AccueilActualitésBéji Caïed Essebsi : « Nous avons donné l’exemple de partir au...

Béji Caïed Essebsi : « Nous avons donné l’exemple de partir au bon moment »

« Préserver la liberté est plus difficile que de l’arracher », a déclaré jeudi à Tunis M. Beji Caid Essebsi, Premier ministre du gouvernement de transition à l’ouverture des travaux de la 4ème édition du forum des leaders de médias d’Afrique (AMLF). « Avant la révolution on ne parlait que d’un parti unique et d’une presse unique », a-t-il relevé soulignant qu’après le 14 janvier le paysage médiatique s’est considérablement enrichi, citant le lancement de nouvelles télévisions et de radios et le foisonnement de journaux.

- Publicité-

Il a souligné, à cette occasion, l’impératif de renforcer la liberté de la presse, eu égard au rôle crucial que joue ce secteur au service des citoyens, dès lors qu’il permet de diffuser l’information au grand public et de dissiper les ambiguïtés. Evoquant la question de financement des médias, le Premier ministre du gouvernement de transition a reconnu l’existence de problèmes financiers dans ce secteur, mais ces problèmes « ne peuvent en aucun cas affecter l’intégrité et l’objectivité des médias qui ne doivent dire que la vérité », a-t-il estimé.

Gouverner le pays après 23 ans de dictature, est une mission très difficile, a-t-il soutenu évoquant à ce propos l’énorme disparité entre les régions avec notamment près de 700 000 mille chômeurs dont 200 000 diplômés supérieurs ayant une formation non adaptée au marché de l’emploi.

Mais, a-t-il relevé, la Tunisie, berceau du printemps arabe est parvenue à surmonter diverses difficultés et évoluer vers un meilleur avenir en organisant les premières élections libres, transparentes et démocratiques de son histoire donnant ainsi l’exemple aux autres pays vivant un processus de transition démocratique similaire.

« Avec l’élection de l’Assemblée constituante et la prochaine composition d’un nouveau gouvernement, nous avons le privilège de donner l’exemple de partir au bon moment et de ne plus s’accrocher au pouvoir », a encore soutenu le Premier ministre.

Organisé par « l’Initiative pour les médias d’Afrique » (AMI), les travaux de la 4ème édition du AMLF se poursuivront jusqu’à vendredi sous le thème « Quel avenir pour les médias traditionnels ».

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,451SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles