Non classé

Le président du parti «  Mouvement démocratique », Ahmed Néjib Chabbi, a affirmé que le Tunisien se morfond dans la frustration et la perte de confiance dans la classe politique, ajoutant que « le pays est sevré de leadership, d’Etat, d’orientations           et de programmes ».

S’exprimant vendredi sur Mosaïque fm, il a indiqué que « dans ce pays, on ne voit rien d’autre que la frustration, le désespoir et l’exaspération ; tout le monde broie du noir et les Tunisiens sont furieux contre les politiciens, ce qui rejaillit négativement sur tout le monde y compris moi-même », a-t-il dit.

Il a souligné que le Tunisien « est aujourd’hui responsable de son devenir, et si les choses restent en l’état, il ne se rendra pas aux urnes, mais s’il veut effectivement le changement, il devra participer aux élections municipales ».

par -
Chakib Darwich

Mourad Sellimi, chargé de communication de la CPG (Compagnie des phosphates de Gafsa), est passé ce mercredi 31 janvier 2018 sur Express FM pour évoquer les déboires de son entreprise, en pleine zone de turbulences en ce moment. Sans détour, Sellimi a déclaré que la CPG doit maintenant se focaliser uniquement sur ses performances économiques et doit tourner le dos au social compte tenu des difficultés actuelles de l’économie tunisienne.

Au sujet de la paralysie des activités, bloquées par des habitants de la zone en signe de protestation contre les résultats du concours de recrutement, il a déclaré que l’entreprise a fait tout ce qu’il fallait pour garantir l’impartialité et la transparence des procédures d’embauche. «C’est avant tout un concours, donc seuls des éléments objectifs sont pris en compte ; après c’est l’Agence tunisienne de formation professionnelle qui a piloté les opérations de A à Z, en présence d’un huissier de justice. On a même interdit aux employés de l’Agence de quitter l’hôtel durant leur séjour à Gafsa», déclare le chargé de communication.

Sellimi s’est arrêté sur les chiffres, très mauvais, de la production annuelle de phosphate. Elle a été divisée par deux entre 2010 et 2018, a-t-il affirmé. «Nous produisions 8 millions de tonnes de phosphate en 2010, aujourd’hui nous en produisons 4 millions de tonnes». Toutefois il pense qu’il est possible de retrouver le niveau de 2010 si les protestataires les “laissent travailler». Il a indiqué que la CPG comptait 4500 agents en 2010 et a versé dans les caisses de l’Etat 1 milliard de dinars, mais le gouvernement s’est mis en tête d’embaucher 2600 personnes sur la base de «critères sociaux» en 2012 et 2013, ce qui a impacté le rendement de l’entreprise, selon lui.

Enfin il a invité le gouvernement à prendre en main la CPG, en rappelant que la Tunisie, qui occupait la 2ème place mondiale des producteurs de phosphate, ne figure plus dans tous les classements internationaux…

Réuni mercredi autour du chef du gouvernement, Youssef Chahed, le Conseil des ministres a examiné plusieurs projets de loi et de décrets gouvernementaux, et passé en revue la stratégie nationale de l’emploi ainsi que la situation économique et sociale dans le pays.

Le communiqué publié à l’issue des travaux précise que la stratégie nationale de l’emploi s’articule autours de trois axes, à savoir le renforcement de la création d’emplois à travers la mise en place d’un cadre juridique relatif à l’auto-entrepreneur, l’émergence d’une nouvelle génération de promoteurs par l’adoption d’une méthodologie basée sur l’adéquation entre l’offre et la demande du marché de travail et ce , par l’augmentation du potentiel de la formation professionnelle et l’élaboration d’un cadre juridique régissant l’économie sociale et solidaire ainsi que l’identification des filières outre l’amélioration de l’employabilité des demandeurs d’emploi.

