AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelAucun obstacle à la signature de l'accord sur l'Open Sky, selon le...

Aucun obstacle à la signature de l’accord sur l’Open Sky, selon le ministre du Tourisme

«Il n’existe aucun obstacle qui pourrait entraver la signature de l’accord relatif à l’ouverture de l’espace aérien Open Sky avec l’Union européenne », a indiqué mardi à Paris, le ministre du Tourisme, Mohamed Moez Belhassine.

Dans une déclaration accordée à l’agence TAP, en marge de la 44e édition du salon des professionnels du tourisme «IFTM Top Resa » qui se tient, du 20 au 22 septembre 2022, au Parc des Expositions de la Porte de Versailles, le ministre s’est dit «confiant» quant à la signature « prochainement » de cet accord qui consiste en l’ouverture de l’espace aérien tunisien ainsi que les aéroports nationaux, aux appareils des différentes compagnies aériennes européennes, notamment, les «low cost» (A bas prix) .
Selon Belhassine, le retard pris dans la signature de cet accord est lié à des questions de procédures.
La présidente de la Fédération tunisienne de l’hôtellerie, (FTH), Dorra Miled a mis l’accent, à ce propos, sur l’urgence de ratifier cet accord, après un retard de plusieurs années, estimant, que le mécanisme « Open Sky » reste une opportunité comme cela a été le cas pour plusieurs pays.
« Un pays touristique ne l’est vraiment que s’il y a une accessibilité à la destination.  Il existe des pays qui ont des compagnies aériennes dotées d’importantes flottes qui arrivent à booster l’activité touristique de leurs pays. Ce n’est pas le cas de la Tunisie, d’où l’impératif de ratifier cet accord », a-t-elle déclaré.
D’après le président de la Fédération Tunisienne des Agences de Voyages et de Tourisme (FTAV), Ahmed Bettaieb, la signature de l’accord relatif à l’open sky est tributaire d’une réelle volonté politique, estimant que ce mécanisme a déjà fait preuve dans certains pays, comme le Maroc.

L’ambassadeur de l’Union européenne en Tunisie, Marcus Cornaro a appelé mardi, sur son compte Twitter, la Tunisie à ratifier l’accord relatif à l’Open Sky, estimant que « cet accord aura un impact positif immédiat sur les aéroports régionaux, dans la mesure où il leur permettra d’accueillir une clientèle additionnelle ».

Il a rappelé, à cet égard, que l’accord prévoit « une exemption de l’aéroport de Tunis-Carthage et de Tunisair, de toute compétition tiers pour cinq ans ».
La Tunisie et l’Union européenne (UE) avaient paraphé, en décembre 2017, un protocole d’accord marquant la fin des négociations concernant l’ouverture des cieux. Les syndicats de la compagnie aérienne nationale Tunisair avaient, à l’époque, exprimé leur refus catégorique à ce Protocole d’accord qui constituerait , selon eux, une menace pour la pérennité de Tunisair dont la situation financière ne lui permettrait pas d’entrer en concurrence avec les grandes compagnies aériennes.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,019SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -