Authors Posts by African Manager

African Manager

41788 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

Courant l’exercice 2015, la société de promotion immobilière Essoukna, filiale de la Banque BNA, a fait l’objet d’un contrôle fiscal couvrant la période allant de 2011 à 2014 au titre des différents impôts et taxes auxquels elle est soumise. Une notification des résultats de la vérification fiscale a été adressée à la société en date du 19 novembre 2015, ayant pour effet d’ajuster à la hausse le crédit de la TVA d’un montant de 267 316 DT, de réclamer à la société un complément d’impôts et taxes à payer de 605 545 DT, dont 144 823 DT de pénalités, et d’ajuster à la baisse l’excédent d’impôt sur les sociétés d’un montant de 62 748 DT. Conformément aux dispositions de l’article 44 du CDPF, la société a formulé son opposition, en premier lieu, en date du 30 décembre 2015 quant aux résultats de cette vérification fiscale et, en second lieu, en date du 13 juin 2016 suite à la réplique de l’Administration Fiscale parvenue à la société le 1er juin 2016.

par -

Ford vient de lancer son produit le plus ergonomique et le plus intuitif jamais implémenté sur ses véhicules : il s’agit du système d’info divertissement SYNC®3 de la marque. Une présentation du logiciel a été effectuée à travers une caméra embarquée capable de filmer à 360 degrés.; Pour vous faire une idée complète de cette présentation à 360 degrés du logiciel SYNC®3, il vous suffit de vous rendre sur la chaîne YouTube de Ford, en cliquant sur le lien suivant : https://youtu.be/FXDosebOktQ .; Sur cette vidéo, Ziad Chaaban, ingénieur en systèmes électriques et électroniques chez Ford Afrique et Moyen-Orient, donne des détails d’utilisation du SYNC®3.; Cette dernière génération se voit recevoir un nouveau design, une nouvelle interface et de nouvelles langues. Il s’adresse désormais en langue arabe à la clientèle Ford présente en Afrique du Nord et au Moyen Orient.; C’est à bord d’une Ford Mustang GT de 2017, que Ziad Chaaban nous explique le fonctionnement de SYNC®3.; Il passe également en revue les multiples fonctions du système, telles que sa connectivité aux smartphones, les multiples personnalisations d’écran, les réglages de langue, etc.; Grâce au nouveau système SYNC®3, Ford est désormais en mesure de fournir une expérience complète et réelle des technologies contenues dans ses voitures.; Si vous désirez obtenir plus de détails sur les produits Ford à travers des présentations filmées à 360 degrés de Ford, rendez-vous sur l’adresse suivante : https://www.youtube.com/fordmiddleeast.; Pour de meilleurs résultats, utilisez le navigateur Google Chrome.; Ford Motor Company est une entreprise automobile et de mobilité mondiale basée à Dearborn, Michigan. Avec environ 202 000 employés et 62 usines à travers le monde, ses activités principales incluent le design, la fabrication, le marketing, le financement et l’entretien d’une gamme complète de véhicules Ford : camions, SUV, véhicules électriques et les luxueux modèles Lincoln….

par -

Si cet email ne s’affiche pas correctement, ce lien; Suivez nous : Facebook Twitter YouTube; Accueil La Une Actualités Finances HI-Tech Contact; Newsletter #2469 : 19/05/2017; La UNE; Sarsar, Jalloul, Zribi… L’Ogre; Tunisie; dévore ses enfants; Après moult soubresauts et atermoiement, le président de l’Instance indépendante supérieure des élections (ISIE), Chafik Sarsar, a tiré sa révérence. Enfin il va assurer l’intérim jusqu’en juillet 2017, mais on; La STEG ne lésine pas sur l’investissement : 632 MD par année!; Le directeur général de la Société tunisienne de l’électricité et du gaz (STEG), Moncef Harrabi, a déclaré lors d’une conférence de presse tenue ce jeudi 18 mai 2017 à; Textile : Les propositions des Européens pour stopper le calvaire des; Le changement des règles d’origine est une solution « gagnant-gagnant » pour que la complémentarité soit efficace entre la; et l’Europe, en matière d’échanges dans le domaine du textile-habillement (TH), étant; Actualités; Une base de données maghrébine sur les bactéries et les problèmes phytosanitaires; La première version de la base de données regroupant des informations sur les bactéries et les problèmes phytosanitaires dans les pays du Maghreb a été présentée, jeudi, aux journalistes Maghrébins,; : Le Koweït finance l’hôpital de; -Oued Mliz; Le Fonds Koweïtien pour le Développement Economique (FKD) accordera un montant de 45 millions de dinars pour financer le projet de l’hôpital régional de; -Oued Mliz (gouvernorat de; ), a; L’Etat mettra tous ses comptes sur la place publique à partir de 2021; L’Etat tunisien entamera, à partir de 2021, la publication de ses états financiers comportant les différents engagements de l’Etat, les contrats signés et les actifs ainsi que toutes les valeurs; : L’Italie réinjecte 25 M€ de dette dans 5 projets; Le Comité mixte de gestion (CMG) des ressources issues de la Conversion de la Dette publique tunisienne envers l’Italie a approuvé 5 projets de développement lors de sa première réunion,; : Des délégations privées d’eau ces jeudi et vendredi; Une coupure dans l’alimentation en eau potable a été enregistrée, jeudi, dans les délégations de; Ville,; Ouest,; Sud, Sakiet Eddaier,; , Tynah, El Amra et Jebeniana; Poste : Un accord pour mieux capter les flux des transferts des TRE; Un accord-cadre a été signé, jeudi, entre le secrétariat d’Etat à l’immigration et aux tunisiens à l’étranger et l’Office National des Postes relatif aux services postaux et financiers en faveur; Krichi : 5619 dossiers ont atterri à la Commission d’arbitrage et de réconciliation; » La Commission d’arbitrage et de réconciliation de l’Instance » Vérité et Dignité » a reçu, jusqu’en mai 2017, 5619 dossiers, dont 2700 dossiers de corruption financière et administrative et; : Mourad Ben Chaabane à la tête de la Bourse de; Mourad Ben Chaabane, Directeur Général de l’intermédiaire en bourse MAC SA, vient d’être élu président de la Bourse des Valeurs Mobilières de; . Âge de 48 ans, Ben Caabane occupe; : Grève de 2 jours des agents de la CNAM et de la CNSS; Les agents de la Caisse Nationale des Assurances Maladies (CNAM) et de la Caisse Nationale de Sécurité Sociale (CNSS) à; ont entamé, jeudi, une grève de deux jours (18; Fayçal Derbel : Une loi de finances complémentaire fin juin, c’est possible; Le conseiller auprès du chef du Gouvernement Fayçal Derbel a déclaré, jeudi, que le gouvernement envisage d’axer le projet de budget de l’Etat pour l’exercice 2018 sur des mesures visant; Hi Tech; : Une armée de f; C’est ce que nous remarquons dans un grand nombre de commentaires reçus sur les articles évoquant le nom du parti ou celui du leader du parti Ennahdha. Des profils fictifs; « Bots for Mes; Facebook a sélectionné 60 finalistes parmi les centaines de candidatures reçues du Moyen-Orient et d’Afrique dans le cadre du concours Bots for Messenger. Le concours Bots for Messenger vise à reconnaître; Brand Awards : TT; Telecom a été sacré «Marque de l’Année 2017 en Technologie et Service», lors du «; Brand Awards », tenu mardi 16 mai 2017 au Palais des Congrès. Ce trophée a été; Finances; : Mourad Ben Chaa; Mourad Ben Chaabane, Directeur Général de l’intermédiaire en bourse MAC SA, vient d’être élu président de la Bourse des Valeurs Mobilières de; . Âge de 48 ans, Ben Caabane occupe; Le Tunindex clôture sur; Le Tunindex clôture, jeudi, sur une perte de 0,09% à un niveau de 5 725,82 points, dans un volume total de 3,729 millions de dinars (MD), selon l’intermédiaire en bourse; Sanimed : Un dividende de; Selon le projet de résolutions qui sera soumis à l’approbation de l’Assemblée Générale Ordinaire qui se tiendra aujourd’hui jeudi 18 mai, la société Sanimed propose la distribution d’un dividende de; Automobiles; Automobile : La; v; Le ministre de l’Industrie et du Commerce, Zied Laadhari, a fait savoir dans une interview accordée ce jeudi 18 mai 2017 au quotidien Le Maghreb que la; veut attirer un; Sacs vintages, pièces de; Oubliez les actions, les indices, les devises, ou les matières premières cotées en bourse : il existe désormais de nombreux investissements alternatifs qui peuvent rapporter gros. Pour réaliser des plus-values; Des dirigeants de Porsche; Le parquet de Stuttgart a annoncé mercredi 17 mai l’ouverture d’une enquête officielle sur les dirigeants de Porsche SE Matthias Müller et Hans Dieter Pötsch à l’appui de soupçons de; Vous recevez ce message en tant que membre privilégié de www.africanmanager.com.; Si vous ne souhaitez plus recevoir les newsletters de « African Manager » suivez ce lien .

par -

Anis Riahi, le fondateur de la compagnie aérienne de transport marchandise en Tunisie, Express Air-Cargo, devrait ce mois fêter son 2ème avion qui devrait être un 737.300 Full-Freighter (100 % Fret) qui sera ainsi sa seconde acquisition. Grâce à l’intervention d’une tierce personne, les problèmes avec Douane sur la facturation de la TVA, ont été réglés. La compagnie a en effet obtenu son agrément API, en 2015, c’est à dire avant la dernière version du code de l’investissement et ne facture donc pas la TVA, comme par ailleurs dans le monde. Un courrier envoyé à la DGELF et la Douane a aussi clos le faux débat.; L’entreprise dispose ainsi d’un parc de 2 avions et un 3ème devrait être livré début juin, un 737.400, c’est-à-dire d’une capacité plus importante. Le Plan de flotte d’express AC prévoit par ailleurs 5 avions Fret d’ici la fin de l’exercice 2017 et 10 appareils au bout de 10 ans.; Express Air Cargo travaille depuis plus d’un mois, dépassant déjà les 1500 tonnes par mois, dans un marché global de 15.000 tonnes par an sur la Tunisie. L’entreprise dépasserait en tout cas déjà le CA prévu. Juin 2017 aussi, le transporteur aérien de marchandises volera en Afrique. Il devrait ainsi prochainement desservir, en consolidation le Cameroun, le Nigéria, le; Niger; , le; et la Côte d’Ivoire, avec la Tunisie, qui ne représentera d’ailleurs que 7 % de son CA, comme Hub Entre l’Europe et l’Afrique et lorgne aussi le Maroc pour combler le vide de la ligne maritime entre les deux pays.

par -

Réunis, vendredi à; Tunis; , autour d’une table ronde sur les « phénomènes comportementaux émergents chez les jeunes tunisiens », des psychologues ont mis en garde contre les risques encourus par l’addiction numérique tels que le déséquilibre physique et mental et l’altération de la vie sociale.; « L’addiction numérique est un phénomène qui depuis la révolution du 14 Janvier ne cesse de prendre de l’ampleur », ont-ils déploré, lors de cette rencontre organisée à l’initiative de l’Office National de la Famille et de la Population, dans le cadre de la 15e session du forum de la famille et de la santé reproductive.; Ces spécialistes ont ainsi appelé à la nécessité de trouver les solutions nécessaires afin de lutter contre ce fléau qui touche essentiellement les jeunes.; Riadh Ben Rejeb, Professeur en psychologique clinique et pathologique à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales, a mis l’accent sur l’importance d’encadrer cette catégorie de jeunes souffrant d’un appauvrissement intellectuel et qui trouvent refuge dans l’alcool, les stupéfiants et Internet.; Afin d’éviter tous ces risques, a-t-il dit, ces jeunes sont appelés à limiter les heures de connexion à internet, à intensifier les activités culturelles (musique, peinture, théâtre, lecture…) et sportives car ce genre d’activités permet de quitter le monde imaginaire pour revenir à la réalité.; « A l’heure où les relations familiales connaissent un certain effritement, il devient impérieux de redéfinir le rôle de la famille qui occupe un rôle essentiel dans la protection des jeunes contre les risques de la cyberaddiction », a-t-il encore préconisé.; Par ailleurs, la Directrice des relations publiques à l’ONFP, Rebeh Cherif a indiqué que son organisation a créé 21 espaces amis des jeunes afin de leur offrir des services psychologiques et médicaux gratuits, soulignant qu’il sera question prochainement de développer ces espaces.

par -

Lors de sa réunion périodique tenue le 23 mai 2017, le Conseil d’administration de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) a entamé ses travaux par l’examen des principaux indicateurs de la conjoncture économique et financière, passant en revue les évolutions récentes de l’activité économique ainsi que les transactions sur le marché monétaire et des changes, la situation de la liquidité et l’activité du système bancaire.; Le Conseil a salué les résultats positifs relatifs à la croissance économique au premier trimestre de l’année en cours (2,1% en glissement annuel contre 0,7% une année auparavant) appelant à œuvrer à leur consolidation afin d’atteindre l’objectif de croissance souhaité, au vu notamment des défis économiques majeurs et des difficultés au niveau des équilibres financiers globaux auxquels fait face le pays. A cet égard, le Conseil a noté que les tensions inflationnistes, dont les prémices sont apparues au cours des derniers mois, continuent à s’intensifier avec un taux d’inflation atteignant 5% à fin avril 2017 contre 3,4% une année auparavant, étant signalé que le taux d’inflation sous-jacente (hors prix des produits frais et encadrés) s’est établi à 5,9%.; S’agissant de l’évolution de la liquidité bancaire, le Conseil a souligné que l’élargissement du déficit courant, conjugué à l’augmentation des besoins du budget de l’état, a accentué les pressions sur la liquidité bancaire, ce qui a amené la Banque Centrale à intensifier ses interventions pour réguler le marché monétaire. La Banque a également œuvré à assurer l’équilibre minimum requis entre l’offre et la demande sur le marché des changes à travers la mobilisation des ressources disponibles afin d’améliorer la liquidité et ce, en vue d’atténuer les fluctuations qu’a connues, récemment, la valeur du dinar et de rétablir progressivement la stabilité de ce marché. A la lumière de ces évolutions, et en vue de poursuivre les actions requises face à la montée des pressions tant au niveau de l’inflation que des paiements extérieurs et d’en circonscrire les effets sur la reprise de l’activité économique amorcée au premier trimestre de l’année en cours, et après délibérations, le Conseil a décidé de relever le taux d’intérêt directeur de la Banque Centrale de 25 points de base pour le porter à 5%. Ce relèvement du taux directeur de la BCT, est le second en l’espace d’un mois.

par -

Le PDG de la BIAT, Mohamed Agrebi, a accordé à Africanmanager une interview exclusive où il a évoqué plusieurs questions dont principalement la stratégie de développement de la banque, sa contribution dans l’économie nationale ainsi que son rôle en matière de soutien aux entreprises en difficulté. La stratégie de la banque et son intention d’investir en Afrique ont été aussi évoquées.; Y a-t-il une stratégie de développement bien précise à la BIAT ?; À la BIAT, on travaille sur la base de tout un plan stratégique. Après les plans stratégiques qui se sont étalés sur 2008-2012 et 2012-2016, aujourd’hui nous sommes sur un autre plan s’étalant sur les années 2016-2019. Mais d’un plan à l’autre, il y a toujours des améliorations et des ambitions par rapport à ce qui a été déjà réalisé. C’est la continuité de toute une stratégie et d’un plan stratégique qui concerne aussi bien la direction générale que le conseil d’administration et toutes les ressources de la banque. Nous tenons compte en premier lieu des besoins des clients (accompagnement, conseil, prise en charge…).; La BIAT met chaque année sur les rails une nouvelle initiative pour aider les entreprises à rembourser leurs dues parce que nous considérons que notre rôle est plutôt social. En 2016, le choix qui avait été fait est d’aller vers le recouvrement au lieu du contentieux. On est convaincu du fait qu’on doit accompagner l’entreprise.; Quelles sont les principales réalisations de la banque en 2016?; En matière de crédits, entre 2015 et 2016, la banque a fait à peu prés 850 Millions de dinars (MD). Sur le plan investissement, bien que notre objectif n’est pas d’être un actionnaire dans l’entreprise, on a fait 110 MD d’entrées en capital pour soutenir l’entreprise mais aussi l’investissement et créer de l’emploi. Ajoutons à cela le rôle de la banque dans les crédits d’exploitation, lesquels sont des crédits au jour au jour par rapport aux besoins de l’entreprise. Sur le plan des crédits en devise, la banque a soutenu les entreprises qui sont actives à l’international dont principalement l’Afrique. En 2016, 700 MD de crédits en devises ont été accordés aux entreprises résidentes.; Est-ce qu’on peut parler de difficultés liées au système bancaire tunisien?; Le problème qui se pose actuellement au niveau du système bancaire tunisien c’est la liquidité. Il y a un gros problème de liquidité, mais au niveau de la BIAT nous sommes en train de gérer cette question. Entre 2014 et 2015, la banque a franchi près de 800 MD de collecte supplémentaire pour arriver pour la première fois de son histoire à un niveau de 8 milliards de dinars au niveau des encours des dépôts. Cette année aussi on est passé de 8 Milliards de dinars à plus de 9 milliards de dinars en termes de dépôts.; En 2016, la BIAT a créé son « Pôle conseil et restructuration » pour appuyer les entreprises en difficulté. Où en est-on actuellement?; 90 entreprises en difficulté sont actuellement entre les mains de ce pôle, et le taux de satisfaction est de 70%. Maintenant, on est en train de voir comment augmenter les moyens de ce pôle là afin d’aller un peu plus vite en matière d’accompagnement des entreprises en difficulté.; Nous avons organisé récemment un évènement et il y avait beaucoup de gens qui sont venus témoigner de ce que la BIAT a fait pour eux et comment elle les a aidés par ses conseils et ses financements.; Toutes ces entreprises sont entre les mains de ce pôle là, il y a des choses qui ont été déjà faites et d’autres sont toujours en attente. C’est tout un plan d’assainissement. Certains éléments nécessitent quelques mois alors que d’autres nécessitent un délai de 3 à 4 ans pour achever tout ce projet d’assainissement.; Nous venons d’apprendre que la BIAT a abandonné sa stratégie d’investir en Afrique. Pouvez-vous nous donner plus de détails?; Le taux d’intérêt bancaire en Tunisie est compris entre 5 et 7% alors qu’en Afrique, on parle de 20 à 25% et le taux minimum entre 16 et 17%. Il y a vraiment du risque en Afrique. Notre premier souci est d’avoir les meilleurs fondamentaux, notamment en matière de gestion du risque. Nous devons bien nous préparer pour pourvoir gérer le risque, voire le supporter, mais pour le moment l’Afrique est impossible. L’avenir de notre investissement en Afrique dépendra de l’évolution du marché.

par -

Selon plusieurs témoins, des chauffeurs de taxis, qui devraient être en grève, ont profité de ce mouvement et ont augmenté les tarifs. En effet, certains chauffeurs de taxis n’ont pas pu poursuivre leur mouvement de grève et ont choisi de travailler discrètement en exigeant d’être payés double.; Rappelons que les chauffeurs de taxis du Grand-; Tunis; entament depuis lundi 22 mai 2017, une grève générale qui se poursuivra aujourd’hui et demain.; Les taxistes dénoncent « l’indifférence et la dictature des autorités » à l’égard de leurs demandes. Ils ont exprimé leurs refus du principe de la pluralité syndicale dans le secteur des taxis, imputant au chef du gouvernement la responsabilité de ne pas défendre les intérêts des citoyens et la corruption qui touche le secteur.

par -

Entre 2005 et 2012, le taux d’épargne des ménages est resté à peu près constant autour de 11,5 %. Cependant, entre 2012 et 2015, le taux d’épargne des ménages a subi une chute vertigineuse passant de 11.4 % en 2012 à 6.8 % en 2015, soit une chute de 40 % du taux d’épargne des ménages en trois ans. Les analyses classiques expliqueraient que cette chute est due à une forte; augmentation de la consommation des ménages ou à une baisse de leur pouvoir d’achat suite à une forte inflation. Cependant, en observant l’évolution de la consommation des ciments ordinaires, et notamment la forte augmentation depuis 2013, une autre hypothèse à creuser serait que les ménages ont utilisé massivement leur épargne pour construire ou aménager leur(s) logement(s) privé(s). Cette ruée vers l’immobilier serait-elle le signe d’un manque de confiance des ménages dans l’avenir économique du pays ?; Source : Observatoire tunisien de l’économie

par -

Theresa May a préconisé dimanche de revoir la stratégie contre le terrorisme après l’attaque qui a fait sept morts samedi soir dans le centre de Londres.; « Le moment est venu de dire: trop, c’est trop », a déclaré la Première ministre britannique au cours d’une allocution télévisée retransmise du perron du 10, Downing Street. « Nous ne pouvons pas et ne devons pas prétendre que les choses peuvent continuer ainsi. »; Elle a également annoncé que les élections législatives de jeudi prochain se dérouleraient comme prévu. « Il ne faut jamais permettre que la violence perturbe le processus démocratique », a déclaré la dirigeante conservatrice.; L’attaque survenue dans le quartier de; London; Bridge est la troisième attaque à caractère terroriste en Grande-Bretagne en moins de trois mois, après celle commise par un homme seul à Westminster le 22 mars (5 morts) et l’attentat suicide à Manchester le 22 mai à la fin d’un concert de la chanteuse américaine; Grande (22 morts, 116 blessés).; L’attentat de samedi soir a fait donc sept morts, outre les trois assaillants qui ont été abattus par la police, a déclaré dimanche la chef de la police métropolitaine de Londres.; Elle a confirmé les circonstances de l’attaque, à savoir trois hommes à bord d’une camionnette qui fauche les passants sur le; Bridge puis vont poignarder des gens au hasard dans le marché couvert de Borough Market.; Interrogée sur l’identité des assaillants, elle a dit l’ignorer à ce stade. Le périmètre de sécurité déployé autour de; Bridge va être maintenu pour le moment, a-t-elle ajouté, et la station de métro; Bridge reste fermée.; Elle a souligné que la réaction des forces de police à l’attaque avait été particulièrement rapide et que tout s’était terminé en huit minutes.

par -

Des administrateurs judiciaires devraient être nommés à partir de ce lundi, à la tête des biens confisqués de huit hommes d’affaires accusés de corruption, a annoncé, samedi, le président de la Commission de confiscation, Mounir Ferchichi.; Il est à rappeler à ce propos que la commission de confiscation a annoncé, vendredi 26 mai 2017, la saisie des biens et le gel des comptes bancaires de huit hommes d’affaires et contrebandiers, arrêtés ou assignés à résidence au cours de cette semaine pour implication dans des affaires de » corruption » et d’ » atteinte à la sûreté de l’Etat « .; Il s’agit de Mongi Ben Rbah, Kamel Ben Ghoulem Fraj, Chafik Jarraya, Yassine Chennoufi, Nejib Ben Ismail, Ali Griouii, Mondher Jenayah et Hlel Ben Massaoud Bchir.

par -

L’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis et le royaume du Bahreïn ont annoncé, ce lundi 5 juin 2017, avoir rompu leurs liens diplomatiques et fermé leurs frontières avec le; Qatar; , invoquant des questions de sécurité nationale et en accusant; de déstabiliser la région et de soutenir des « groupes terroristes », rapporte france24.; Dans de brefs communiqués diffusés par leurs agences de presse officielles, l’Arabie saoudite et le Bahreïn annoncent en outre la suspension de toutes les liaisons terrestres, aériennes et maritimes avec l’émirat.; L’agence saoudienne, qui cite un responsable du royaume, précise que la décision de Riyad est justifiée par la nécessité de protéger « la sécurité nationale des dangers du terrorisme et de l’extrémisme ».; Le ministère des Affaires étrangères égyptien a également annoncé dans un communiqué la fermeture de ses frontières « aériennes et maritimes devant tous les moyens de transports qataris », indique la même source.; La coalition militaire arabe, qui intervient au Yémen sous commandement saoudien, a également annoncé l’exclusion du; Qatar; en raison de « son soutien au terrorisme ». L’Arabie saoudite, l’Egypte, les Emirats arabes unis et le Bahreïn sont tous membres de cette coalition.

par -

Le secrétaire général de l’Union générale tunisienne du travail (UGTT), Noureddine Taboubi, a proposé sa médiation aux protestataires d’El Kamour dans leur conflit avec le gouvernement et des garanties de l’UGTT sur l’application des accords qui seront conclus, affirme à l’agence TAP l’un des protestataires.; Taboubi les a contactés, par téléphone, précise la même source, à l’issue d’une rencontre de trois heures tenue, jeudi soir, entre les protestataires et le nouveau gouverneur de; , Adel Ouerghi.; Les représentants des protestataires se sont montrés optimistes après leur rencontre avec le gouverneur, en attendant la réponse de l’ensemble des participants au mouvement d’El Kamour aux propositions des autorités régionales.

par -

Après l’arrestation de Chafik Jarraya et Yassine Channoufi, des informations sur l’arrestation de l’homme d’affaires, Nèjib Ben Ismaïl ont circulé dans plusieurs médias.; Rappelons que les deux hommes d’affaires Chafik Jaraya et Yacine Chennoufi ont été arrêtés et mis en résidence surveillée. L’avocat Fayçal Jadlaoui avait confirmé mardi à l’agence Tap, l’arrestation de Chafik Jaraya, précisant que le collectif de défense de Jaraya ignore le lieu de sa détention.; L’arrestation a eu lieu dans un café situé dans les Berges du Lac à; Tunis; , a-t-il déclaré à la même source. Selon lui, Jaraya aurait été transféré à la caserne d’El Aouina. Mais contacté, celle-ci affirme que leur client ne s’y trouve pas, a-t-il dit.; Le porte-parole du ministère public près le tribunal de première instance de; , Sofiène Selliti a affirmé, pour sa part, que le parquet de; près du Pôle financier et du Pôle de lutte contre le terrorisme n’ont pas eu connaissance de l’affaire et n’ont pris aucune décision pour l’arrestation ou le placement en garde à vue. En vertu de la loi, une telle décision ne peut être prise qu’une fois le parquet a prononcé une ordonnance, a-t-il expliqué.

par -

La Haute Autorité Indépendante de la Communication audiovisuelle (HAICA) a décidé d’infliger une amende de 20 mille dinars à la chaine de télévision privée Hannibal TV avec suspension de la partie en question de l’émission « Al Mousamah Karim » et sa suppression des sites internet. Diffusée le 30 mars 2017, l’émission a présenté les témoignages à visages découverts, des parents d’un enfant qui a été violé et torturé.; La HAICA, qui déplore une atteinte aux droits de l’enfance, explique, dans un communiqué publié mercredi, que sa décision a été prise sur la base de l’article 5 du décret-loi N° 2011-116 du 2 novembre 2011.; L’instance relève que la révélation de l’identité des parents de l’enfant ne tient pas compte de l’intérêt de ce dernier et permettra facilement de le reconnaitre. De plus, les informations fournies par les parents de la victime à l’instar de son nom et le nom de son école risquent de l’exposer à la stigmatisation sociale, lit-on dans le même communiqué.; La HAICA rappelle que la chaine avait déjà diffusé un contenu attentatoire aux droits de l’enfance dans la même émission en date du 19 mai 2016, lui faisant encourir une amende de 15 mille dinars.

par -

Les unités de l’armée nationale se sont déployées mercredi après-midi entre les villages de Bechni (délégation d’El-Faouar) et de Jersine (délégation de; -sud) pour empêcher la récurrence de la violence entre les jeunes des deux villages, sur fond d’un litige autour du tracé de la route reliant les deux villages.; Le bitumage de la route reliant les deux villages est programmé dans le cadre du plan de développement 2016-2020.; Opposés à la construction d’une route traversant leurs terres, les habitants de Bechni réclament le changement du tracé de la route avant d’entamer l’opération de bitumage.; Le délégué de; -Sud, Mounir Mhajba s’est rendu sur les lieux pour contenir le conflit, mais la situation a dégénéré en rixe entre les jeunes des deux villages, faisant des blessés parmi les habitants de la région.; Selon Mhajba, les blessés ont été transportés à l’hôpital régional de; où ils ont reçu les soins nécessaires. Tous les blessés ont déjà quitté l’hôpital, a-t-il tenu à préciser à l’agence TAP.; Deux réunions auront lieu ce soir entre le délégué de; -sud et les habitants de Jersine d’une part et entre le délégué d’El-Faouar et les habitants de Bechni d’autre part pour rapprocher les vues et trouver une issue à ce conflit.

par -

Orange lance aujourd’hui le nouveau forfait Clé Max 4G qui vous accompagne dans vos déplacements sur tout le territoire tunisien avec la plus large couverture 4G dans les 24 gouvernorats.; Avec l’offre Clé Max 4G, vous bénéficiez d’une connexion Internet haut débit, 24h/24, à hauteur de 25Go/mois, qui vous permet de naviguer sereinement à n’importe quel moment de la journée sans contrainte de tranche horaire. Au-delà des 25Go, vous continuez à naviguer avec un débit réduit allant jusqu’à 256Kbps.; Vous pouvez recharger votre compte à partir de 1dt seulement. Vous profiterez ainsi instantanément de l’internet mobile au meilleur prix, sans condition ni achat d’option.; L’offre Clé Max 4G est disponible à 25dt/mois seulement dans toutes les boutiques et points de vente Orange.; Des équipements associés à l’offre Clé Max 4G vous sont proposés pour répondre à vos besoins de navigation. Pour une utilisation individuelle, optez pour la Clé 4G, et si vous désirez partager votre connexion choisissez l’Airbox 4G, qui vous permet de bénéficier d’une connexion wifi en simultanée jusqu’à 10 utilisateurs.; Retrouvez toutes les informations relatives à l’offre Clé Max en vous rendant dans une boutique Orange ou sur www.orange.tn.

par -

Dans le cadre du National Business Agenda, mené en partenariat entre l’IACE, l’UTICA, l’UTAP et la Présidence du Gouvernement, le comité de pilotage, composé des représentants des quatre organisations signataires, vient de publier la 2ème édition de l’indice de perception de l’ALECA (Accord de Libre Echange Complet et Approfondi entre la Tunisie et l’Union européenne).; En comparaison avec les résultats de la première édition, l’indice révèle une dégradation générale de la perception des chefs d’entreprise vis-à-vis de l’ALECA, tout secteur confondu. En 2016, avec un score de 76, le secteur industriel se prononce en faveur de l’adoption de l’ALECA. En 2017, avec un score de 69, l’indice révèle une dépréciation générale de l’ALECA auprès des chefs d’entreprises.; Cet accord engageant l’avenir du secteur privé tunisien, le comité de pilotage a construit cet indice pour mesurer l’appréciation et la connaissance des chefs d’entreprises vis-à-vis de l’ALECA et qui se base sur 4 piliers. Le score global révèle que le secteur des services, avec un indice de 51, ne se prononce ni totalement pour ni totalement contre l’adoption de l’ALECA en Tunisie. Avec un score global de 44, c’est le secteur agricole qui se prononce le plus contre son adoption.; Cet indice est basé sur plusieurs volets : l’impact perçu sur l’activité et le secteur d’activité, l’impact perçu sur les autres secteurs, le degré de connaissance de l’ALECA, la perception des effets de l’ALECA sur les priorités nationales telles que l’emploi, la croissance, l’export, l’inclusion.; Cette enquête consiste dans un deuxième temps à dégager le jugement du secteur privé sur les actions du Gouvernement et ses recommandations vis-à-vis de l’adoption et du processus de négociation de l’ALECA. Parmi les principaux jugements et recommandations partagés par le secteur privé tunisien, nous citons : l’absence de position claire du gouvernement, la nécessité de réformer le secteur douanier, engager davantage de consultations avec le secteur privé et l’amélioration de la communication sur les actions du gouvernement.; Les négociations s’étalant sur plusieurs années avec des champs d’application à déterminer, l’indice de perception de l’ALECA est régulièrement publié, afin de suivre l’évolution de l’opinion et de l’engagement du secteur privé dans la voie de la libéralisation avec l’Union Européenne, tout au long du processus de libéralisation, et proposer des recommandations qui reflètent la réalité des attentes.; L’intégralité des résultats de l’indice de perception ALECA, première et deuxième édition, sont disponibles ici :; http://bit.ly/2s8h2CH; http://bit.ly/2sHnA8m

par -

Les autorités indiennes ont confirmé les premiers cas de virus Zika dans le pays, a annoncé l’Organisation mondiale de la santé, l’Inde étant le dernier pays en date touché par cette infection virale, tenue responsable de microcéphalies chez des bébés nés de mères infectées. Les cas de Zika en Inde, dont une femme enceinte, ont été découverts lors d’examens de routine dans un laboratoire de l’Etat du Gujarat, sur une période de plus d’une année, précise l’OMS sur son site internet. Ces cas « suggèrent une transmission de faible intensité du virus Zika » en Inde, ajoute l’OMS, tout en appelant néanmoins les autorités à renforcer leur surveillance, rapporte lepoint.fr; Près de 70 pays et territoires ont fait état de la présence du virus Zika depuis 2015, selon l’OMS. Il n’existe aucun vaccin ni aucun traitement contre le Zika. Transmis par des moustiques ou lors de relations sexuelles, le virus est à l’origine d’une épidémie qui a déjà touché 1,5 million de personnes au Brésil, indique la même source.

par -

La police italienne a déclaré ce mardi 6 juin 2017 qu’elle avait démantelé un réseau de contrebande entre la Tunisie et la Sicile qui se préparait à amener des migrants ayant des liens avec des jihadistes vers l’Europe. L’opération intitulée «Scorpionfish» surveillait le groupe objet de soupçons depuis janvier et ciblait 15 citoyens italiens ou tunisiens recherchés par des mandats d’arrêt, rapporte l’agence de presse italienne Ansa reprise par d’autres médias italiens. Aucun renseignement n’a été publié sur les personnes détenues, mais la police a déclaré avoir saisi une voiture et des bateaux rapides dans plusieurs régions italiennes.; L’enquête a révélé que le groupe avait fait au moins cinq voyages et, à un moment donné, la police a réussi à suivre un bateau qui transbordait 14 migrants et 100 kilos de cigarettes de contrebande.; À l’approche de l’été, ils se préparaient à augmenter le nombre de voyages à deux par semaine, en utilisant des bateaux rapides pour traverser du nord-est de la Tunisie à la région de Trapani, dans l’ouest de la Sicile, en environ quatre heures. Les migrants et les cigarettes ont été amenés dans les plages de Sicile, où les complices attendaient avec des vêtements secs, selon la police.; Selon les mêmes sources italiennes, le groupe était apparemment disposé à amener les personnes recherchées par les autorités tunisiennes pour des crimes graves ou des liens possibles avec des djihadistes, mais la police dit avoir agi avant qu’aucun voyage ne puisse être fait.; Selon les mêmes sources, les trafiquants ont transporté environ 15 migrants payant 2 000 à 3 000 euros chacun et des dizaines de kilos de cigarettes, chaque passage générant environ 40 000 euros (45 000 dollars).

FOCUS 🔍

L’agence de notation internationale Moody’s a amélioré les perspectives de la BIAT de négatives à stables tout en confirmant sa notation. Cette action fait...

Le meilleur des RS

Expert en communication, et depuis un certain temps en guerre contre la situation des médias en Tunisie, Slaheddine Dridi a écrit ce statut :...

INTERVIEW

L’expert en économie mais aussi homme d’affaires, Radhi Meddeb, livre quelques ébauches de solutions à de gros problèmes qui plombent l’économie tunisienne, surtout, depuis...

AFRIQUE

Le gouvernement du Sénégal envisage la mise en place prochaine d’une zone économique spéciale dédiée aux entreprises japonaises qui ambitionnent d’investir dans le pays....

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne juniors (U20) de Football poursuit sa préparation en prévision de sa confrontation jeudi prochain à Dammam (12h45 HT), avec l'Algérie en...