Authors Posts by African Manager

African Manager

53412 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

Des dizaines de migrants marocains clandestins en Libye ont entamé, dimanche 27 mai, une grève de la faim ouverte pour protester contre le retard de leur rapatriement, relate l’agence Xinhua.

Selon la même source, une délégation de l’ambassade marocaine a rendu visite aux migrants en avril dernier et a «rassemblé leurs informations pour des documents de voyage temporaires» pour les renvoyer au Maroc, a déclaré à Xinhua le chef du bureau d’information de l’agence libyenne de lutte contre l’immigration clandestine à Tripoli.

«Leur rapatriement, prévu avant le Ramadan, a été retardé», a déclaré Husni Abu-Ayana, soulignant que 60 résidents du centre d’immigration ont entamé une grève de la faim.

En avril, l’agence libyenne de lutte contre l’immigration clandestine avait annoncé que seuls sept ressortissants marocains étaient rentrés au royaume au cours des deux dernières semaines.

Les rapatriés étaient ceux «qui avaient leur passeport sur eux et qui ont acheté des billets d’avion avec leur propre argent, tandis que d’autres y étaient encore bloqués parce qu’ils ne pouvaient pas répondre aux mêmes exigences».

par -

Le président de la République, Béji Caïd Essebsi, a quitté Tunis, lundi après-midi, pour se rendre à Paris où il doit participer aux travaux d’une Conférence internationale sur la Libye, organisée par la France sous l’égide de l’Organisation des Nations Unies.

Participent à la conférence des représentants de 20 Etats (chefs d’Etat et chefs de gouvernement) concernés par la crise libyenne, les principales institutions de la Libye, la Ligue des Etats arabes et l’Union africaine, indique un communiqué de la présidence de la République.
Le chef de l’Etat prononcera, à cette occasion, une allocution dans laquelle il évoquera les positions de la Tunisie concernant la crise libyenne et les efforts déployés pour parvenir à un règlement politique global dans ce pays.

Il aura, également, une série de rencontres avec les dirigeants des pays frères et amis.
D’après un communiqué de l’Elysée, “les responsables libyens et la communauté internationale seront invités ce jour-là à s’engager dans la mise en œuvre d’une feuille de route politique inclusive, pour sortir de la crise qui affecte le pays et la région depuis plusieurs années”.

“Après sept ans de conflits et de tensions, cette conférence inédite – qui s’inscrit dans la continuité des efforts menés depuis 2011 par la communauté internationale et l’ONU – vise à ouvrir une nouvelle période de stabilité et de coopération, attendue par tout le peuple libyen”, précise l’Elysée.

par -

La Tunisie a été classée parmi 11 pays interdits d’activité commerciale sur Bithumb, la plus grande bourse de crypto monnaie (monnaie numérique) en Corée du Sud, selon le site électronique de cette bourse.

Figurent également, sur la liste, la Corée du Nord, la Bosnie-Herzégovine, l’Ethiopie, la Syrie, l’Iran, l’Iraq, le Sri Lanka, Trinité-et-Tobago, le Vanuatu et le Yémen. En vertu de cette décision, les nouveaux utilisateurs issus de ces pays ne seront pas acceptés sur la plate-forme et les anciens comptes seront désactivés, le 21 juin. Ces pays sont épinglés en raison de leur non-conformité aux normes internationales de lutte contre le blanchiment d’argent et le financement du terrorisme.

L’objectif principal de cette interdiction est de se conformer aux normes mondiales de lutte contre ces activités, favoriser un marché transparent de la crypto-monnaie et la protection des investisseurs

Bithumb oeuvrera à se conformer à la réglementation internationale et aux règles anti-blanchiment et bloquera les transactions des résidents des pays faisant partie de la liste noire des territoires non coopératifs (NCCT), lit-on sur le site .

Lors de la dernière réunion financière du G20, les pays participants ont décidé de mettre en œuvre les normes du Groupe d’action financière sur le blanchiment de capitaux et Ils expliquent dans un document publié par le G20, qu’ils s’engageront à mettre en œuvre ces règles sur les monnaies virtuelles.

Le 7 février 2018, la Tunisie a été classée sur la liste noire des pays susceptibles d’être fortement exposés au blanchiment de capitaux et au financement du terrorisme, par le parlement européen. La Tunisie figure parmi les 17 paradis fiscaux extérieurs à l’Union européenne, inscrits dans une “liste noire” adoptée, mardi, par les 28 ministres des Finances européens lors d’une réunion tenue à Bruxelles.

Le Conseil de l’Union européenne, a adopté, lors de sa réunion du 5 décembre 2017, ses conclusions sur la liste des juridictions non coopératives à des fins fiscales. La Tunisie figure parmi cette liste annexée, du Conseil européen, lequel estime que le pays ” a des régimes fiscaux préférentiels néfastes et ne s’est pas engagé à les modifier ou à les abolir”.

par -

Les céréales et lait ont pesé sur la facture d’importation des produits alimentaires sur les quatre premiers mois de 2018, qui a connu une hausse même si les viandes et sucre ont marqué un recul, a appris l’APS auprès des Douanes.

La facture d’importation du Groupe des produits alimentaires a ainsi atteint 3,155 milliards de dollars (mds usd) entre janvier et fin avril 2018 contre 3,007 mds usd durant la même période de 2017, soit une hausse de 148 millions de dollars (+4,92%), détaille le Centre national de l’information et des statistiques des Douanes (CNIS).

Sur les 3,155 mds usd d’importations alimentaires globales, les six principaux produits alimentaires (céréales, laits, sucres et sucreries, café et thé, légumes secs et viandes) ont été importés pour 2,33 mds usd durant les quatre premiers mois de 2018 contre 2,284 mds usd à la même période de  2017, en hausse de 49 millions usd, correspondant à une augmentation de 2,14%.

La facture des importations des céréales, semoules et farine s’est ainsi chiffrée à 1,17 mds de dollars entre janvier et fin avril 2018 contre 1,01 mds de dollars durant la même période de 2017 (+16%).

Pour ce qui est des laits et produits laitiers, ils ont été importés pour 557,2 millions de dollars contre 552,33 millions de dollars (+0,88%).

En revanche, les importations pour le reste des produits alimentaires essentiels ont enregistré des baisses.

Ainsi, les importations des viandes ont dégringolé à 60,7 millions de dollars alors qu’elles étaient à 96,8 millions de dollars sur les quatre premiers mois de 2017, en recul de 37,3%.

par -

 

 

Accueil La Une Actualités Finances HI-Tech Contact


Newsletter 29/05/2018
La UNE

Tunisie : La claque du père retentit, mais trop tard !

Maintenant que le Pacte de Carthage a été gelé, on va pouvoir retourner au travail. C’est certainement ce que se dit le chef du gouvernement, Youssef Chahed, et la grande

 

Tunisie : Année blanche, fuite des cerveaux, universités privées… Il a réponse à tout !

“Qui veut une année universitaire blanche ? Le ministre non plus !”. Lors d’une séance plénière tenue, ce lundi 28 mai 2018, à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), le

 

Tunisie : Une enquête qui ne fera pas plaisir à Samir Taieb

La Tunisie entame, lundi 28 mai 2018, un deuxième round de négociations avec l’Union européenne (UE) en prévision d’un Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) avec à l’ordre du

 

Actualités

«Yahalawa» et Ooredoo Tunisie lancent le service «Walhalla SMS»
 

Si la cuisine est un art, l’inspiration en est l’essence. Pour pallier aux pannes d’idées et pour ajouter une touche d’originalité à votre table, découvrez le nouveau service de Ooredoo

 

Tunisie : Fitch confirme la note souveraine de la Tunisie avec perspective négative
 

L’agence de notation Fitch a confirmé à « B+ » la note de défaut émetteur à long terme en devises étrangères de la Tunisie. La note est assortie de perspective négative. Fitch

 

Tunisie : 32 établissements universitaires sans examens
 

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Slim Khalbous, a révélé lundi que ce sont les professeurs universitaires affiliés à « Ijaba », au nombre de 1640, qui refusent

 

Menzel Bourguiba : 20 ha à la disposition des investisseurs
 

Le Parc d’activités économiques de Bizerte (PAEB) met à la disposition des investisseurs étrangers et tunisiens 20ha supplémentaires, aménagés sur son site, à Menzel Bourguiba 2. Créé le 4 octobre

 

Khalbous nuance sur la fuite des cerveaux, qui serait même une bonne affaire !
 

Lors de son audition, ce lundi 28 mai 2018 à l’Assemblée des Représentants du Peule (ARP), le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, a démenti

 

Tunisie-BCT : Sortie prochaine sur le marché international. Le taux directeur ne change pas
 

Le Conseil d’administration de la Banque centrale de Tunisie, réuni ce 28 mai, a achevé l’examen de l’émission au nom et pour le compte de l’Etat tunisien d’un emprunt obligataire

 

Tunisie-Taboubi : L’UGTT est dès aujourd’hui quitte de tout engagement
 

Le secrétaire général de l’UGTT, Noureddine Taboubi, réagissant à la suspension des concertations entre les signataires du Document de Carthage, a affirmé qu’il respecte tous les points de vue et

 

Tunisie : Le chef de l’Etat suspend le “Document de Carthage”. RAS côté Youssef Chahed
 

Le président de la République, Béji Caïd Essebssi, a décidé de suspendre les concertations engagées dans le cadre du Document de Carthage II et de les reporter à une date

 

Tunisie- R.Ghannouchi : « Si BCE avait voulu changer le gouvernement il l’aurait fait »
 

Le chef du mouvement Ennahdha, Rached Ghannouchi, a imputé la responsabilité de la suspension du Document de Carthage à des parties dont il a dit qu’elles « ne cherchent pas le

 

Ouled Jibril : “Plus de 4200 enseignants universitaires ont quitté la Tunisie”
 

Lors de la plénière consacrée au ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, qui se tient actuellement à l’Assemblée des Représentants du Peuple (ARP), Imed Ouled

 

Hi Tech
Topnet : Une offre 100 M�

Dans le cadre du développement de sa gamme de services destinés aux entreprises, Topnet lance une nouvelle offre d’internet très haut débit « Smart Rapido pro » Le Smart Rapido PRO est

Samsung doit verser 539 m

Après quasiment cinq ans de procédure, un tribunal américain a condamné Samsung Electronics à verser 539 millions de dollars (460 millions d’euros) à Apple pour violation de brevets sur ses

Tunisie Telecom dans les

L’opérateur historique Tunisie Telecom a récemment réalisé un test technologique avec Huawei pour se lancer dans la 5G. Dans une déclaration faite à Africanmanager, Jamel Sakka, le directeur central des

Finances
Bourse de Tunis : Les ban

Le Tunindex s’est hissé de 3,3% ,à 7 614,77 points, portant sa performance annuelle à 21%, selon Tunisie valeurs. La semaine a connu une accélération sensible du rythme des échanges, cumulant une

L’UIB primée par Globa

L’UIB-SGSS Tunisie vient d’être désignée, pour la quatrième année consécutive, par le magazine spécialisé de renommée mondiale « Global Finance », comme le meilleur dépositaire en Tunisie et ce par

Bourse : Les titres STB,

“La bourse de Tunis débute la séance de jeudi dans le vert, le Tunindex affiche une hausse de 0,87% avec 7 516,21 points dans un volume total de 1,573 million

Automobiles
Automobile : Un méga pro

Le ministre de l’Industrie et des PME, Slim Feriani a reçu, mercredi 16 mai 2018, au siège du ministère, Hafedh Essaaba, PDG de la société tuniso-saoudienne de médiation et Hamadi

Tunisie : La Nouvelle Cit

Citroën Tunisie dévoile la Nouvelle berline C4 Cactus ! Un changement profond pour C4 Cactus qui adopte les codes de son segment en termes de technologies et de motorisations tout

France : Hausse de 9% des

Selon de récentes statistiques dévoilées par le Comité des constructeurs français d’automobiles (CCFA), les immatriculations de voitures neuves en France ont progressé de 9% en avril en données brutes par

 

 

Vous recevez ce message en tant que membre privilégié de www.africanmanager.com.
Si vous ne souhaitez plus recevoir les newsletters de “African Manager” suivez ce lien .Copyright [currentyear] African Manager

 

par -

La société Artes  (Automobile Réseau Tunisien et Services) est une société anonyme du groupe Mzabi,au capital de 38 250 000 DT créée le 24 février 1947. L’activité de la société consiste en la vente en détail des véhicules, des pièces de rechange de la marque «Renault» et «Dacia» et en la réparation de voitures.

A fin 2017, les revenus du concessionnaire s’élevaient à 215,533 MDT à fin 2017, contre 180,618 MDT en 2016. La marge brut est passée de 33,460 MDT à 39,024 MDT en 2017. Les charges d’exploitations ont été presque stables au niveau de 9 MDT et ont même baissé de 290 mille DT.

A l’exploitation, Artes dégageait déjà un bénéfice de 29,894 MDT, en nette hausse par rapport aux 24,038 MDT de 2016 et termine l’exercice avec un résultat net d’impôts de 29,455 MDT en hausse de 4,5 MDT

par -

La Banque centrale de Tunisie a annoncé lundi qu’elle procédera à l’émission au nom et pour le compte de l’Etat tunisien, d’un emprunt obligataire sur le marché financier international aux fins du financement du déficit budgétaire et de la balance des paiements.

L’agence de presse Reuters a précisé qu’il s’agira de lever 1 milliard de dollars, une sortie sur le marché international prévue initialement pour le mois de mars 2018.

par -

Un plan de restructuration de la société Somosan est en cours d’élaboration prévoyant notamment le rééchelonnement des dettes bancaires et la compression des charges d’exploitation ainsi que l’obtention de l’engagement du gouvernorat de Gafsa pour la connexion du site de production au réseau du gaz naturel. La société «Sanimed» du groupe de Lotfi Abdennadher, détient une participation de 575.000 dinars dans le capital de la société «Somosan».

Au cours de ses dernières années, cette société a connu des difficultés d’exploitation dues principalement à l’absence de la connexion de son site de production au réseau du gaz naturel et le niveau élevé des charges financières.

Notons qu’un plan de restructuration, prévoyant notamment le rééchelonnement des dettes bancaires de la société « SOMOSAN » et la compression de ses charges d’exploitation, est en cours d’élaboration. En plus, le gouvernement tunisien a annoncé de son côté son support à la société « SOMOSAN » à travers le Fonds de Reconversion et de Développement des Centres Miniers de Gafsa (FRDCM) et l’engagement de la connexion du gouvernorat de Gafsa au gaz naturel.

par -

Chedly Sassi, PDG de la clinique El Manar à Tunis et de la future clinique Yasmine Hammamet, vient de racheter l’hôtel «Dar Zakarya» à Hammamet. C’est ce que rapporte notre collègue «Destination Tunisie» et après confirmation de la part de la société tunisienne de banque (STB), qui indique que l’hôtel avait été ouvert en 1997 par son promoteur initial Zakaria Zgolli.

Cet hôtel de 96 chambres (230 lits) était resté fermé pendant 7 ans et a connu «plusieurs mésaventures (des locations à des tiers qui se sont achevées en queue de poisson avec des impayés de 600.000 DT pour le premier locataire et de 1,8 MD pour le second), l’hôtel avait été confisqué par la STB», passé en règlement judiciaire et aboutit en cession au tiers pour la somme de 5,5 MDT selon nos propres sources

par -

Le Tribunal de première instance de Gabès tient mardi le premier procès porté devant les chambres spécialisées dans la Justice transitionnelle. Il s’agit d’affaires qui comportent de graves violations des droits humains et qui sont transférées à ces chambres spécialisées.

Treize chambres spécialisées en Justice transitionnelle ont été créées au sein des tribunaux de première instance de Tunis, Sousse, Sfax, Gabès, Kasserine, Sidi Bouzid, Bizerte, Le Kef, Gafsa, Kairouan, Médenine, Monastir et Nabeul.

Créées par décret, ces chambres statuent sur les affaires relatives aux violations graves des Droits de l’Homme à savoir l’homicide volontaire, le viol et toute autre forme de violence sexuelle, la torture, la disparition forcée, la peine de mort sans la garantie d’un procès équitable, selon l’article 8 de la loi sur la justice transitionnelle.

par -

Une réunion se tiendra mardi afin de trouver une solution à la grève administrative menée depuis des mois par l’union des professeurs universitaires chercheurs tunisiens (Ijaba), a indiqué lundi le ministre de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche Scientifique, Slim Khalbous.

S’exprimant lors d’une plénière à l’ARP, le ministre a indiqué que cette réunion se tiendra entre les représentants d’Ijaba et des responsables du ministère, attestant qu’il existe une convergence des points de vue entre les professeurs protestataires et le département.

Et d’ajouter que le ministère reste ouvert au dialogue avec Ijaba, se disant attaché à faire preuve d’impartialité face aux différents syndicats. Khalbous a mis l’accent sur la nécessité d’associer ce syndicat au processus de réforme du système universitaire.

Le ministre a assuré qu’il n’y aura pas d’année blanche, excluant la possibilité de recourir au passage automatique.

par -

Formation de la sélection Tunisienne de football face à son homologue Portugaise, lundi soir au stade de Braga, en match amical de préparation des deux équipes à la coupe du monde Russie 2018.
Le coup d’envoi du match sera donné à 19h45 (heure Tunisienne) par l’arbitre italien Lucas Banti assisté de ses compatriotes, Philippe Melli et Alexandro Castanzo.
Formation :
Moez Hassan, Hamdi Nagguez, Yoann Benalouane,Yassine Meriah, Oussama Haddadi, Elyes Skhiri,
Ferjani Sassi, Seifeddine Khaoui, Anice Badri, Naim Sliti, Saber Khelifa.

par -

Le défenseur espagnol du Real Madrid Dani Carvajal, sorti blessé samedi lors de la finale de C1 contre Liverpool, n’est pas écarté du groupe pour le Mondial-2018, a annoncé la Roja lundi.

“Les examens ont révélé une lésion au muscle ischio-jambier de la cuisse droite. Il va entamer un protocole de guérison de sa blessure avec le groupe médical de l’équipe nationale, qui restera en contacts étroits avec son club”, a indiqué la fédération espagnole dans un communiqué, officialisant la présence de Carvajal au stage de préparation de la sélection.

Le latéral droit de 26 ans avait quitté le terrain en pleurs lors de la finale de Ligue des champions samedi après s’être blessé à la cuisse droite, ce qui avait fait craindre son absence du Mondial à moins de trois
semaines du début de la compétition.

‘Espagne doit jouer deux matches de préparation contre la Suisse et la Tunisie les 3 et 9 juin avant de se jeter dans le grand bain le 15 juin face au Portugal pour son premier match de Coupe du monde.

par -

Hands Corporation, groupe coréen de fabrication de jantes, va investir 500 millions de dollars dans une nouvelle usine à Tanger, nous apprend le site d’information marocaine Telquel.ma.

Pour financer cet investissement, Hands Corporation a obtenu un prêt syndiqué de 148 millions de dollars, qui servira au financement de la construction de son unité industrielle au Maroc.

Les travaux de construction de cette usine, qui devrait coûter 350 millions de dollars, ont débuté le 10 avril.

L’usine de Hands Corporation sera située à Tanger Automotive City (zone industrielle dédiée à l’automobile) et produira, à terme, plus de six millions de jantes.

Toujours selon Telquel.ma, la Zone Franche de Tanger accueille déjà d’autres groupes industriels asiatiques, dont la firme japonaise Furukawa, spécialiste de la fibre optique, qui a inauguré son usine le 9 mai dernier.

par -

Si la cuisine est un art, l’inspiration en est l’essence. Pour pallier aux pannes d’idées et pour ajouter une touche d’originalité à votre table, découvrez le nouveau service de Ooredoo «Yahalawa SMS».

Lancé en partenariat avec la première page culinaire nationale « Yahalawa », ce service vous propose, en exclusivité, une recette quotidienne accompagnée d’une vidéo didactique pour réaliser, en toute simplicité, des recettes faciles et originales.

Plusieurs recettes ont été concoctées par des chefs de renom collaborant avec Yahalawa et ce, en exclusivité pour les abonnés Ooredoo.

De plus, pour toute inscription au service « Yahalawa SMS » (*169*3#), Ooredoo vous offre un SMS Fitness par jour !

Pour rappel « Yahalawa » est une plateforme d’information culinaire regroupant plus de 1.5 million d’abonnés de la région arabophone du Grand Maghreb.  Sa spécificité est de proposer des idées gastronomiques originales, accessibles et satisfaisant Pour rappel « Yahalawa » est une plateforme d’information culinaire regroupant plus de 1.5 million d’abonnés de la région arabophone du Grand Maghreb.  Sa spécificité est de proposer des idées gastronomiques originales, accessibles et satisfaisant tous les goûts ainsi que toutes les tendances culinaires.

par -

La Tunisie entame, lundi 28 mai 2018, un deuxième round de négociations avec l’Union européenne (UE) en prévision d’un Accord de libre-échange complet et approfondi (ALECA) avec à l’ordre du jour entre autres des négociations sur l’agriculture, alors qu’une enquête réalisée au mois de mars dernier a révélé que 90% des agriculteurs tunisiens n’ont jamais entendu parler de l’ALECA.

Environ 82% des agriculteurs estiment que l’accord serait bénéfique pour les grands agriculteurs. Pour 34% des interviewés, l’ALECA ne serait pas bénéfique pour les petits agriculteurs et 31% considèrent qu’il n’est pas également bénéfique pour le consommateur tunisien.

L’enquête réalisée du 16 au 30 mars 2018 a montré également que 78% des agriculteurs ne sont pas satisfaits de la politique agricole et 81% vendent leurs produits sans aucune transformation.

Selon l’enquête effectuée auprès d’hommes et de femmes exerçant une activité agricole et disposant d’une terre agricole d’une superficie maximale de 10 hectares, pour développer leurs activités 68% des agriculteurs pensent avoir besoin d’un soutien financier, 52,3% d’aides en nature et 21,3% d’eaux d’irrigation.

L’enquête a indiqué que 75% des moins de 35 ans sont intéressés, au moment de la conversion, par les activités agricoles liées à la transformation, en premier lieu l’élevage et l’apiculture.

En outre, selon une étude intitulée ” l’Aleca, une opportunité pour moderniser l’agriculture en Tunisie “, le secteur subit plusieurs contraintes dont la première et non des moindres est la crise économique et sociale qui restreint la marge de manœuvre du gouvernement.

L’étude effectuée par Ghazi Ben Ahmed, directeur de l’association Méditerranean, Développement initiative, note que parmi les contraintes figurent l’augmentation de la pression sur les ressources naturelles fragilisées en raison du réchauffement climatique et un accès limité au financement bancaire. Ainsi 7% seulement des agriculteurs bénéficient de prêts bancaires et 70% sont financés sur ” fonds propres “, ce qui implique un grand volume de crédits fournisseur et acheteur. L’étude évoque la taille des exploitations agricoles marquée par une forme de dualisme entre de grandes exploitations agricoles et d’autres de petite tailles. “Une nouvelle forme de dualisme est née en 2010 avec un accès différencié aux ressources naturelles, aux sources de financement et à l’information“, d’après le document.

Quant aux aspects sociaux de la politique agricole, un rapport publié par la Banque mondiale (BM) en 2006, cité dans l’étude, montre que ceux qui dépendent de l’agriculture sont souvent les franges les plus pauvres et les plus vulnérables de la société. Par ailleurs, les objectifs de la politique agricole en Tunisie ont été, depuis l’indépendance, davantage d’ordre social, en l’occurrence maintenir la stabilité sociale et la sécurité alimentaire, ce qui s’est traduit par ” des prix de production déconnectés de la réalité des coûts de revient ” et a défavorisé les producteurs agricoles.