La stratégie prévoit aussi de remédier aux dysfonctionnements structurels du chômage à travers la révision des programmes actifs de l’emploi et la mise en place des métiers de proximité.

Un plan d’exécution de la stratégie nationale de l’emploi sera élaboré cette année, précise le communiqué du Conseil des ministres.

La partie syndicale est contre l’augmentation des tarifs de l’électricité et du gaz pour préserver le pouvoir d’achat des citoyens“, a souligné mardi Abdelkader Jelassi, secrétaire général de la fédération générale de l’électricité et du gaz relevant de l’union générale tunisienne du travail (UGTT).
Dans une déclaration à l’agence TAP, le responsable syndical a indiqué que le budget de l’Etat au titre de l’année 2018 a prévu un réajustement des tarifs de l’électricité et du gaz dont l’effet financier est estimé à 358 millions de dinars faisant observer que l’augmentation de la tarification paraîtra bientôt sur les factures.

Jelassi a appelé le gouvernement à honorer ses engagements envers la société tunisienne d’électricité et du gaz (STEG) et à lui garantir l’appui financier nécessaire, signalant que les fonds alloués ne permettent pas de réaliser l’équilibre financier de la société.
Il a, en outre, indiqué qu’une séance de réconciliation a eu lieu lundi entre la partie syndicale d’une part et le ministère de l’énergie, des mines et des énergies renouvelables et la direction de la STEG d’autre part aux termes de laquelle il a été décidé de reporter la grève prévue les 9 et 10 janvier 2018 au 17 et 18 du même mois.
Le responsable syndical a précisé que le report de la grève permettra à l’autorité de tutelle de présenter de nouvelles solutions qui répondent aux attentes des agents de la STEG dont essentiellement la préservation de la pérennité du service public et le recouvrement des dettes de la STEG à travers le paiement des factures d’électricité des ministères et des institutions publiques.

Le réseau d’agences de l’Union Internationale de Banques termine l’année 2017 sur la même note de dynamisme avec laquelle il l’avait entamée. La banque vient en effet d’annoncer l’ouverture mercredi 27 décembre 2017 de sa 142ème agence, « Les Palmiers du Lac », située sur l’avenue principale de la zone commerciale et résidentielle des Berges du Lac 2.

Cette nouvelle agence vient enrichir une liste d’ouvertures déjà conséquente en 2017 à Ain Zaghouan, Menzah 5, Sousse Hached et Bizerte Corniche, à laquelle s’ajoute l’inauguration de deux nouveaux Centres d’Affaires dédiés aux entreprises à La Charguia et à Megrine. L’UIB continue ainsi à déployer sa stratégie de maillage géographique destinée à se rapprocher toujours davantage de ses clients – particuliers, professionnels et entreprises – pour mieux les servir et les accompagner au quotidien.

La Banque poursuit de front l’extension de son réseau d’agences et le déploiement de sa stratégie digitale

Cette recherche permanente de proximité avec les clients ne se limite pas à l’expansion du réseau d’agences, dans des formats innovants favorisant la qualité de l’accueil, du service et du conseil. L’UIB a en effet continué en 2017 à déployer sa stratégie ambitieuse de Banque Multi-canal pour répondre à l’évolution des besoins de ses clients en termes d’instantanéité, de mobilité et d’interactivité, et leur offrir, à travers les nouvelles technologies, davantage d’autonomie et de liberté dans la gestion de la relation bancaire. Les canaux de Banque à distance ont ainsi vu leurs fonctionnalités évoluer en 2017 permettant aux clients de consulter leurs comptes et d’effectuer leurs transactions 24h/24 et 7j/7, à travers le média de leur choix (téléphone, SMS, application mobile, site Internet, Espace Libre Services…)

Dans ce cadre, le réseau d’automates Multifonctions de la dernière génération (retraits et consultation, dépôts de chèques et d’espèces, change, etc..) a été étoffé en 2017, avec cinq Espaces Libres Services désormais fonctionnels, les horaires du Centre de Relation Clientèle UIBContact s’étendent désormais jusqu’à 20h et le service SMS Pull permet depuis le début de l’année les demandes de solde en temps réel. Surtout, l’UIB a lancé cet été son application pour smartphones et tablettes UIB Mobile, qui a depuis remporté le prix de la « Meilleure application mobile » au Tunisia Digital Awards 2017 et compte désormais plus de 15000 utilisateurs actifs et l’un des scores de satisfaction le plus élevé du marché (Source App Store et Google Store). Cette application user-friendly propose aux clients une expérience inédite de leur banque sur mobile, pour la consultation et la gestion des comptes et des moyens de paiement, les virements et les interactions avec leur banque. Bref, toutes les opérations utiles du quotidien, à distance et en temps réel.

Forte de l’accueil favorable réservé par les clients tant aux nouvelles ouvertures d’agences qu’au développement de l’offre digitale, l’UIB ne compte pas s’arrêter en si bon chemin : plusieurs initiatives sont déjà planifiées pour continuer à concrétiser en 2018 cette vision d’une banque de proximité chaleureuse, simple d’accès, qui place l’autonomie du client et sa satisfaction au centre de la relation.

par -

Le groupe Apple est en discussion pour racheter la société Shazam Entertainment, créatrice d‘une application de reconnaissance de morceaux de musique, rapporte Reuters.

L‘application Shazam est déjà intégrée à l‘assistant virtuel Siri qui équipe les smartphones et les tablettes d‘Apple. Mais Shazam présente d‘autres caractéristiques, dont un outil de reconnaissance d’émissions de télévision.

Le site d‘information TechCrunch, spécialisé dans les nouvelles technologies, a été le premier à faire état de ces discussions.

TechCrunch ajoute qu‘Apple pourrait débourser quelque 400 millions de dollars et que la transaction pourrait être annoncée dès la semaine prochaine.

par -

La note de solidité financière (FSR) de Banque Nationale Agricole a été confirmée à «B-» par l’agence de notation Capital Intelligence. Elle demeure limitée par la qualité très médiocre des actifs des prêts, par la faible couverture des pertes sur prêts et les faibles niveaux de liquidité et de capital, ces derniers étant exacerbés par l’insuffisance des provisions. La note de devises étrangères à long terme de la BNA est également maintenue à «B-». Celle à court terme est affirmée à «B». L’une et l’autre sont limitées par la faiblesse du profil financier de la Banque et par un environnement opérationnel très difficile, mais sont soutenues par la participation majoritaire de l’Etat. Les perspectives pour toutes les notes sont «stables». La note de soutien est maintenue à ‘3’. L’agence CI estime qu’il y a une forte probabilité que BNA soit soutenue in extremis, dès lors qu’elle appartient à l’État et détient une part de marché importante.

La BNA est la deuxième plus grande banque en Tunisie et contrôle une large part des services bancaires sur le marché domestique, avec environ 14% des actifs du marché, fin 2016. Le profil financier de la Banque est très faible, reflétant une très mauvaise qualité des crédits et une insuffisance de couverture de crédit, outre une faible liquidité et aussi de capital. Les créances improductives (NPL) en montants effectifs ont légèrement diminué en 2016, mais restent à un niveau très élevé, et le ratio des créances improductives est environ le double de celui du secteur. Le niveau élevé des créances improductives reflète la faiblesse de l’économie et les prêts accordés par le gouvernement dans le passé, ainsi que l’exposition aux secteurs problématiques. L’économie tunisienne continue de faire face à des défis importants, ce qui maintiendra les pressions sur la qualité des actifs de la Banque. La faiblesse de la qualité des actifs s’est traduite par une faible rentabilité (jusqu’en 2016) due au coût des frais de financement des créances improductives. Alors que la rentabilité et les bénéfices se sont améliorés en 2016, le résultat net a été stimulé par une charge de provisionnement moins élevée, malgré l’écart toujours important entre les créances improductives et les provisions pour pertes sur prêts.

La liquidité de BNA est limitée en raison du fait que les prêts représentent un pourcentage très élevé du total des actifs et parce que la base d’actifs liquides est faible. En outre, le marché des dépôts de la clientèle en Tunisie a été faible au cours des dernières années, les banques ayant recours à la Banque centrale de Tunisie (CBT) pour obtenir des liquidités supplémentaires. Néanmoins, il y a eu une légère amélioration de la liquidité en 2016, la croissance des dépôts des clients ayant dépassé celle des prêts. Cependant, la liquidité globale est restée limitée à fin juin 2017.

Les fonds propres doivent être augmentés, mais cela dépend quelque peu de l’orientation stratégique de la BNA à l’avenir. Il est question que la BNA pourrait ne pas avoir besoin de capitaux supplémentaires en raison des garanties explicites de l’État pour les prêts aux entreprises publiques et les ventes planifiées d’actifs. Cependant, CI considère que sa position de capital est faible.

La création de la Banque remonte à l’année 1959, date de fondation de l’une des deux banques spécialisées dans le financement agricole et associée à la fusion de 199, donnant naissance à la BNA. La République tunisienne et les institutions parapubliques possèdent 66% de la Banque. Le gouvernement conserve le total contrôle de la gestion. À la fin de 2016, l’actif total de BNA s’élevait à 9,8 milliards de TND (4,2 milliards de dollars).

Propriété de Ali Driss et non de Mohamed, comme nous l’avions écrit par erreur, la société gérante de l’hôtel Marabout à Sousse qui est par ailleurs une société classée faisant appel publique à l’épargne, a terminé l’exercice 2016 avec un résultat déficitaire d’un petit 0,417 MDT. U déficit qui est même divisé en deux par rapport aux 0,986 MDT de l’exercice 2016.

L’hôtel a pourtant réalisé 5,714 MDT en total revenus, en léger mieux par rapports aux 4,854 MDT de l’exercice précédent. Mais des revenus plombés par les 5,8 MDT de charges d’exploitation. A la fin de l’exercice, la trésorerie de l’entreprise était négative de 0,553 MDT.

Notons par ailleurs, cette remarque du commissaire aux comptes de l’entreprise, qui indique que «suite à l’avantage accordé par la CNSS au niveau des charges sociales patronale qui seront pris en charge par l’Etat et c’est pour la période de 01-07-2015 au 31-12-2016, la société hôtelière le Marabout a bénéficier de cette avantage et constate l’élimination des charges patronale pour un montant de 411.702,151 dinars, alors qu’elle n’a pas encore reçu l’accord définitif».

par -

Le bureau des Douanes de Ras Jedir, (gouvernorat de Médenine), a été désigné un bureau pilote au terme des travaux d’un atelier axé sur “le renforcement de la transparence et l’intégrité dans le secteur des Douanes”, tenu à Djerba du 27 au 29 octobre courant.

Cet atelier organisé dans le cadre du programme de renforcement de l’intégrité et de la transparence dans le secteur public en Tunisie, à l’initiative du programme des nations unies pour le développement et financé par l’Agence coréenne de coopération internationale (KOICA), a pour objectif de favoriser l’émergence d’îlots/modèles d’intégrité. Ainsi seront développées des actions collectives et des réformes pour lutter contre la corruption.

En plus du volet théorique et des cercles de discussion, l’atelier a été une occasion pour effectuer une visite au passage de Ras Jedir. Cette visite a permis de prendre connaissance des conditions du travail et des spécificités de ce passage frontalier, à prendre en considération pour concrétiser intégrité et transparence, a indiqué le chef du bureau des Douanes de Ras Jedri, Anis Labyadh.

Parmi les spécificités du bureau des Douanes de Ras Jedir figurent notamment l’emplacement géographique, situé au niveau des frontières au Sud-est de la Libye en plus de l’importance des opérations commerciales dans les deux sens, soit une moyenne de 9 mille passagers par jour, a notamment ajouté la même source.

Le porte-parole du Tribunal de première instance et du pôle judiciaire et financier, Sofiene Selliti, a démenti l’implication d’aucun cadre ou agent de la douane dans des affaires de blanchiment d’argent touchant 20 accusés, dont des cadres bancaires et des fonctionnaires publics.

“Contrairement aux informations colportées, c’est la direction des recherches douanières qui a engagé les investigations dans ces affaires et ouvert ces dossiers”, a-t-il précisé samedi soir à l’agence TAP.

Selliti avait indiqué auparavant que neuf mandats de dépôt ont été émis contre des personnes accusées dans des crimes de blanchiment d’argent et 5 autres ont été maintenues en liberté. Au total 20 personnes, dont des cadres bancaires et des fonctionnaires publics, sont recherchés.

Il a précisé que le ministère public a ordonné la veille l’ouverture d’une information judiciaire contre 20 personnes, dont 13 ont été écroués, pour blanchiment d’argent et exercice de fonctions ou d’activités professionnelles ou sociales pour se procurer des facilités afin de commettre leurs crimes.

Mercredi, une source proche de la présidence du gouvernement avait déclaré à l’agence TAP que le pôle judiciaire, économique et financier a ouvert des enquêtes sur ces crimes dans le cadre de la lutte contre la corruption, précisant que le réseau des accusés compte notamment des commerçant, des cadres et agents de contrôle technique ainsi que des cadres bancaires.

par -

Des protestataires ont empêché ce jeudi le passage du bus transportant les joueurs d’El Gawafel Sportive de Gafsa vers Tunis au niveau de la région de Bir Lahfay (gouvernorat de Sidi Bouzid), en signe de protestation contre le naufrage d’une embarcation de migrants clandestins”, annonce le club sur sa page officielle facebook.
Une source policière a indiqué qu’un groupe de protestataires est en train de bloquer la route nationale N.3 au niveau de Bir Lahfay face aux véhicules.
Le comité directeur d’El Gawafel de Gafsa a lancé un appel au gouverneur de la région pour intervenir rapidement afin de laisser passer le bus qui transporte les joueurs et tout le staff technique, médical et administratif de l’équipe.
Les protestataires se manifestaient contre le naufrage d’une embarcation transportant des migrants clandestins suite à une collision avec un bateau de la Marine nationale au large de l’île de Kerkennah, causant la mort de 8 passagers.
L’EGS Gafsa affrontera vendredi l’AS Marsa, pour le compte de la 4e journée de la Ligue 2 de football professionnel.

Le député du groupe Ennahdha et homme d’affaires Mohamed Frikha, fondateur de Syphax Airlines, a décidé d’intenter une action en justice contre la Chaine Al Arabiya et son propriétaire Al Walid Ben Talel.
Dans une déclaration mardi à l’Agence TAP, il a expliqué que sa démarche intervient sur fond des “informations mensongères” et des “graves accusations” qui, a-t-il dit, ” portent atteinte à l’honneur d’un député représentant le peuple tunisien et nuit à la réputation d’une compagnie d’aviation tunisienne“. Il faisait allusion à l’émission diffusée par la chaine de télévision arabe en date du 26 août 2017.
Il a exprimé “le refus d’être utilisé pour servir des agendas régionaux envers lesquels la Tunisie tient à rester neutre“.

