AccueilMondeBiden qualifie Netenyahou de « sale type »

Biden qualifie Netenyahou de « sale type »

Le président américain, Joe Biden, a qualifié le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, de « sale type », alors que les frustrations et les tensions entre les deux parties s’accroissent en raison de la guerre que Tel-Aviv mène actuellement contre la bande de Gaza.
Selon un rapport de Politico, des sources anonymes ayant parlé à Joe Biden ont récemment déclaré que le président s’était montré de plus en plus méfiant à l’égard de  Netanyahou au cours de la guerre israélienne contre la bande de Gaza, qui en est à son quatrième mois, au point de le qualifier en privé de « sale type ».
Le rapport précise que le porte-parole de  Biden, Andrew Bates, a nié que cela ait eu lieu et a affirmé que « le président n’a pas dit cela, et qu’il ne le ferait pas ». Les deux dirigeants, a-t-il ajouté, entretiennent depuis des décennies une « relation respectueuse en public et en privé ».
Que ces informations soient vraies ou non, le commentaire de Biden  met en lumière les frustrations croissantes qu’il éprouve à l’égard du premier ministre israélien pour sa gestion de la guerre, à la fois parce que  Netanyahou a ignoré les conseils américains visant à réduire l’intensité de la guerre et en raison des risques que le génocide israélien à Gaza fait peser sur la réputation de l’administration Biden et sur ses points électoraux, explique, pour sa part, le Middle East Monitor.
Israël a également reproché au gouvernement américain de ne pas le soutenir et d’exprimer des critiques sur l’ampleur des atrocités commises par Israël à l’encontre des Palestiniens.
L’impopularité croissante du président Biden au sein de sa base électorale a également poussé de nombreux fonctionnaires de la Maison Blanche et personnalités politiques démocrates à s’opposer à son indulgence à l’égard d’Israël. Un démocrate de la Chambre des représentants a ainsi raconté à Politico qu’au cours d’un dîner le mois dernier, un groupe de démocrates avait convenu « à l’unanimité que cette guerre devait cesser maintenant et que Biden devait tenir tête à Bibi [Netanyahou] ».
Le député a déploré que la situation actuelle « soit un désastre politique » et que la « base du parti soit vraiment en colère – et pas seulement les gauchistes. Je n’ai jamais vu une angoisse aussi profonde que celle que j’ai ressentie à propos de la question de Gaza. Bibi est toxique pour de nombreux électeurs démocrates et Biden doit prendre ses distances avec lui ».

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -