Authors Posts by African Manager

African Manager

52340 POSTS 0 COMMENTAIRES

par -

Lors d’une inspection effectuée dans les réfectoires du gouvernorat de Jendouba, des quantités énormes de viandes impropres à la consommation ont été saisies, par les équipes de contrôle relevant de la direction régionale de la santé.

1405 kilogrammes de viande rouge et 35200 kilogrammes de viande blanche ont été déclarés non conformes aux normes et aux conditions d’hygiène alimentaire, le 8, 9, 10 et 15 janvier 2020.

La marchandise saisie sera détruite et les fournisseurs seront pénalisés après autorisation du ministère public auprès du Tribunal de première instance, rapporte Mosaïque fm.

par -

La direction du Budget relevant du ministère de l’Économie, des finances et de la réforme de l’administration, la charge de compensation du gaz butane, le sucre et du blé tendre s’est établie à 17,1 milliards de dirham (MMDH) au titre de l’année 2018 en hausse de 10% par rapport à 2017, rapporte Yabiladi.

Cette évolution s’explique par l’effet du prix du gaz qui a enregistré en 2018 un cours mondial moyen de 522 dollars/tonne (USD/T) et de l’accroissement constant de la consommation nationale alors que le sucre brut et le blé tendre ont affiché des niveaux de prix globalement réguliers, indique la direction du Budget.

Par catégorie, la charge de compensation du gaz butane a enregistré 12,09 MMDH en 2018 contre 10,31 MMDH une année auparavant, ajoute la même source, attribuant cette progression à la hausse du cours international du butane de 467 USD/T à 522 USD/T de 2017 à 2018 ainsi que l’accroissement de la consommation nationale de 2,1%.

La charge du gaz butane comprend 11,73 MMDH au titre du soutien du prix des bonbonnes à gaz et 361 millions de dirhams (MDH) au titre de la prise en charge du transport du butane en vrac entre les ports et les centres remplisseurs, afin de garantir l’unicité du prix de base à l’échelle nationale, relève la même source.

En outre, la charge de compensation du sucre s’est établie à 3,43 MMDH au titre du soutien à la consommation du sucre raffiné. Quant à la subvention à l’importation, elle est passée à une restitution en faveur de l’État de 431 millions de dirhams, en raison des cours bas du sucre brut sur le marché international.

Le blé tendre et la farine ont absorbé, pour leur part, une charge de compensation de l’ordre de 1,5 MMDH, précise la Direction du Budget, faisant observer que la reconduction du contingent de la farine nationale de blé tendre (FNBT) de 6,5 millions de quintaux a permis de préserver pratiquement le même niveau de la subvention de la FNBT (1,003 MMDH).

Et de rappeler que la loi de Finances 2020 a programmé une enveloppe de 13,64 MMDH au titre de la compensation, destinée à soutenir les prix du gaz butane, du sucre et de la farine nationale de blé tendre.

par -

La situation générale de la sécurité dans le pays et aux frontières orientales a été au centre d’un entretien du président de la République Kais Saied avec le ministre de l’Intérieur Hicham Fourati, jeudi au palais de Carthage, indique le département de l’information et de communication de la présidence de la république dans un communiqué.

Le chef de l’Etat a mis l’accent sur le renforcement de la vigilance pour sécuriser les frontières avec la Libye voisine à la lumière des récents développements dans ce pays.

A cet égard, le ministre de l’Intérieur a affirmé que les unités de sécurité étaient prêtes, en coordination et en coopération permanente avec l’armée, à faire face à tout ce qui pourrait menacer la sécurité et la stabilité de la Tunisie.

D’autre part, le président de la République a souligné la nécessité de maintenir la sécurité et d’assurer l’application stricte de la loi, de lutter contre toutes les formes de criminalité et d’agressions contre les citoyens, et de dissuader tous ceux qui osent porter atteinte à l’Etat ou à la sécurité de la société, ajoute le communiqué.

Saied a également rappelé l’impératif pour toutes les institutions publiques concernées d’assumer leurs responsabilités pour assurer la protection des citoyens.

Pour sa part, le ministre de l’Intérieur a souligné que l’institution de sécurité, avec ses différentes unités, est soucieuse d’accomplir son devoir de manière optimale pour faire régner la sécurité, préserver la sécurité des citoyens et assurer le fonctionnement normal du service public.

Il a souligné qu’elle reste toujours prête à intervenir pour imposer l’état de droit et dissuader les contrevenants avec tous les moyens disponibles en intensifiant les opérations de sécurité, notamment dans les heures de pointe, et en particulier dans les stations de transport et à proximité des écoles.

par -

Le gouvernement rwandais envisage de supprimer les frais de visa pour les citoyens du Commonwealth, de l’Union Africaine ainsi que ceux de l’Organisation internationale de la Francophonie durant leur séjour dans le pays. Ce qui fait un total d’environ 90 pays.

Selon les données rapportées par l’agence Ecofin, pour les autorités du Rwanda, cette décision va permettre, d’une part, aux Rwandais d’accéder facilement aux pays exemptés de frais de visa en cas de réciprocité et, d’autre part, de favoriser la tenue de sommets mondiaux dans le pays.

Rappelons qu’à ce jour seuls 17 pays africains sont exemptés de frais de visa d’entrée au Rwanda.

par -

Nous apprenons ce jour, le décès de l’homme d’affaire Slaheddine Ltaïef, frère de Kamel, à l’âge de 74 ans. Le défunt était président-directeur général des Entreprises Youssef Ltaïef (EYL) de BTP. Son enterrement aura lieu demain au cimetière de Sidi Abdelaziz à la Marsa

par -

Selon les données rapportées  ce vendredi 24 janvier 2020 par l’agence internationale l’  AFP, tous les secteurs représentés sur l’indice Nikkei ont fini dans le rouge, notamment les matériaux, l’énergie et les télécoms.

La Bourse de Tokyo a rechuté jeudi, après un éphémère rebond la veille, de nouveau emportée par les inquiétudes sur le nouveau virus chinois qui faisaient nettement grimper le yen, un mouvement défavorable aux groupes exportateurs nippons.

L’indice vedette Nikkei a terminé en repli de 0,98% à 23.795,44 points et l’indice élargi Topix a lâché 0,78% à 1.730,50 points.

Toujours selon la même source, la rapidité de contagion par le virus est telle que la Chine a décidé de suspendre les transports ferroviaire et aérien jeudi au départ de la métropole de Wuhan (centre du pays), l’épicentre du nouveau virus, afin d’endiguer l’épidémie qui a déjà contaminé plus de 500 personnes et tué 17 personnes, selon un dernier bilan publié mercredi soir.

par -

Le Président directeur général du Groupe Valorisation des produits agricoles (GVAPRO), Mustapha Belhanini, a indiqué mercredi que l’Algérie cessera en 2022 d’importer la semence de pomme de terre suivant au programme arrêté par le Groupe.

Le Groupe Valorisation des produits agricoles travaille sur un programme de réduction progressive des quantités de semences de pomme de terre importées pour atteindre l’autosuffisance d’ici 2022, a précisé M. Belhanini à l’agence APS.

Il a souligné, dans ce sens, l’avancement des recherches dans le domaine du développement des types de semences en Algérie et la limitation de l’importation à la première génération de semences, qui seront développés antérieurement au niveau local.

Le Pdg de ce groupe public sous tutelle du ministère de l’Agriculture et du développement rural a fait savoir que le secteur importe actuellement 20% seulement des besoins en semences de pomme de terre pour  près de 80 millions d’euros/an, pour les revendre ensuite aux agriculteurs au prix de 190 DA/kg. Les 80% sont couverts par la production locale au prix de 60DA/kg.

par -

Les indicateurs du secteur touristique dans la région Nabeul-Hammamet enregistrent, en 2019, une hausse de 8,6%, en nombre de nuitées, par rapport à 2018, déclare à l’agence TAP, le commissaire régional de tourisme à Nabeul, Wahid Ben Fradj.

