AccueilActualités - Tunisie : Actualités en temps réelAugmentation de la valeur de l'autofinancement pris en charge par le ministère...

Augmentation de la valeur de l’autofinancement pris en charge par le ministère de la famille et le plafond des financements alloués par la BTS

La ministre de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées, Amal Belhaj Moussa, a annoncé, vendredi, à l’occasion de la signature des avenants de deux conventions de partenariat relatives au programme national « Raidet » entre le ministère, la Banque tunisienne de solidarité (BTS) et la Banque nationale agricole (BNA), l’augmentation de la valeur de l’autofinancement pris en charge par le ministère et le plafond des financements alloués par la Banque tunisienne de solidarité.
Elle a souligné que l’État a lancé le programme « Raidet » pour soutenir la participation des femmes à l’économie et promouvoir l’entrepreneuriat féminin, indiquant que, conformément à ces deux avenants, de nouvelles incitations ont été approuvées au profit des femmes candidates au financement, notamment en ce qui concerne au financement de projets liés à l’agriculture durable, aux énergies renouvelables et aux nouvelles technologies.
Les avenants ont été signés par la ministre de la famille, de la femme, de l’enfance et des personnes âgées, le directeur général de la BTS, Khalifa Seboui et le directeur général de la BNA, Ahmed Ben Moulaham.
Belhaj Moussa a annoncé l’augmentation du montant du crédit (sans intérêt) accordé par le ministère au titre de l’autofinancement au profit de l’entrepreneure (de 20% à 30% du coût du projet) à partir des ressources de la ligne de financement. La BTS et la BNA prennent en charge le reste du financement, estimé à 70% du coût du projet sous forme de prêt à moyen ou long terme.
Elle a souligné que l’avenant de la convention entre le ministère et la BTS prévoit une augmentation du plafond de financement de 150 mille dinars à 200 mille dinars, outre un accord concernant le financement des groupements féminins de développement agricole.
Elle a indiqué que depuis décembre 2022, 3679 projets féminins ont été financés dans le cadre du programme « Raidet » moyennant des investissements de plus de 35,5 millions de dinars, qui ont contribué à la création de 5605 emplois directs. Elle a fait savoir que 55% des femmes qui ont lancé des projets sont diplômées de l’enseignement supérieur et que 78% des bénéficiaires du programme « Raidet » sont âgées de 18 à 45 ans.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -