant de l’incident” qui a eu lieu à quelques jours d’un sommet de l’Otan réunissant à Londres mardi et mercredi de nombreux chefs d’État dont Donald Trump et Emmanuel Macron, et à moins de deux semaines des législatives du 12 décembre. Il a “remercié la police et les services de secours pour leur réaction immédiate”.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire