Authors Posts by African Manager

African Manager

41788 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -
Le quotidien Le Maghreb rapporte

Le quotidien Le Maghreb rapporte, dans son numéro du vendredi 3 février 2012, cette étrange confidence d’un des membres du Staff de la directrice du FMI, Christine La Garde lors de son entretient avec le président transitoire tunisien Moncef Marzouki. Ce dernier aurait affirmé à la directrice du FMI que la période transitoire, et donc celle de sa présidence de la République tunisienne, pourrait bien s’allonger au-delà de 3 ans !

par -
De visite à Bruxelles

De visite à Bruxelles, siège de l’Union Européenne, le chef du gouvernement tunisien Hammadi Jbali a donné sa parole aux Européens que les prochaines élections tunisiennes se dérouleront dans un délai de 18 mois.Il y a quelques semaines pourtant, le même chef du gouvernement tunisien Hammadi Jbali, avait déclaré dans toutes les télévisions tunisiennes, que son mandat ne dépassera pas la période d’une année «sinon moins » avait-il précisé trois fois de suite.Où est donc la vérité ? Quand peut-on dire que le chef du gouvernement nahdhaoui ne ment pas au peuple tunisien ? Ou serait-ce simplement la stratégie de dire à chacun ce qu’il veut entendre ?Entre 12 mois sinon moins et 18 mois, c’est tout un bail alors que ni le gouvernement ni la Constituante n’ont défini une date exacte de ces élections, n’ont pas remis sur pieds l’ISI la haute instance des élections !

par -
Le quotidien Attounissya rapporte ce vendredi 3 février 2012

Le quotidien Attounissya rapporte ce vendredi 3 février 2012, que la 9ème chambre de mises en accusation de la Cour d’appel a décidé un non-lieu à l’encontre d’Ali Labiyadh, ancien président de la FTF et ancien DG de la Stir, dans l’affaire où était accusé de participation dans la concussion.Le journal rapporte aussi, que la chambre de mises en accusation a aussi décidé de déférer  l’ancien président de la cour criminelle Mehrez Hammami, l’ancien procureur de la république Lotfi Daouas et un intermédiaire (Ali Boughattas) devant la cour criminelle du tribunal de première instance de Tunis.

par -
Parlant hier

Parlant hier, jeudi 1er février, devant les hommes d’affaires et les financiers [dont d’ailleurs personne n’a parlé à l’exception du Gouverneur], la présidente du FMI a évoqué la crise européenne et les très maigres perspectives de croissance dans cette zone, très importante sinon vitale, pour l’économie de la Tunisie. Elle a ainsi dit que «un point de croissance en moins pour l’Europe, est égal à deux points de croissance en moins pour la Tunisie». C’est ce qu’on appelle l’effet papillon où un battement d’aile en Asie, se transforme en tempête à l’autre bout du monde. Mais peut-être aussi que Christine La Garde essayait ainsi d’expliquer son périple dans plusieurs autres capitales, demandant une aide plusieurs milliards USD pour l’Europe !  

par -
Toute la presse tunisienne titrait aujourd’hui sur les dangereux évènements de Bir Ali Ben Khalifa. Mais peut-être qu’elle exagère...

Toute la presse tunisienne titrait aujourd’hui sur les dangereux évènements de Bir Ali Ben Khalifa. Mais peut-être qu’elle exagère. Le Chef du gouvernement tunisien Hammadi Jbali considère en effet que ce «ne sont pas des évènements de grande gravité» surtout que le groupe a été neutralisé.Prenant le contre-pied du Chef du gouvernement, la Constituante que préside Mustapha Ben Jaafar, estimait dans un communiqué que ces évènements «constituent une violation flagrante de l’intégrité et de la souveraineté de la patrie». Si cela est sans gravité, qu’est-ce qui pourra alors inquiéter le Chef du gouvernement ?

par -
Binani Industries Limited

Binani Industries Limited, société holding détenant le Groupe Braj Binani, qui pèse 1,6 milliard $, a annoncé aujourd’hui le rachat de 3B – The Fibreglass Company (« 3B »), acteur européen de poids dans le secteur des technologies et produits en fibre de verre. Binani Industries Limited est l’un des groupes d’entreprises indiens de premier plan au niveau mondial, diversifié dans les secteurs du ciment, du zinc, de la fibre de verre, des matériaux composites et du béton prêt à l’emploi. Le Groupe Braj Binani a effectué une prise de participation de 100 % dans 3B via Platinum Equity.Basée à Battice, en Belgique, 3B est un des leaders européens dans la fabrication de fibre de verre destinée à renforcer les applications à base de thermoplastiques et de résines thermodurcissables, et est le fournisseur privilégié des leaders mondiaux dans les secteurs de l’automobile et de l’énergie éolienne notamment.Selon Braj Binani, président du conseil d’administration de Binani Industries Limited, « le rachat, qui nous coûte 275 millions d’euros, renforcera les activités principales de notre groupe à l’échelle mondiale».L’acquisition permet à Binani Industries de posséder la totalité de la capacité de production de 3B, à savoir 150.000 tonnes par an. Elle lui donne également accès à ses clients existants, ses technologies de niveau mondial, son réseau marketing, ses immenses données géomarketing et sa main d’œuvre qualifiée. 3B possède un large éventail de produits comme la fibre coupée, les rovings directs et les mats à filaments continus.Ce groupe ouvrira une usine de fibre Glass  en Tunisie en partenariat avec un grand Group Tunisien à la zone industrielle de Bouargoub. 5000 emplois directs et indirectes seront crées.

par -

Une déclaration conjointe entre la Tunisie et l’Union Européenne (UE),”vers un partenariat privilégié” a été adoptée au terme de la visite officielle effectuée, jeudi, par le chef du gouvernement, Hamadi Jebali à Bruxelles.

Ce dernier a confirmé dans ce document “la volonté des autorités de transition de tenir de nouvelles élections générales transparentes et démocratiques organisées par une institution nationale indépendante dans un délai qui ne dépasse pas 18 mois”.

Force est de constater à ce propos que ce délai va au-delà de l’échéance fixée pour le scrutin et réaffirmée à plusieurs reprises. S’agirait-il d’un revirement dans le calendrier électoral, ce qui donne à penser que le mandat de l’actuel gouvernement et celui de l’assemblée constituante ne se limiteraient plus à un an ?

par -

Le procureur de la République près le Tribunal de première instance de Tunis et son substitut se sont rendus, jeudi 2 février 2012, à la Kasbah pour faire le constat du sit-in organisé par les agents des forces de l’ordre qui revendiquaient l’amélioration de leurs conditions de travail, rapporte contre confrère Business News.

Après ce constat, le procureur a décidé de traduire les organisateurs et tous ceux qui se trouvent à l’origine de ce sit-in devant le juge d’instruction pour motifs d’entrave à la liberté du travail et à la liberté de déplacement, selon les dispositions des article 136 et 141 du Code pénal.

Aucune action similaire n’a été intentée ou signalée à l’encontre des « contre sit-inneurs », logiquement, auteurs de faits identiques à ceux « commis » par les forces de l’ordre.

De pareilles mesures prises par la justice contre les sit-inneurs des forces de l’ordre est une première du genre dans la Tunisie post-révolutionnaire , note Business News.

Cette initiative fera-telle école et jurisprudence pour s’étendre à toutes les formes de sit-in et de mouvements sociaux qui constituent, aux yeux de la loi, une entrave à la liberté de travail et à la liberté de circulation ?

par -
Trois militaires et un garde national blessés

Trois militaires et un garde national blessés, deux membres du commando tués et un troisième arrêté, tel est le dernier bilan officiel annoncé par le ministère de l’Intérieur au lendemain des accrochages entre un commando armé et des éléments de l’armée et des forces de sécurité, dans la région de Ouadi Ezzaoui, dans la délégation de Bir Ali Ben Khalifa(Gouvernorat de Sfax).

Dans un communiqué rendu public, jeudi soir, le ministère indique que les membres du commando ont refusé de se rendre et continué , jeudi matin, de tirer, à l’aide de kalachnikov, sur les membres des forces de sécurité et de l’armée qui ont réussi à les neutraliser et saisir les armes et les munitions dont ils se servaient.

De même, il a été procédé à l’arrestation de quelques éléments ayant un lien avec ces événements. Les premières investigations ont démontré que nombre de ces éléments ont été condamnés dans des affaires de terrorisme.

Le juge d’instruction militaire auprès du tribunal militaire permanent de Sfax est chargé d’instruire l’affaire alors que l’armée et les forces de sécurité poursuivent, à titre préventif, le ratissage de la région.

par -
Le Fonds Monétaire Internationale (FMI)

Le Fonds Monétaire Internationale (FMI), est disposé à soutenir les efforts de la Tunisie en matière de lutte contre le chômage et l’identification de programmes urgents pour relancer l’économie, a réaffirmé Christine Lagarde, Directrice générale du Fonds, lors d’une conférence de presse au terme de sa visite en Tunisie.

« Il faut apporter des solutions appropriées aux attentes de la population en termes d’emplois et d’infrastructures pour le développement des régions démunies de l’intérieur d’où est partie la révolution du jasmin ».

« Je suis ici pour vous transmettre trois principaux messages, le premier message c’est que le FMI sera un partenaire pour la Tunisie. Le second c’est de savoir que le FMI version 2012 est tout à fait différent que celui des années 80. Le dernier c’est de vous appeler à instauré la sécurité, la relance économique », a-t-elle dit.

Elle a, en outre rappelé les trois axes d’interventions du FMI en Tunisie, à savoir: l’encadrement et le soutien technique des établissements financiers tunisiens, une surveillance annuelle continue, lévaluation des politiques financière et économique et à la demande de la Tunisie, un soutien financier ponctuel pour lui permettre l’accès aux marchés financiers.

L’environnement d’investissement en Tunisie est bon, mais l’assainissement de l’environnement des affaires et le développement des régions intérieures demeurent une priorité absolue, a affirmé la DG du FMI.

Il importe de souligner que , dans de récentes déclarations, Christine Lagarde a indiqué qu’un point de croissance de moins dans les pays de l’Union européenne se répercute par son double sur la croissance en Tunisie.

N.B. T

par -
Les dettes des palais présidentiels auprès de la STEG et de la SONEDE s’élèvent à 875 mille dinars

Les dettes des palais présidentiels auprès de la STEG et de la SONEDE s’élèvent à 875 mille dinars, a révélé le ministre des Domaines de l’Etat et des affaires foncières, lors d’une réunion consacrée aux dépenses à la charge de l’Etat concernant les factures de l’électricité et de l’eau et les travaux d’entretien des palais présidentiels.

Il a été question aussi de la cession des palais présidentiels .Il a été souligné à cet égard que le palais de Sidi Dhrif fait l’objet de confiscation, étant une propriété du président déchu et non de l’Etat. 

par -
Le tribunal cantonal de Tunis a décidé de renvoyer au 9 février 2012

Le tribunal cantonal de Tunis a décidé de renvoyer au 9 février 2012, le procès de l’agresseur de Zyed Krichène et Hamadi Redissi, à la demande des avocats de la défense, selon des sources judicaires.

Il est à rappeler que le parquet avait émis un mandat de dépôt à l’encontre du prévenu Bilal Chakroun sous l’accusation d’agression commise sur la personne de Hamadi Redissi et l’a débouté de l’accusation de l’agression contre Krichène, la confrontation n’ayant pas eu lieu entre le suspect et le plaignant.

par -
Un individu soupçonné de lien avec les événements de Bir Ali Ben Khalifa a été arrêté à Sidi Bouzid où des opérations de ratissage

Un individu soupçonné de lien avec les événements de Bir Ali Ben Khalifa a été arrêté à Sidi Bouzid où des opérations de ratissage sont en cours pour en appréhender d’autres, rapporte Radio Shems FM.

La brigade de lutte anti-terroriste s’est rendue sur place, la nuit dernière, où elle a interpellé le suspect, âgé de 45 ans,  originaire de la région  et photographe de son état, dont le studio a été perquisitionné ainsi que la maison où il habite. Ce suspect avait  été renvoyé de l’armée dans les rangs de laquelle il travaillait.

De même, une unité de la garde nationale a appréhendé, jeudi matin, un deuxième individu soupçonné d’appartenir au groupe armé.

par -
Des sources sécuritaires haut placées

Des sources sécuritaires haut placées, citées par le site Assaa, ont révélé que le commando impliqué dans l’échange de tirs  avec des éléments de l’armée et des forces de sécurité à  Bir Ali Ben Khalifa  avait l’intention d’attaquer l’ambassade de  Syrie à Tunis.

Un dispositif de sécurité a été déployé autour du siège de la représentation diplomatique syrienne, et l’état d’alerte maximum a été décrété.

par -
Le président de la République provisoire Moncef Marzouki a annulé la visite qu’il se proposait d’effectuer

Le président de la République provisoire Moncef Marzouki a annulé la visite qu’il se proposait d’effectuer, ce jeudi, dans le gouvernorat de Siliana. Une source à la présidence de la République citée par Radio Bledi, a expliqué  que cette décision fait suite aux derniers développements intervenus dans la région de Sfax suite à l’infiltration d’éléments armés.

La source ajoute que le chef de l’Etat devait se réunir, ce matin, avec l’état-major de l’armée et les officiers supérieurs des forces de sécurité.

par -
L’amélioration des échanges  commerciaux aideront à poursuivre les récents développements  positifs intervenus en Tunisie

L’amélioration des échanges  commerciaux aideront à poursuivre les récents développements  positifs intervenus en Tunisie,  a affirmé le président du Conseil européen, Herman Van Rompuy  au terme d’un entretien avec le chef du Gouvernement tunisien, Hamadi Jebali.

«Nous voulons faire un meilleur usage des instruments commerciaux pour offrir simultanément un meilleur accès au marché pour les produits tunisiens et stimuler l’investissement étranger en Tunisie”, a-t-il  déclaré  dans un communiqué. “Cela ouvrira  la voie à une intégration progressive de l’économie tunisienne dans le marché intérieur de l’UE.”

par -
Gelés par la Suisse en un temps record

Gelés par la Suisse en un temps record, les fonds spoliés par le clan Ben Ali mettront du temps à être restitués aux nouvelles autorités tunisiennes. Selon Enrico Monfrini, dans une interview au journal en ligne swissinfo, l’avocat genevois mandaté par Tunis, le Ministère public de la Confédération n’agit pas assez vite.

En septembre dernier, Enrico Monfrini, avocat au barreau de Genève, a reçu un mandat général et mondial pour défendre les intérêts de la République de Tunisie pour la restitution des fonds spoliés par l’ancien dictateur tunisien et son entourage.

Pour l’heure, l’avocat genevois évalue à près de 300 le nombre de Tunisiens impliqués dans cette affaire. Quant aux fonds litigieux, il estime qu’ils dépassent largement les 60 millions de francs initialement annoncés par Berne.

«Le peuple tunisien s’était réjoui à l’annonce triomphale de la Suisse quand ses banques avaient retrouvé 60 millions de francs appartenant à des membres du clan Ben Ali. Il peine aujourd’hui à comprendre qu’il faille tant de temps pour les restituer », indique l’avocat suisse.

Les autorités suisses et moi-même leur expliquons que le processus judiciaire en cours a pour but d’éviter des dérapages. Il ne faudrait pas que, par souci de célérité, nous nous retrouvions face à des violations des droits fondamentaux et un jugement qui ne soit pas équitable. ET d’ajouter que le «Ministère public de la confédération m’a immédiatement interdit l’accès au dossier » avant de s’indigner que «on est en train de faciliter la défense de grands criminels ».

Répondant ensuite à la question du journaliste genevois Frédéric Burnand de savoir quelles sont les autres places financières concernées, l’avocat Enrico Monfrini a indiqué que «le Canada est un lieu prisé de certains membres de l’entourage de Ben Ali. Nous sommes en train d’accorder nos violons avec les autorités canadiennes pour pouvoir passer à l’action. Nous estimons également que les actifs immobiliers sont considérables en France. Un pays avec lequel nous connaissons le même type de problème qu’en Suisse: un seul juge d’instruction, excellent par ailleurs, qui n’a qu’un seul policier pour mener ses enquêtes».

par -
Au cours d'une rencontre qui a eu lieu entre Karim Harouni

Au cours d’une rencontre qui a eu lieu entre Karim Harouni, ministre du Transport et l’ambassadeur du Danemark à Tunis, Lars Vissing, ce dernier a proposé aux Tunisiens l’aide de la compagnie danoise Maersk pour la réduction des délais d’accostage des navires au port commercial de Radès et pour le développement de ses activités. Le ministre du transport a accepté la proposition.

Une séance de travail sera tenue et regroupera, d’un côté, des représentants du ministère du Transport ainsi que des différents intervenants du secteur, et de l’autre côté, des responsables de la société pour réfléchir sur les mécanismes à mettre en place en vue d’intervenir et apporter l’assistance requise pour la modernisation des services portuaires et faciliter les procédures de dédouanement.

par -
Le quotidien tunisien en langue arabe

Le quotidien tunisien en langue arabe, rapporte cette déclaration du président temporaire tunisien à la Radio Jawhara. Moncef Marzouki y confirme ses relations privilégiés avec l’homme d’affaire (notamment 3S, Global, une TV et autres) Naceur Chakroune que «Le Maghreb» dit «milliardaire». Ce dernier a ainsi, selon les déclarations de Marzouki, mis une voiture à sa disposition la voiture qui a servit à sa campagne présidentielle.

Marzouki a aussi confirmé à la Radio Jawhara, que la fille de N. Chakroune est désormais Conseiller auprès du président de la République temporaire. Et à l’étonnement du journaliste que le président transitoire de la République ait ainsi donné du travail à une fille de milliardaire qui n’en avait pas besoin, Marzouki a répondu que c’est normal.

FOCUS 🔍

L’agence de notation internationale Moody’s a amélioré les perspectives de la BIAT de négatives à stables tout en confirmant sa notation. Cette action fait...

Le meilleur des RS

Expert en communication, et depuis un certain temps en guerre contre la situation des médias en Tunisie, Slaheddine Dridi a écrit ce statut :...

INTERVIEW

L’expert en économie mais aussi homme d’affaires, Radhi Meddeb, livre quelques ébauches de solutions à de gros problèmes qui plombent l’économie tunisienne, surtout, depuis...

AFRIQUE

Quelque 3,6 millions d’électeurs togolais sont appelés samedi aux urnes dans plus de 9.000 bureaux de vote. Près de 10.000 policiers et gendarmes seront...

Reseaux Sociaux

SPORT

La Tunisienne Ons Jabeur entrera directement au tableau final de l'Open du Qatar qui débutera dimanche, après avoir reçu une Wild Card du comité...