AccueilActualités"Carthage" accoste au port de Zarzis, venant de Marseille, après 12 heures...

« Carthage » accoste au port de Zarzis, venant de Marseille, après 12 heures de retard

Le paquebot  « Carthage » a accosté hier mercredi, au port commercial de Zarzis, en provenance de Marseille (France), comme premier voyage sur 11 programmés pour ce port durant cet été en faveur des Tunisiens à l’étranger en provenance des ports de Marseille, Gènes et Zarzis.

- Publicité-

Ce paquebot qui été bloqué durant plus de 12 heures depuis Marseille, a transporté dans son premier voyage 1205 voyageurs et 526 voitures qui ont été accueillis par un staff à l’intérieur du port afin de parachever toutes les procédures de passage soit pour les piétons ou pour les voitures, selon le directeur du port commercial de Zarzis, Raslen Mahmoudi.

Un nombre de voyageurs ont appelé à la nécessité de renforcer cette ligne maritime tout au long de l’année et d’élargir le port pour accueillir les paquebots mais aussi d’améliorer davantage les conditions de déplacement et d’éviter les retards.

La Compagnie Tunisienne de Navigation (CTN) a fait savoir, lundi dernier que le retard du départ du navire « Carthage », depuis le port de Marseille du lundi au mardi à 10 heures, est imputable à un sit-in observé par certains voyageurs accompagnés par leurs camions au niveau de la porte du dépotoir du navire, en protestation contre leur interdiction d’entrer le paquebot sous prétexte de présenter des fausses déclarations sur 20 camions qui ne répondent pas aux critères des véhicules enregistrés (longueur et hauteur).

La CTN a affirmé qu’elle procèdera aux poursuites judiciaires nécessaires appelant les voyageurs à respecter les règles et les procédures en vigueur pour éviter les retards.

Beaucoup de voyageurs ont été soumis à des tests rapides dès qu’ils descendent du navire, alors qu’un espace a été aménagé au sein du port pour effectuer les tests à ceux qui ne l’ont pas fait au bord du navire, avec la mise en œuvre d’un protocole sanitaire assurant la distanciation sociale, le port des masques et l’usage des désinfectants, selon Mahmoudi.

De son côté, le ministre du Transport, Moez Chakchouk a souligné, à cette occasion, la nécessité de favoriser les meilleures conditions de retour des tunisiens à l’étranger à leur pays natal et de mettre fin à tous ces problèmes, soulignant l’importance du renforcement des lignes maritimes vers le port de Zarzis et l’amélioration des conditions de déplacement des Tunisiens à l’étranger vers leurs pays au cours de la saison estivale voire tout au long de l’année.

Il a, à cette occasion, déclaré le démarrage de l’étude du curage du port s’étalant sur trois ans, considérant que le port de Zarzis avec ses potentialités foncières et logistiques est capable d’accueillir des voyages touristiques après la mise en place d’un quai spécifique à ces paquebots.

Le ministre a évoqué la possibilité de fournir des services de conteneurs, après la décision de réduire les tarifs portuaires pour les conteneurs surtout avec l’ouverture des frontières avec la Libye et la mise en place des projets participatifs entre les deux pays, ce qui est de nature à donner un nouvel élan au port de Zarzis et aux zones logistiques avoisinantes dans l’attente de relier le port aux chemins de fer.

Chakchouk a insisté sur la nécessité de développer les terres disponibles contournant le port et de mettre en œuvre des programmes d’investissement parallèlement à une stratégie visant à faire du port un point de mobilisation d’investisseurs et à accroitre sa capacité à accueillir des paquebots commerciaux et des navires portant des conteneurs.

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles