Authors Posts by African Manager

African Manager

41760 POSTS 0 COMMENTAIRES

Le projet de la décharge contrôlée à; a été interrompu à cause du manque des financements nécessaires, estimés à 13,5 millions de dinars, a affirmé le représentant du ministère des affaires locales à; Majed Haki dans une déclaration à la TAP.; Toutes les études relatives à ce projet, programmé depuis 2012, ont été réalisées et le terrain sur lequel ce projet sera aménagé a été acquis (50 ha situés près de la route périphérique de la ville de; ) mais les travaux n’ont pas encore démarré, faute de moyens financiers, a ajouté la même source.; Le projet comporte également la création de 7 unités de transformation et de recyclage des déchets, réparties sur toutes les délégations du gouvernorat.; Il a indiqué que ce projet revêt une grande importance pour le gouvernorat de; face à la propagation des décharges anarchiques dans la région et l’augmentation des quantités de déchets ménagers résiduels qui s’élèvent à 81 mille tonnes par an dont 50% des déchets organiques.; Il a appelé les autorités centrales et la présidence du gouvernement à fournir les fonds nécessaires à ce projet pour assurer le démarrage des travaux dans les plus brefs délais.

Des hommes ont ouvert le feu aujourd’hui à l’intérieur du Parlement iranien et un kamikaze s’est fait exploser au mausolée de l’imam Khomeiny à Téhéran, faisant des blessés, selon le Figaro.; De telles attaques quasi-simultanées sur ces lieux hautement symboliques en; sont très rares.; Un député a déclaré à la radiotélévision iranienne Irib que trois hommes armés avaient pénétré dans l’enceinte du Parlement, armés de fusils et d’un pistolet.; L’; aide militairement le régime syrien face aux rebelles et au groupe djihadiste Etat islamique (EI).

par -

La récolte des céréales est estimée, cette année, à 161 mille 414 quintaux, soit le double de la campagne précédente qui était de 89 mille 530 qx, selon le commissariat régional au développement agricole.; Les pluies enregistrées, en avril, ont permis de combler le déficit pluviométrique de février et mars et d’améliorer le rendement de la récolte.; Les surfaces des grandes cultures se répartissent entre céréales (63%), fourrage (34%) et légumineuses (3%).

Le marché débute la séance du lundi dans le rouge, avec une chute du Tunindex de 0.02% à 5 734.25 points dans un volume transactionnel de 0.333 MTND, a indiqué, lundi, l’intermédiaire en bourse Mena Capital Partners (MCP).; Dans le vert, SIAME grimpe de 2.89% à 2.13 TND suivie par CEREALIS et TAWASOL GROUP HOLDING qui gagnent respectivement 2.35% et 2.08% à 4.34 TND et 0.49 TND.; A la baisse, ARAB TUNISIAN LEASE chute de 2.96% à 4.20 TND tout comme STAR ASSURANCES et le CIL qui dévissent respectivement de 2.98% et 2.56% à 127.20 TND et 15.55 TND, précise MCP.

par -

Le président américain, Donald Trump, après avoir administré un camouflet à ses partenaires du G7, passé un savon à ses alliés de l’OTAN, vient tout bonnement de faire un pied de nez aux 144 pays qui ont ratifié l’accord de; Paris; pour, enfin, prendre les mesures énergiques qui se doivent afin de sauver l’humanité des périls qu’engendre le réchauffement climatique. Le président de la première puissance et de la première économie du monde, laquelle d’ailleurs a acquis ce statut en polluant massivement la planète avec son industrie, vient de se dérober face à ses responsabilités en se retirant du seul accord capable de freiner un tant soit peu la dégradation avancée de notre environnement à cause des gaz à effet de serre. Sans la bonne volonté du plus gros pollueur du globe, cet accord, paraphé par Barack Obama en décembre 2015 dans le cadre de la COP21, a-t-il encore un sens ? L’Union européenne et la Chine veulent y croire, elles qui viennent de marteler leur appui à ce texte sans précédent, après la défection des USA.; La démolition de l’héritage d’Obama, par Trump, est à ce prix. Il a commencé son « oeuvre » avec la réforme du système de santé d’Obama (« obamacare »), a poursuivi son entreprise de destruction avec un décret sur l’immigration qui lui a valu l’inimitié d’une partie de la planète, et maintenant le climat. Le souci c’est que les premiers « chantiers » de Trump ont certes une portée nationale et internationale, mais c’est sans commune mesure avec le revirement à 360 degrés sur l’accord de; Paris; qui lui a des répercussions sur l’avenir de l’humanité toute entière. C’est tout de même une autre dimension !; En agissant de la sorte, l’occupant de la Maison Blanche place son pays dans la liste noire des nations qui se sont braquées contre l’accord de; : la Syrie et le; , seuls contre tous…

Auréolé du succès de sa rencontre avec le président américain Donald Trump, qui a dit le plus grand bien du jeune chef de l’Etat français, Emmanuel Macron s’est frotté au très coriace président russe, Vladimir Poutine, actuellement en visite en; France; . Ce mardi 30 mai 2017, toute la presse avait les yeux braqués sur les deux hommes, qui donnaient une conférence dans la Galerie des Batailles du célébrissime Château de Versailles. Les questions qui fâchent étaient nombreuses (Syrie, droits de l’Homme, liberté de la presse, de l’opposition, etc.), l’heure n’était donc pas aux sourires…; « Nous nous sommes tout dit, on partage des désaccords mais au moins, on les a évoqués« , a dit Macron, qui espère toutefois progresser « sur des solutions communes » avec Poutine. C’est d’ailleurs le but du voyage…; Le président français a attaqué sec sur la Syrie, dont le régime, fortement soutenu par Moscou, aurait sans doute mordu la poussière devant la rébellion sans l’appui massif de l’aviation russe. « Toute utilisation d’armes chimiques » par « qui que ce soit » fera « l’objet de représailles et d’une riposte immédiate de la part des Français« . Sauf qu’en l’état, cet avertissement reste un coup d’épée dans l’eau étant donné que des armes de ce type ont été utilisées à plusieurs reprises sans qu’on puisse en déterminer exactement l’origine.; Toutefois il ne faut pas s’attendre à des frictions entre les deux Etats puisque l’ennemi est le même : le terrorisme. Macron propose de « renforcer le partenariat avec la Russie » sur cet aspect et de monter un « groupe de travail » sur le terrorisme. Une initiative qui ne peut que réjouir Moscou et son allié, Damas, qui n’ont pas cessé de claironner que ce n’est pas le régime syrien qu’il faut combattre, mais bien Daech et compagnie. Ce son de cloche qui était négligé en un certain moment ne l’a plus été quand le terrorisme a frappé à; Paris; , Nice,; … « La lutte contre le terrorisme » est la « priorité absolue » pour la; comme pour la Russie, a indiqué M. Macron, qui a milité pour « l’éradication des groupements terroristes et en particulier de Daech« .; Le chef de l’Etat français s’est dit disposé à « discuter avec l’ensemble des parties » impliquées dans le conflit syrien, « y compris les représentants de M. Bachar al-Assad« . Même si la réouverture d’une ambassade de; à Damas n’est pas à l’ordre du jour, il est certain que le départ d’al-Assad comme préalable à toute négociation sur l’avenir de la Syrie est de moins en moins brandi. C’est aussi cela la realpolitik…

Afin de promouvoir la culture entrepreneuriale et l’esprit d’initiative auprès des jeunes étudiants, Elgazala Technopark s’est allié cette année à la CONECT InTech pour organiser la deuxième édition du Startup Rally. Avec l’appui du programme des Nations Unies pour le développement (PNUD) et de la coopération allemande, GIZ, l’espace des conférences d’Elgazla Technopark a accueilli le 23 mars, le 19 avril et le10 mai 2017 des sessions de formation et de coaching visant à catalyser, à accélérer et à transformer les idées de 20 jeunes, venant de toute la Tunisie, du; Kef; à; , en un produit économiquement viable .; A cet effet les jeunes porteurs d’idées ont eu droit pendant la première journée à une initiation à l’analyse SWOT. Puis, pendant la deuxième journée, ils ont pu établir une ébauche de business mode en se basant sur le Business Model Canvas. Enfin, pendant la troisième journée, ils ont poursuivi l’aventure et se sont exercés à perfectionner le discours de présentation de leurs projets respectifs, le Pitch.; En parallèle de ces journées de formation, chaque jeune porteur d’idées a bénéficié d’un coaching personnalisé par un mentor spécialement affecté par le programme « THNITI by CONECT », afin de préparer un plan d’affaires bancable.; Toujours dans l’ultime but de sensibiliser les jeunes à créer leurs propres projets, les organisateurs du « START-UP RALLY », avec l’appui du PNUD, ont tenu à organiser une caravane de sensibilisation en faveur des jeunes des 4 Gouvernorats du sud tunisien (Medenine, Tatouine, Kebilli et; Tozeur; ). En effet, en coopération avec les cybers parcs et les représentants régionaux du PNUD, la caravane a tenu des workshops d’information et d’initiation à l’entrepreneuriat aux ISET de Medenine, Tatouine, Kebilli et de; .; Point d’orgue du Startup Rally 2017, le Démo Day qui aura lieu le 24 mai 2017. Au cours de cette journée de clôture, les jeunes lauréats recevront leurs trophées et un accompagnement technique par un consultant spécialement mandaté par la coopération allemande.

par -

Le directeur de l’hôpital régional de; Tataouine; , Ibrahim Ghorghar, a déclaré ce lundi 22 mai 2017 sur Mosaïque fm que seul le médecin légiste est habilité à donner les causes du décès du manifestant de; .; A noter que le médecin n’a toujours pas publié son rapport. Ghorghar a ajouté que toutes les informations relatives à la mort d’un second manifestant sont erronées, a ajouté la même source.

par -

Le secrétaire d’Etat aux domaines de l’Etat et aux affaires foncières, Mabrouk Kourchid, a affirmé que les terres domaniales constituent un réel problème, et doivent être remises au ministère de la Défense nationale.; Lors d’une conférence des directeurs régionaux des domaines de l’Etat tenue vendredi au siège du ministère, Kourchid a indiqué que la prise en charge par l’Armée nationale de ces fermes, va contribuer au développement des régions intérieures et notamment relever la production agricole dans les régions situées à proximité des montagnes et les fermes situées dans des zones forestières, comme c’est le cas pour Rjim Maatoug (zone saharienne), évoquant les expériences de plusieurs pays (Egypte, Syrie,; France; , USA), dont les armées ont réalisé de grands projets agricoles et industriels.; En ce qui concerne les biens fonciers, le secrétaire d’Etat a souligné que 90% des grandes fermes domaniales productrices ont été récupérées, elles ont une superficie variant entre 1000 et 1500 ha dans tous les gouvernorats fertiles (; ,; ,; ,; , Ben arous,; ,; ,; ,; et; relevant du gouvernorat de; ).; Il a indiqué que « le travail dans l’administration a baissé après janvier 2011 à 30% », tout en avançant que « le pourcentage de travail dans le ministère des domaines de l’Etat a atteint 140% par rapport à l’année dernière ».

par -

Le ministère de l’Economie et des Finances marocain, a annoncé jeudi 11 mai 2017 qu’un budget global de 10 milliards de dirhams sera injecté aux 12 régions du Royaume et ce, à l’horizon 2020, rapporte le site Yabiladi.; Ces budgets devront permettre à donner corps, booster les investissements publics et relancer les entreprises locales. Selon la même source, la région de; Fès; -; aura la possibilité et les moyens de régler certaines problématiques socio-économiques, dont le chômage des jeunes, et la question des investissements.

« Le gouvernement actuel manque d’imagination et d’audace pour lancer un nouveau modèle de développement pour la Tunisie et des réformes à même de booster la croissance du pays », a laissé entendre l’ancien ministre de Finances, Elyes Fakhfakh, vendredi, lors d’une table ronde, sur » la dépréciation du dinar : les causes, les conséquences. Quelles solutions ? « , Organisée par le Centre Arabe des recherches et de l’étude des politiques (CAREP).; « La dépréciation du dinar par rapport aux deux devises principales (euro et dollar), s’est située aux alentours de 6% par an entre 2005 et 2010 », a déclaré, à cette occasion, l’universitaire Moez Soussi. A partir de 2011, la dépréciation s’est élevée à 8% par an, contre l’euro et à 14,9% par an contre le dollar « , a-t-il ajouté, rappelant que cette situation est due au ralentissement de la croissance, à l’aggravation des deux déficits courant et budgétaire, et aux blocages des secteurs stratégiques de l’économie.; Pour faire face à cette à la dépréciation du dinar, l’ancien ministre de Finances au sein du gouvernement de la Troïka, estime que le gouvernement actuel doit travailler en vue de consolider l’exportation, aider les PME à surmonter leurs difficultés et à accroitre leurs productions et assurer la relance des secteurs en difficulté, tel que celui de la production de phosphates.; L’universitaire Fatma Charfi, n’est pas du même avis. Elle estime, elle, qua la seule alternative pour le gouvernement Chahed est le freinage des importations à travers la mise en application des clauses de sauvegarde, conçus dans le cadre des accords bilatéraux avec les partenaires de la Tunisie. « Les importations non étudiées ont causé le sinistre à plusieurs filières, dont le textile et le cuir », a-t-elle argumenté, appelant le gouvernement actuel à « oser élever les normes techniques exigées à l’importation, notamment pour des pays comme la Chine ».; Un avis partagé par le représentant de l’UTICA, Béchir Boujday, qui insiste sur la nécessité de faire face à l’importation arbitraire et au commerce informel qui portent atteinte au tissu industriel.

par -

Le manuel des procédures pour les projets des énergies renouvelables, une sorte de cahier des charges qui va être utilisé par la commission des énergies renouvelable (commission interministérielle et interinstitutionnelle) dans le dépouillement des propositions des projets soumis par les investisseurs privés, sera publié la semaine prochaine ou celle d’après, a déclaré la ministre de l’Energie, des Mines et des Energies Renouvelables, Hela Cheikhrouhou.; Ce manuel est actuellement discuté par la commission des énergies renouvelables, a-t-elle ajouté, dans une déclaration, à l’Agence TAP, en marge d’un colloque international sur l’énergie solaire et éolienne pour un développement durable dans la région méditerranéenne, organisé mercredi à; Tunis; .; La ministre a fait savoir que l’appel à projets pour produire environ 210 mégawatt (MW) d’énergie solaire (120MW) et photovoltaïque (90MW) qui donnera deux vagues de projets, une dans 6 mois et l’autre dans 15 mois, sera également publié au cours de la même période.; Il s’agit, en outre, de la création d’une fenêtre de 10 MW pour les petits projets pour permettre aux développeurs d’une capacité financière moyenne de faire des parcs solaires et éoliens de capacité plus réduite.; Au sujet de l’intégration industrielle, Cheikhrouhou a souligné que cette filière se réfère à l’importance de la composante locale dans la valeur de l’investissement énergétique pour pouvoir inciter des industriels à s’installer en; et fabriquer les composantes des centrales de l’énergie renouvelable.

par -

Selon les informations publiées par le journal économique Quartz cité par le site HuffPost, la Chine a investi dans 81 projets au Maroc rien que l’année dernière, faisant du royaume le deuxième pays juste derrière l’Afrique du Sud qui a accueilli 139 projets chinois.; A la troisième position, on retrouve l’Egypte où la Chine a investi dans 79 projets. Les autres pays maghrébins, comme la Tunisie et l’Algérie, prennent respectivement la 19è et 22è place avec 18 et 17 projets d’investissements en 2016.; Les investissements devraient connaître une croissance encore plus soutenue cette année, affirme le journal économique selon lequel, « la Chine est déterminée à prendre l’avantage et fortifier son influence sur le continent », à cause notamment des incertitudes provoquées par l’élection de Donald Trump aux Etats-Unis, a précisé la même source.

par -

Malika Mazari a été élue mercredi présidente provisoire du conseil de l’ordre judiciaire. Elle remplace le juge Khaled Abbas qui a démissionné de ce poste.; Dans une déclaration à l’Agence TAP, Khaled Khaskhousi, membre du Conseil supérieur de la magistrature (CSM), a confié que le Conseil n’a pas encore tranché sur le dossier des candidatures à certaines hautes fonctions judiciaires à l’instar de la présidence de la Cour de cassation, du Tribunal foncier et de l’institution du procureur général.; Convoquée par le président du Parlement, la première séance du CSM s’est tenue le 28 avril dernier, en présence de 29 membres.; Au cours de cette séance, le juge Hatem Ben Khelifa (Tribunal administratif), a été élu président provisoire du Conseil et les juges Fawzia Gomri, représentante de l’ordre judiciaire et Lamia Mansouri (ordre financier) ont été élues vice-présidentes.; Les structures sectorielles du CSM ont ensuite élu leurs présidents et vice-présidents respectifs, au cours des séances inaugurales tenues à la demande du président provisoire du Conseil.; Le CSM compte 45 membres répartis sur trois conseils judiciaires : le conseil de l’ordre judiciaire, le conseil de l’ordre administratif et le conseil de l’ordre financier.; Elu depuis le 23 octobre 2016, l’installation du CSM a connu des blocages durant plusieurs mois en raison, notamment, du refus du président de l’ordre judiciaire de convoquer la première réunion du CSM jusqu’à son départ à la retraite et la non signature, par le chef du gouvernement, des décisions de l’ordre judiciaire relatives au comblement des vacances. Une situation qui a freiné, également, l’installation de la Cour constitutionnelle.

A deux jours du pèlerinage de la Ghriba, prévu du 12 au 14 mai 2017, les visiteurs commencent à affluer, mercredi 10 mai 2017, vers l’île de Djerba. Certains ont choisi de faire une tournée dans les souks pour acheter des cadeaux et retrouver des souvenirs de leur enfance pour ceux qui sont nés sur l’île. Laura, 70 ans, est l’une des adeptes de la Ghriba qui n’a « jamais manqué le rendez-vous », depuis ses 19 ans, et reste « déterminée » à s’y rendre, chaque année, et à formuler ses veux à la Ghriba, rapporte la Tap.; A l’approche de la fête, la vigilance sécuritaire est à son maximum. Les hélicoptères patrouillent en permanence au-dessus de l’île. Des renforts sont déployés un peu partout. Des scanners sont installés au niveau du bac et du pont de la chaussée romaine. Des barrages sont disséminés sur tout le périmètre pour garantir le bon déroulement des festivités.; Environ 2000 visiteurs de l’étranger et 1500 juifs de Tunisie sont attendus à la Ghriba. Ce nombre est trois fois supérieur à celui enregistré en 2016, se félicite René Trabelsi, organisateur de voyages à la Ghriba. Il affirme dans une déclaration à la même source, que le pèlerinage de cette année verra le retour de plusieurs visiteurs après une décennie de leur absence. De nombreux journalistes et des personnalités diplomatiques et religieuses, à l’instar du Grand rabbin de Bruxelles, feront le déplacement, annonce René Trabelsi. Des juifs viendront de; , d’Amérique, du; et d’autres pays qui n’ont pas encore signalé, officiellement, leur retour touristique en Tunisie.; La réussite du pèlerinage de la Ghriba est très importante dans la promotion du tourisme tunisien car, pour Trabelsi, chaque pèlerin est un ambassadeur de la Tunisie dans son pays.

par -

L’exploit de la; Ons Jabeur (22 ans), première; a atteindre le troisième tour de Roland Garros en s’imposant face à la Slovaque Dominika Cibulkova par deux sets, 6/4 6/3, a été relaté par la presse et les sites sportifs francais.; « Sensationnelle Ons Jabeur », écrit le site officiel de Roland Garros qui a ajouté : « Classée 114e mondiale et lucky-loser, la; de 22 ans a surpris la Slovaque Cibulkova tête de série n°6 du tournoi, en deux sets et 1h25 de jeu ».; « Six ans après avoir remporté le titre junior à Roland-Garros, la native de; se hisse ainsi au troisième tour du tournoi pour sa première participation au grand tableau. Elle est la première lucky-loser à franchir deux tours à; depuis plus de deux décennies (1996), et elle le fait avec la manière », ajoute la même source.; Pour le journal L’Equipe, « Ons Jabeur, issue des qualifications, a réussi un véritable exploit en éliminant Dominika Cibulkova (n°7) en deux manches…pour continuer son incroyable parcours sur la terre battue parisienne ».; Obligée de passer par les qualifications avant d’intégrer le tableau principal, la; , impeccable lors de son entrée en lice (6-3, 6-4 contre Ana Bogdan), a écarté ce mercredi la 7e joueuse mondiale, Dominika Cibulkova. En deux sets seulement, elle a décroché la plus belle victoire de sa jeune carrière face à la Slovaque, demi-finaliste à Roland-Garros en 2009′′, ajoute la même source.; « Impressionnante au service (92% de points gagnés sur la première balle), Jabeur a réussi deux fois plus de coups gagnants que son adversaire (30 à 13) pour créer l’un des plus beaux exploits de cette première semaine ».; Europe 1 écrit de son côté que « Ons Jabeur est devenue mercredi la première femme d’un pays arabe à se qualifier pour le troisième tour d’un tournoi du Grand Chelem ».; « Je suis très heureuse. Les supporteurs tunisiens m’ont vraiment aidée », a déclaré sur les ondes d’Europe 1 la joueuse qui a brandi un drapeau de son pays sur le court Suzanne-Lenglen.; Le site rappelle que « la meilleure performance d’une joueuse d’un pays arabe était jusqu’à présent les deuxièmes tours d’une autre; , Selima Sfar (deux fois à Roland-Garros, trois fois à Wimbledon et une fois à l’US Open), dans les années 2000. Ons Jabeur, 22 ans, vainqueur du tournoi juniors de Roland-Garros en 2011, a rendu hommage à son aînée.; « Elle m’a inspirée et elle m’a toujours aidée », a rapporté le site.

par -

La joueuse de tennis Tunisienne Ons Jabeur, affrontera jeudi au deuxième tour des qualifications pour le tableau final du Tournoi de Roland Garros la Russe Viktoria Kamenskaya (211ème mondiale).; Jabeur (163e mondiale) rappelle-t-on, avait battu mardi au premier tourla Japonaise Misa Eguchi (6-1, 6-2) alors que Kamenskaya a éliminé la Hollandaise Cindy Burger (6-4, 6-2).

par -

Le porte-parole du ministère de la Défense Belhassan Oueslati a indiqué, samedi, à l’agence TAP, que les opérations de ratissage se poursuivent par les différentes unités militaires au mont Mghilla à la recherche du berger enlevé Khelifa Soltani, frère de Mabrouk Soltani.; Khelifa Soltani, frère de Mabrouk Soltani, jeune berger de 16 ans décapité mi-novembre 2015 par des terroristes retranchés au mont Mghilla à; Sidi Bouzid; , a été enlevé, vendredi, par un groupe terroriste, ont indiqué ses proches.; Le frère de Mabrouk Soltani a été enlevé alors qu’il était en train de garder le troupeau au mont Mghilla, a rapporté un berger qui l’accompagnait. Ce dernier en a informé sa famille qui, à son tour a alerté les unités sécuritaires dans la région.

Dans le cadre de la lutte contre la contrebande, 606 procès-verbaux ont été rédigés et ce durant les quatre derniers mois de l’année en cours, a déclaré le porte-parole du ministère de l’Intérieur, Yasser Mosbeh, ce jeudi 1er juin à Africanmanager .; Il a ajouté que 43 personnes impliquées dans ces affaires ont été traduites en justice, précisant que les efforts de différentes unités se poursuivent afin de faire face à ce phénomène.

* L’activité économique rebondit en Guinée, avec des signes indiquant une croissance continue de plus de 6 pourcent.; * La consolidation budgétaire comportant une augmentation des revenus et une réduction des dépenses publiques a permis de ramener le déficit budgétaire de base à 0.7 pourcent du PIB en 2016.; * Le FMI estime qu’augmenter les dépenses d’infrastructure tout en préservant la stabilité macroéconomique permettra d’améliorer les perspectives d’une croissance pour tous à long terme.; Une mission du FMI dirigée par Giorgia Albertin a séjourné à; Conakry; du 15 au 25 Mai 2017 dans le cadre d’une mission technique pour discuter de l’évolution de la situation récente et des perspectives économiques et financières de la Guinée. Cette mission avait aussi pour but de préparer le terrain pour une future mission de négociation d’un nouveau programme appuyé par le FMI. À la fin de la mission, Mme Albertin a fait la déclaration suivante :; « Après le ralentissement enregistré en raison de l’épidémie de fièvre a virus Ebola, l’activité économique a rebondi en 2016, avec un taux de croissance réelle du PIB estimée à 6.6 pourcent, grâce notamment à une production minière en augmentation du fait du démarrage des nouveaux projets, un accroissement de la production agricole et de la production d’électricité »; « L’inflation moyenne est restée modérée à 8,2 pour cent en 2016, reflétant une augmentation mesurée des prix des produits alimentaires, une stabilité du taux de change et une politique monétaire prudente »; « Les efforts de consolidation budgétaire ont permis de réduire le déficit budgétaire de base en 2016 à 0.7 pourcent du PIB sous l’effet conjugué d’une augmentation des revenus et d’une réduction des dépenses »; « Les importations ont fortement augmenté, suite aux nouveaux projets d’investissements dans le secteur minier et ont été financées par un large afflux d’investissements directs étrangers. Les exportations se sont accrues, tirées par les produits agricoles, la bauxite et l’or »; « Les perspectives de croissance de l’économie guinéenne restent favorables. Pour 2017, la croissance devrait continuer à être robuste à 6,7 pourcent, grâce à la poursuite de la bonne performance du secteur minier, une accélération des activités de construction dans l’hôtellerie et l’énergie, ainsi qu’une bonne performance agricole »; « Il sera important de préserver la stabilité macroéconomique, assurer une croissance saine du crédit bancaire au secteur privé et promouvoir une croissance économique plus forte et qui bénéficie à toute la population »; « Augmenter les investissements en infrastructure, tout en préservant la stabilité macroéconomique et la viabilité de la dette, sera également important pour réaliser le potentiel de croissance de l’économie guinéenne »; « L’équipe du FMI remercie les autorités pour leur hospitalité et pour les discussions constructives »; La mission a rencontré le Premier Ministre, Mr. Mamady Youla, le Président de l’Assemblée Nationale, Mr. Claude Kory Kondiano, la Commission Economique et Financière de l’Assemblée Nationale, le Ministre de l’Economie et des Finances, Mme Malado Kaba, le Gouverneur de la Banque Centrale de Guinée, Mr. Lounceny Nabé, le Ministre du Budget, Mr. Mohamed Doumbouya, les ministres de l’Energie et de l’Hydraulique, Mines et Géologie, Agriculture, les ministres conseillers du Président de la République et d’autres hauts fonctionnaires du gouvernement. La mission a également rencontré les partenaires internationaux, ainsi que les représentants du secteur privé et de la société civile.

FOCUS 🔍

ITALCAR SA, distributeur officiel des marques Fiat, Fiat Professional, Lancia, Alfa Romeo, JEEP et IVECO en Tunisie, a dévoilé lors d’une conférence de presse tenue...

Le meilleur des RS

Dans un long billet qu'il a intitulé "UNE FAUTE POLITIQUE MAJEURE A DENONCER" et qu'il a posté sur sa page Facebook, Habib Karaouli, s'insurge,...

INTERVIEW

Achraf Ayadi, expert bancaire et financier a accordé à Africanmanager, une interview exclusive où il a parlé de la situation économique actuelle en Tunisie,...

AFRIQUE

L’équipe de recherche de Ecobank prévoit une amélioration continue des perspectives économiques de l’Afrique de l’Est dans la section dédiée à cette région qui...

Reseaux Sociaux

SPORT