A ce sujet, le responsable précise que le nombre des nuitées a atteint 4571063, au cours de l’année 2019, contre 4221472, en 2018.

Le nombre des visiteurs a enregistré une hausse de 0,8%, avec 905 mille visiteurs, en 2019, contre 897 mille, en 2018.

La saison 2019 a vu, aussi, le retour des marchés traditionnels dans la région, en particulier, le marché italien avec une hausse dépassant les 100% au niveau du nombre des visiteurs, suivi du marché français, avec une hausse de 26%, et le marché britannique, avec une hausse de 20%.

Selon la même source, 5 unités touristiques ont été ouvertes au cours de l’année 2019 en plus d’un restaurant touristique, 10 agences de voyage catégorie A et 9 agences de voyage catégorie B.

La région Nabeul-Hammamet comte 128 unités touristiques réparties sur les délégations de Nabeul, Hammamet, Kélibia, Korba, Menzel Temime et El Haouaria, avec une capacité d’accueil estimée à 41234 lits.

par -

Le chef du Parti Al-Badil et ancien chef de gouvernement, Mahdi Jomaa, a appelé jeudi soir à “former une équipe gouvernementale performante composée d’experts de l’intérieur et de l’extérieur des partis, et à étendre le soutien politique du gouvernement”.

Il s’est également prononcé, après sa rencontre avec le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh, jeudi au Palais Dhiafa à Carthage, pour un consensus sur les grandes orientations et les solutions urgentes à long terme avec “les organisations et tous les protagonistes influents dans le pays”.

“Al-Badil soutiendra tout gouvernement ayant une vision claire et capable de trouver des solutions aux questions essentielles”, a-t-il souligné devant la presse.

Mahdi Jomaa a précisé que l’entretien “était l’occasion de prendre connaissance des grandes lignes et des conceptions du chef du gouvernement désigné pour la prochaine étape”, relevant ‘”un accord total avec lui sur les visions et les orientations basées sur les grandes réformes économiques et sur le volet social”.

Il a estimé que “le moment était venu pour des efforts concertés sur la base de programmes, d’orientations et de priorités menés par une équipe gouvernementale compétente, étant donné la situation difficile à l’intérieur et à l’échelle régionale”.

Il a souhaité le succès du gouvernement attendu et le fonctionnement en toute harmonie de toutes les institutions du pays. Al-Badil compte trois députés au parlement, rappelle-t-on.

par -

La responsable du parti Afek Tounes, Rim Mahjoub, a déclaré jeudi soir que son parti tiendra son conseil national samedi prochain pour prendre une décision concernant le futur gouvernement.

Elle a expliqué, après sa rencontre avec le chef du gouvernement désigné, Elyes Fakhfakh, jeudi au Palais Dhiafa à Carthage, qu’elle avait pris connaissance de la vision de Fakhfakh et de sa démarche pour former son gouvernement.

“Cette semaine sera consacrée à l’accord sur le soutien politique à accorder au gouvernement de coalition, la deuxième semaine au programme gouvernemental et la troisième à l’équipe gouvernementale”, a-t-elle précisé.

Mahjoub a ajouté qu'”il est bien établi que le chef du gouvernement désigné Elyes Fakhfakh compte une expérience et a conscience du cap qu’il s’est fixé”.

par -

Le président de la République Kais Saied a reçu hier au palais de Carthage, cinq enfants orphelins tunisiens qui ont été rapatriés de Libye après avoir été secourus, encadrés et hébergés par le Croissant-Rouge libyen dans la ville de Misrata après la bataille déclenchée en 2016 à Syrte contre l’organisation terroriste Daech.

Le chef de l’Etat a souligné à cette occasion qu’il va  accélérer la prise de toutes les mesures nécessaires par les structures concernées de l’Etat pour  fournir l’assistance psychologique et des soins de santé à ces enfants avant leur remise à leur famille, tout en continuant à leur assurer l’encadrement nécessaire, indique un communiqué du département de l’information et de la communication de la présidence de la République.

Le président de la République a recommandé de poursuivre le suivi de cet important dossier afin de faciliter le retour du reste des enfants bloqués en Libye, remerciant tous ceux qui ont contribué à assurer le retour de ces enfants, côté tunisien et libyen, en particulier le gouvernement libyen d’entente nationale et la Société libyenne du Croissant-Rouge, “qui ont fait preuve d’une grande coopération pour le succès de cette opération humanitaire”.

“La question du retour des enfants bloqués en Libye a été suivie de près par le président de la République, et l’un des questions les plus importantes de sa rencontre avec le président du conseil présidentiel du gouvernement libyen d’entente nationale, Fayez Sarraj, lors de sa récente visite en Tunisie le 10 décembre 2019, où il a été convenu entre les deux parties d’assurer un retour rapide de ces enfants dans leurs familles en Tunisie”, ajoute le communiqué.

Le président de l’Observatoire tunisien des droits de l’homme, Mustapha Abdelkabir, a fait savoir plus tôt dans la journée que les six enfants orphelins de combattants tunisiens au sein de Daech, âgés de 4 à 12 ans ont été remis jeudi aux autorités tunisiennes en Libye et étaient attendus jeudi soir à l’aéroport de Tunis-Carthage en provenance de l’aéroport libyen de Misrata.

Abdelkabir a fait savoir que ces enfants se trouvaient dans une crèche affiliée au Croissant-Rouge libyen, branche de Misrata, sous la supervision des autorités de sécurité libyennes, notant que ces autorités avaient assuré le processus de leur remise au consul général de Tunisie en tant qu’autorité officielle responsable.

par -

Brouillard localement dense durant la matinée.

Temps passagèrement nuageux sur la plupart des régions à partiellement voilé sur le centre et le sud.

Vent de secteur Sud fort de 40 à 60 km/h près des côtes et faible à modéré de 15 à 30 km/h à l’intérieur du pays puis tournant au secteur Nord l’après-midi sur le nord-ouest.

Mer très agitée à houleuse dans la zone de Serrât et le golfe de Gabes.

Températures maximales comprises généralement entre 18 et 23°C, voisines de 16°C sur les hauteurs et atteignant 25°C dans l’extrême Sud-est.

Prévisions pour samedi 25 janvier 2020

Ciel partiellement voilé sur la plupart des régions à progressivement nuageux avec quelques pluies isolées durant la nuit sur les hauteurs ouest et localement le sud.

Vent de secteur Sud faible à modéré de 15 à 30 km/h.

Mer houleuse.

Températures maximales comprises généralement entre 17 et 23°C et voisines de 14°C sur les hauteurs.

par -

La délégation du Raja de Casablanca est arrivée jeudi à Tunis, en prévision du match qui opposera le club marocain à l’Espérance Sportive de Tunis, samedi à Radès (20h00) pour le compte de la 5e et avant-dernière journée de la phase de poule de la Ligue des champions d’Afrique de football.

Les Rajaouis comptent effectuer deux séances d’entrainement à Tunis avant le match de samedi. La première se fera ce soir (18h) sur la pelouse de l’annexe de Radès et la deuxième demain sur la pelouse du stade principal à partir de 20h.

L’Espérance ST qui avait battu à l’aller le club marocain (2-0) occupe la tête du classement du groupe avec 10 points, devant le Raja (7 pts), la JS Kabylie (4 pts) et l’AS Vita Club (1 pt). Elle aura besoin d’un seul point pour décrocher sa qualification pour les quarts de finales.

par -

La troisième édition des Journées Cinématographiques d’El Hamma (JCH) qui aura lieu du 2 au 5 février 2020, propose une sélection de 30 films de fiction et documentaires dans la Compétition internationale dédiée au court métrage.

Le line-up de cette édition 2020, a été dévoilé, jeudi, au cours d’une conférence de presse tenue à la Cité de la culture, en présence de Mortatha Ghannouchi et Mohamed Ali Ben Jomaa, respectivement directeur artistique et parrain des JCH.

Le festival propose un total de 47 films, dans la compétition Internationale et hors compétition, sachant que les projections auront lieux sur 21 espaces différents. Les films sélectionnés sont issus de 12 pays (Algérie, Egypte, Canada, Congo, Irak, Liban, Libye, Maroc, Palestine Syrie, Togo et Tunisie).

Un jury international décernera le palmarès des Journées qui prévoit l’attribution de trois prix aux meilleures œuvres dans la course (El-Barrada d’or, d’argent et de bronze). Le jury de cette édition est composé de Mohamed Salama (réalisateur égyptien), Sarra Houidi (réalisatrice tunisienne), Jamal Sassi (comédien et réalisateur tunisien) et Siraj Huwaidi (auteur, romancier et scénariste libyen) et Houda Amri (Journaliste).

La projection des films en Compétition aura lieu au Centre Culturel Taher Haddad. Les autres projections et le programme artistique seront répartis entre le complexe multidisciplinaire qui abritera la cérémonie d’ouverture, l’Institut Supérieur des arts et des métiers (ISAM) de Gabès, les maisons des jeunes, les espaces public et autres lieux de la ville.

La cérémonie d’ouverture qui sera animée par l’artiste Zied Zouari, aura lieu au Centre multidisciplinaire d’El Hamma. Elle sera marquée par la présence du jury, des réalisateurs ainsi que des formateurs dans les divers ateliers au menu des Journées. Un hommage sera également rendu à l’acteur Noureddine Ayed qui est originaire d’El Hamma.

La cérémonie de clôture qu’abritera le Centre Eddar, sera marquée par l’annonce du palmarès et la remise des prix aux lauréats.

La compétition Internationale, dédiée aux courts métrages, propose une sélection de 16 fictions, 8 documentaires, 3 films expérimentaux et 3 films d’animation qui est un genre particulièrement peu exploré cinéma tunisien comme dans la plupart des pays du Sud. L’Egypte aura la part du lion avec 11 films en Compétition alors que le Canada, seul pays dans la course en dehors de la région arabe et africaine, est représenté par “The Red Moon”, film de fiction de la réalisatrice d’origine tunisienne Azza Baaziz.

La Tunisie est représentée par 5 oeuvres dont 3 fictions. Il s’agit des films ” Line Thin ” de Fawzi Djemal, “Houria” de Oussama Azzi et ” First turn the Left ” de Wajdi Jhimi, en plus d’un documentaire, ” Elles ” de Anis Absi. Le cinéma tunisien est également présent par un film expérimental, “Kosmos” de Mohamed Zied Ben Chaabane, et 2 films d’Animation, “Once Upon a time ” de Zouhaier Mahjoub, et “Dajjal” de Karim Berrhouma.

La section hors compétition propose 17 films de divers pays dont trois longs métrages tunisiens. Il s’agit de 2 fictions primées aux Journées cinématographiques de Carthage (JCC) 2019, “Un fils” du Tunisien Mehdi Barsaoui (mention Spéciale, Compétition Première Ouvre) et “Tu mourras à 20 ans” du Soudanais Amjad Abu Alala (prix du meilleur scénario, compétition officielle).

Il y aura aussi la projection du film “Le Pardon”, oeuvre de Najoua Slema, pour rendre hommage à cette réalisatrice et productrice disparue le 27 février 2018, avant même de finaliser le montage de son film. Cette fiction de 100′ sortie le 19 décembre 2018 réunit un casting arabe composé, notamment du Syrien Abed Fahd ainsi que Mohamed Ali Ben Jemaa et Saoussen Maalej de Tunisie.

Un programme spécial dédié aux enfants est prévu dans les écoles, au siège de l’Union Tunisienne d’Aide aux Insuffisants Mentaux (Utaim) d’El Hamma et au service de pédiatrie de l’hôpital El Hamma. Le festival touchera également au milieu carcéral à travers des projections prévues dans la prison civile de Gabès.

Le Centre culturel Eddar abritera un Masterclass avec l’acteur Mohamed Ali Ben Jemaa et des ateliers de formation animés par des formateurs professionnels, autour du maquillage artistique (Houssem Boussada), du court métrage d’une minute (Ahmed Jlassi) et de la photographie (Sofien Noichri). Dans le cadre d’un partenariat avec l’ISAM de Gabès, le même espace abritera un atelier intitulé “Visual” Mapping”.

Une journée sur le thème “Image et manipulation aura lieu à l’ISAM de Gabès et prévoit l’organisation de 4 rondes sur “Le cinéma entre la propagande active et la propagande dénoncée”, “l’image photographique; une esthétique de manipulation technique”, “La publicité au cinéma; entre manipulation et sponsoring” et “L’apport de la manipulation sonore dans l’image audiovisuelle”.

Les Journées Cinématographiques d’El Hamma proposent un cinéma qui traduit les questions de l’époque. Le festival se présente comme étant “un espace qui œuvre au développement cinéma arabe et international dans le cadre du dialogue, de l’échange et de réseautage entre les professionnels du film”.

Ce genre de manifestations constitue un outil de promotion culturelle et touristique surtout que cette zone du Sud tunisien connue pour ses oasis et ses eaux thermales est une destination priviligiée pour les adeptes du tourisme alternatif.

par -

L’Allemagne regrette de ne pas avoir invité la Tunisie au moment opportun à la Conférence de Berlin sur la Libye, a souligné, jeudi à Tunis, le chef de la diplomatie allemande Heiko Maas.

Reçu au palais de Carthage par le président Kaïs Saïed, le ministre allemand a souligné l’engagement de son pays à associer la Tunisie à toute initiative qui aura lieu sur le dossier libyen dont le suivi de la mise en œuvre de la Conférence de Berlin.

” La Tunisie bénéficie d’une place importante auprès de l’Allemagne “, a-t-il affirmé, soulignant le rôle primordial de la Tunisie dans la réalisation de toute stabilité en Libye.

Pour Heiko Maas, cité dans un communiqué de la présidence de la République, le règlement politique de la crise libyenne est la meilleure solution.

Pour sa part, le président Kaïs Saïed a souligné que les relations ” excellentes ” entre la Tunisie et l’Allemagne ne sont pas seulement au niveau de la coopération bilatérale, mais également au niveau de la coordination des positions et l’échange de vues sur des questions cruciales d’intérêt comment dont en premier lieu le dossier libyen.

” La Tunisie devrait avoir un rôle agissant dans le règlement de la crise libyenne conformément à nouvelle approche “, a-t-il affirmé, appelant à un dialogue interlibyen, loin de toute ingérence étrangère.

Au cours d’un entretien téléphonique, mercredi soir, avec le président, Kaïs Saïed, la chancelière allemande Angela Merkel a dit comprendre la position de la Tunisie de décliner l’invitation de participer à la Conférence de Berlin sur la Libye, assurant que la Tunisie sera invitée lors de la prochaine réunion au niveau des ministres des Affaires étrangères et à l’occasion de toute initiative sur le dossier libyen.

La chancelière allemande a dit regretter une invitation ” tardive ” parvenue à la Tunisie.

par -

Un réseau de trafic de voitures de provenance d’un pays voisin a été démantelé, jeudi, par les unités de la sûreté à Mahdia, annonce aux médias une source sécuritaire.

Le réseau opère entre Mahdia, Essouassi (gouvernorat de Mahdia) et Jemmel (gouvernorat de Monastir). Il procède au démontage des voitures volées et à la falsification de leurs numéros d’identification.

Sept voitures et dix poids lourds ont été saisis, lors de cette intervention. Un groupe d’individus, dont le nombre n’a pas été révélé, ont été arrêtés, alors que le principal suspect a pris la fuite. Un mandat de recherche a été émis à son encontre, sur instruction du ministère public.

L’enquête se poursuit à la recherche de complices et d’éventuels commanditaires et pour dévoiler le mode d’écoulement des véhicules trafiqués.

par -

La présidente du Parti destourien libre et présidente de la commission de l’industrie, de l’énergie, des ressources naturelles, des infrastructures et de l’environnement de l’Assemblée des représentants du peuple, Abir Moussi, a affirmé jeudi que son parti “ne participera à aucun dialogue avec le chef de gouvernement désigné Elyes Fakhfakh, et ne votera pas non plus pour ce gouvernement”, dont elle s’attent toutefois à ce qu’il “gagnerait la confiance du Parlement”.

Moussi a déclaré à la presse, en marge de la célébration par son parti du 68e anniversaire des événements du 23 janvier 1952 à Moknine et Teboulab, dans le gouvernorat de Monastir, que “Fakhfakh a prouvé son échec quand il détenait les portefeuilles du Tourisme et de l’artisanat ou des Finances”.
Elle a estimé que “le Fonds monétaire international est revenu en Tunisie après une absence de plus de 23 ans lorsqu’il occupait le poste de ministre des finances, et avec lui l’effondrement financier et la détérioration de la politique monétaire et la chute du dinar ont commencé”.

La dirigeante du PDL a ajouté que la Tunisie “souffre des conséquences de la politique suivie par ce ministre à la tête du ministère des Finances et des conséquences de la politique du gouvernement de la Troïka (Ennahdha, le Congrès et Ettakatol)”, soulignant que son parti “ne peut pas voter pour ceux qui ont échoué auparavant, parce que cet échec va continuer”.

Moussi a affirmé que son parti (représenté au Parlement avec 17 députés) “sera dans l’opposition, et ce sera une grande force de pression pour imposer des réformes et pour contraindre ce gouvernement à ne pas faire un saut vers l’inconnu en matière de politiques économique et sociale”.
“Nous serons un soutien au peuple tunisien, et une soupape de sécurité au Parlement pour protéger l’Etat civil”, a indiqué l’ex-secrétaire générale adjointe du RCD dissout.
Elle a précisé d’autre part que son parti et son bloc au Parlement ont des initiatives et des propositions législatives en préparation qui seront déposées dans les prochains jours.

Sur un autre plan, Moussi a assuré que son parti travaillerait à travers la commission de l’industrie, de l’énergie, des ressources naturelles, des infrastructures et de l’environnement “en toute transparence, et présenterait les faits au peuple tunisien afin que les Tunisiens ne restent pas des proies des tiraillements et de l’instrumentalisation politique populiste, au détriment de l’intérêt suprême du pays”.

Abir Mousa s’était rendue auparavant au port de pêche de Teboulba pour prendre connaissance du projet de son agrandissement, et a écouté à cette occasion les problèmes des professionnels du secteur de la pêche.

Elle a déclaré qu’elle se rendrait la semaine prochaine au complexe chimique de Gabès pour connaître les problèmes auxquels il fait face, ainsi que les problématiques environnementales à Gabès et Sfax, alors que les membres de la commission parlementaire qu’elle préside visiteront le champ pétrolier de Nawara et la société de phosphate Gafsa.

par -

L’hôpital régional à Kasserine a accueilli, jeudi soir, un citoyen gravement blessé suite à l’explosion d’une mine terrestre, dans la zone militaire tampon de Jebel Chaambi.
L’état de santé du blessé est jugé “critique”, indique à l’agence TAP le directeur régional de la santé, Abdelghani Chaabani. Le patient amputé de la jambe devait subir une intervention chirurgicale, précise la même source.
L’homme âgé de 65 ans est originaire de Fej Bouhassine (délégation de Kasserine-sud).

FOCUS 🔍

تونس-افريكان مانجر انطلقت رحلتنا من العاصمة التونسية نحو مدينة صغيرة تسمى "بوعرادة" تابعة لولاية سليانة بالشمال الغربي للبلاد , هي محافظة فلاحية بامتياز , أهلها...

Le meilleur des RS

Dans un récent Post, l’expert en communication et ancien journaliste Slaheddine Dridi, lance cet intéressant pavé dans la marre de la scène politique tunisienne....

INTERVIEW

Le chef du gouvernement sortant, Youssef Chahed, a affirmé mercredi, que son gouvernement laisserait au prochain gouvernement des finances publiques et une situation sécuritaire...

AFRIQUE

Reseaux Sociaux

SPORT