L’étude, qui se réfère dans cette partie aux réflexions d’un groupe de travail composé d’experts de l’AFD et du ministère de l’Agriculture, met l’accent sur une forte croissance des importations, notamment pour certains produits de base afin d’atteindre la sécurité alimentaire, le déficit de la compétitivité ” prix ” et ” hors prix ” de l’offre agricole nationale par rapport aux denrées alimentaires importées et la difficile maîtrise des marchés à l’exportation, dont la volatilité des prix et la stagnation dans certains cas mettent en péril les stratégies des producteurs pour une meilleure valorisation des produits exportés.

Dans sa conclusion, l’étude estime que le pays a un intérêt à profiter de 10 ans de répit pour repenser le modèle de développement agricole trop coûteux en ressources et pas assez efficace.

Elle appelle à élaborer une véritable politique agricole moderne qui aura pour objectif de produire plus avec moins de ressources et à utiliser des technologies respectueuses de l’environnement
Elle reprend également, pour son compte, les recommandations de l’Institut de prospective économique et du monde méditerranéen (IPEMED).

Ces dernières portent notamment sur la création d’un statut professionnel et social pour les travailleurs agricoles, la sécurisation du foncier, de manière à faciliter l’accès à la propriété ou à un faire valoir direct attractif pour les petits et moyens agriculteurs.

L’IPEMED recommande l’amélioration des revenus des producteurs à travers l’adoption de prix attractifs, l’appui à une gestion performance des exploitations agricoles, à l’intensification de l’effort en matière de recherche/développement et à l’appui à l’organisation des producteurs agricoles et des filières agroalimentaires.

TAP

par -

L’agence de notation Fitch a confirmé à « B+ » la note de défaut émetteur à long terme en devises étrangères de la Tunisie. La note est assortie de perspective négative.

Fitch explique sa notation par la « dette publique et extérieure élevée et croissante, reflétant de larges déficits jumeaux, une croissance économique modérée et une dynamique de réforme peu dynamique dans un contexte de tensions sociales et politiques ».

L’agence cite également « les pressions accrues sur les finances extérieures et la grande incertitude entachant la capacité du gouvernement à faire avancer les politiques requises pour réduire les déséquilibres macroéconomiques au milieu du mécontentement social et des tensions politiques ». “Le rebond des cours du pétrole et le resserrement des conditions de financement en dollars américains sur les marchés internationaux augmentent les risques de dégradation des finances publiques et extérieures de la Tunisie”, estime l’agence.

L’inflation a atteint un sommet inédit de 7,7% en avril, un taux qui restera bien supérieur à sa moyenne à long terme de 4% dans un avenir prévisible, reflétant l’approche graduelle de la Banque Centrale de Tunisie (BCT) pour resserrer sa politique et la nature générale des pressions sur les prix dans l’économie. La BCT a relevé son taux directeur trois fois de 150 pb cumulatif au cours des 12 derniers mois, ce qui a entraîné une augmentation du coût du financement, le taux du marché monétaire fluctuant près de la limite supérieure du corridor des taux d’intérêt. Cependant, les taux d’intérêt réels restent négatifs et la croissance de la masse monétaire est soutenue, à 12% en mars.

Le déficit du compte courant se situera en moyenne à 9,5% en 2018-2019, en baisse par rapport à 10,4% en 2017 et par rapport à une médiane «B» de 4,2%. Les importations non énergétiques se stabilisent en volume, tandis que les exportations vont s’accélérant.

D’autre part, Fitch relève que Les interventions de BCT et l’élargissement du déficit courant se sont traduits par une baisse des réserves de change à l’équivalent de 72 jours d’importations en mai contre 111 jours fin 2016 et 93 jours fin 2017. Fitch prévoit que la dette extérieure nette atteindra 75,6% du PIB en 2019, soit presque le double de son niveau cinq ans plus tôt et bien au-dessus de la médiane «B» de 24%.

Enfin, la croissance du PIB augmente graduellement et atteindra en moyenne 2,7% en 2018-2019, en hausse par rapport à 1,5% en 2016-2017, selon le prévisions de l’agence qui évoque un rebond du tourisme, une forte croissance de la production agricole et une reprise de la demande extérieure soutient l’activité manufacturière. À moyen terme, le resserrement du dosage des politiques, les pressions sur le pouvoir d’achat et la hausse des coûts des intrants vont de plus en plus peser sur la demande intérieure.

par -

Dans le cadre du développement de sa gamme de services destinés aux entreprises, Topnet lance une nouvelle offre d’internet très haut débit « Smart Rapido pro »

 Le Smart Rapido PRO est une solution d’accès très haut débit, commercialisée en guichet et en facture unique Topnet, basée sur une technologie hybride en fibre optique et VDSL, offrant des débits pouvant atteindre 100 Méga, conçue pour répondre aux besoins spécifiques des petites et moyennes entreprises et des professions libérales

 Le Smart Rapido PRO est une offre très complète, offrant les avantages suivants :

  • Un accès internet très haut débit pouvant atteindre 100 Mbs
  • Un forfait de communication en illimité valable vers le réseau de Tunisie Telecom (Fixe et Mobile) en mode VoIP (Voix sur IP)
  • Cinq heures de communication valables vers les autres réseaux nationaux
  • Une clé Internet Mobile 4G en Back up avec un forfait mensuel gratuit de 1Go accordé pour un débit supérieur ou égal à 50Mbs.
  • Une adresse IP Fixe
  • Un nom de domaine Tunisien ou international
  • Une solution d’hébergement proposant un espace de disque de 1 Go
  • Des adresses email illimitées
  • Un budget maitrisé, via une offre forfaitaire en facture unique Topnet.
  • Un parcours client simplifié où Topnet sera le seul vis-à-vis du client pour ses besoins fixe et internet

 Pour en savoir plus sur l’offre SMART Rapido PRO, visitez le site www.topnet.tn/pro ou appelez le 82 100 000.

par -

Le ministre de l’Enseignement supérieur et de la Recherche scientifique, Slim Khalbous, a répondu à une question de la députée Héla Omrane sur les mesures que le département entendait prendre en réaction au communiqué du Conseil national des dentistes, qui attribuait la détérioration de la situation des dentistes au grand nombre d’étudiants à l’intérieur et à l’étranger et son impact sur la formation. Le ministre a confirmé l’existence d’une tendance à réduire progressivement le nombre d’étudiants inscrits dans la spécialité pour améliorer la qualité du secteur.

Selon les données rapportées par Express fm, Slim Khalbous a expliqué qu’il y avait un nombre incontrôlable d’étudiants allant à l’étranger pour étudier en médecine dentaire parce que le secteur est saturé. Il a souligné que l’une des raisons de l’échec pour trouver des solutions aux problèmes du secteur vient du refus des différentes parties de s’asseoir ensemble pour régler ces dossiers.

FOCUS 🔍

L’agence de notation internationale Moody’s a amélioré les perspectives de la BIAT de négatives à stables tout en confirmant sa notation. Cette action fait...

Le meilleur des RS

Expert en communication, et depuis un certain temps en guerre contre la situation des médias en Tunisie, Slaheddine Dridi a écrit ce statut :...

INTERVIEW

L’expert en économie mais aussi homme d’affaires, Radhi Meddeb, livre quelques ébauches de solutions à de gros problèmes qui plombent l’économie tunisienne, surtout, depuis...

AFRIQUE

Le gouvernement du Sénégal envisage la mise en place prochaine d’une zone économique spéciale dédiée aux entreprises japonaises qui ambitionnent d’investir dans le pays....

Reseaux Sociaux

SPORT

La sélection tunisienne juniors (U20) de Football poursuit sa préparation en prévision de sa confrontation jeudi prochain à Dammam (12h45 HT), avec l'Algérie en...