La chaine TV Al Arabiya a diffusé samedi dernier une enquête sur les réseaux d’envoi des jeunes tunisiens en Syrie. Le documentaire comporte des témoignages de citoyens et d’activistes de la société civile ainsi que de députés tunisiens accusant le mouvement Ennahdha, des associations et des sociétés à l’instar de Syphax Airlines d’y être impliqués.
Plusieurs députés comme Leila Chettaoui et Ikram Ben Moulehom ont à maintes reprises pointé du doigt l’homme d’affaires Mohamed Frikha, soupçonnant l’implication de sa société dans l’envoi des jeunes Tunisiens au Jihad.

par -

La Tunisie a présenté sa candidature pour l’organisation du Championnat d’Afrique de basket-ball seniors masculin (Afrobasket-2017) après le désistement de l’Angola en raison des élections générales prévues en août prochain dans le pays, a indiqué le président de la Fédération Tunisienne de Basket-ball, Ali Benzarti à l’agence TAP.; Il a précisé que le pays qui abritera le tournoi continental sera connu ce jeudi, après la réception par FIBA-Afrique de la réponse officielle de la Fédération Angolaise de basketball.; L’Afrobasket-2017 devait avoir lieu à; , avant que le; ne se désiste évoquant des « difficultés économiques et sociales ». Durant deux semaines, FIBA Afrique a tenté vainement de faire revenir le; sur sa position. L’équipe du; est donc écartée du tournoi et la fédération sanctionnée lourdement financièrement.; Ainsi, trois pays se sont présentés pour remplacer le; , à savoir la Tunisie, l’Egypte et l’Angola et c’est cette dernière qui a été finalement choisie lors du congrès tenu il a y dix jours à; (; ). Mais cette proposition a été rejetée par le ministère angolais de la Jeunesse et des Sports, alléguant qu’en août prochain le pays organisera les élections générales.; « Logiquement, la Tunisie a la priorité d’organiser l’Afrobasket-2017′′, a estimé Benzarti qui a ajouté que la fédération tunisienne refuse tout changement de la date de la compétition, sinon, ellee ne prendra pas part au tournoi ».; Le président de la fédération a précisé par ailleurs qu’il participera les 4 et 5 mai prochain à Hong Kong au congrès de FIBA-Monde, en marge duquel l’instance africaine tiendra une réunion consacrée à l’examen de l’amendement de certains articles et procèdera à la désignation du pays hote de l’Afrobasket-2017.; Rappelons que les pays engagés à l’Afrobasket-2017, prévu du 19 au 30 août, sont la Tunisie, le; (tenant du titre), l’Angola, le Cameroun, la Côte d’Ivoire, la République Démocratique du; , l’Egypte, le; , le Maroc, le; , le Sénégal, l’Ouganda et l’Afrique du Sud, ainsi que la Guinée et le; qui ont bénéficié d’une Wild Card (invitation) alors qu’un pays reste à désigner en remplacement du; .

par -

Programme de la deuxième journée play-off du championnnat de la Nationale A de handball, prévue mercredi 3 mai (coup d’envoi des matches à 17h00) :; 2e journée Play-off; Salle de; :; AS; – Etoile du Sahel; Palais des sports d’El Menzah (à huis clos); Club Africain – Espérance de; Classement avant la 2e journée; PTS J; 1) Espérance ST 18 1; 2) ES Sahel 14 1; 3) AS; 12 1

par -

« Il n’y aura pas de huis clos général et nous sommes contre les sanctions collectives », a déclaré Wadi Jarry, président de la fédération Tunisienne de football à l’occasion de la conférence de presse de présentation du nouveau sélectionneur national, Nabil Maaloul, tenue lundi dans un hotel aux berges du Lac.; Commentant les incidents survenus dimanche au stade de; lors du derby de la capitale entre le Club Africain et l’Espérance (0-2, pour le compte de la 7ème journée de la ligue 1 de football preofessionnel, marqués par des actes de violence des supporters du club Africain contre les forces de l’ordre, le président de la FTF a condamné fermement ces actes et affirmé que les fautifs seront sanctionnés. « Nous sommes contre le huis clos géneral il n’est pas normal que des clubs qui n’ont rien fait doivent être sanctionnés et privés de leur public a-t-il estimé. La ligue nationale de football professionnel (LNFP) prendra les mesures nécssaires à la lumière des rapports de l’arbitre et du commissaire du match » a-t-il souligné.; Il y a lieu de rappeler que Majdouline Charni, minstre de la jeunesse et des sports avait déclaré lors de l’émission « Dimanche Sport » sur la Watanya 1, que le huis clos géneral sera instauré jusqu’à la fin de la compétition. Elle a ajouté qu’une réunion d’urgence se tiendra lundi avec les présidents de la FTF, de la LNFP et les parties concernées pour examiner les incidents survenus au stade de; , des incidents qui ont fait plus de 10 blessés plus ou moins graves dans les rangs des forces de sécurité, selon un communiqué du mistère de l’intérieur.; « Les déclarations faites par certaines parties n’engagent que leur personne a ajouté le président de la FTF et nous allons défendre farouchement l’indépendance des instances sportives. J’avais dit la même chose au chef du Gouvernement Youssef Chahed, lors d’une réunion tenue avec lui il y a un mois. Il était lui même d’accord » a-t-il affirmé.; s-ram; n marge de la conférence de presse de présentation de Nabil Maâloul, le président de la Fédération tunisienne de football est revenu sur les incidents qui ont éclaté dimanche à; entre les supporters du Club Africain et les forces de l’ordre. Pour Wadii Al Jari, ce qui s’est passé est totalement inacceptable. La réunion d’hier avec le Ministère ? La position de la FTF est claire : « Si quelqu’un a causé du grabuge, c’est lui qui doit être sanctionné. Nous sommes contre le huis clos qui devrait être imposé à tout le monde. Il y a des clubs qui n’ont rien fait et ce ne sera pas correct de les priver de leurs publics ».

par -

Le coup d’envoi des matches de la deuxième journée play-off du championnnat de la Nationale A de handball, prévue mercredi 3 mai, sera donné à 18h00 au lieu de 17h00 comme initialement annoncé, précise la fédération tunisienne de handball.; Le programme; 2e journée Play-off; Salle de; :; AS; – Etoile du Sahel; Palais des sports d’El Menzah (à huis clos); Club Africain – Espérance de; Classement avant la 2e journée; PTS J; 1) Espérance ST 18 1; 2) ES Sahel 14 1; 3) AS; 12 1

par -

L’Espagnol Rafael Nadal a conquis dimanche sa « Decima » à Barcelone, c’est-à-dire son dixième titre dans le tournoi catalan, en battant en finale l’Autrichien Dominic Thiem (6-4, 6-1) une semaine après avoir déjà atteint la barre des dix trophées à Monte-Carlo. Le N.5 mondial de 30 ans a décroché le 71e titre de sa carrière après un match maîtrisé d’une heure et 30 minutes, prenant date en vue de Roland-Garros (28 mai-11 juin) où il visera également son dixième trophée. Recordman des victoires sur la terre battue barcelonaise, Nadal s’y est imposé de 2005 à 2009, puis entre 2011 et 2013, et enfin en 2016 et 2017. Au point que les organisateurs ont rebaptisé cette année le court central « Court Rafa Nadal », et que l’Espagnol y a donné la leçon dimanche après-midi à Thiem, pourtant considéré comme une valeur montante sur l’ocre.; L’Autrichien de 23 ans, tombeur du N.1 mondial Andy Murray samedi, a eu peu d’ouvertures face à un Nadal très solide.; Ce sacre confirme la forme ascendante de Nadal, qui compte 51 trophées sur terre battue, plus que tout autre joueur de simple. Surtout, en atteignant la dizaine à Monte-Carlo puis Barcelone, l’ancien numéro 1 mondial est le seul joueur de l’ère Open à avoir remporté dix trophées dans un même tournoi.; Désormais, l’Espagnol a sans doute déjà l’esprit tourné vers Roland-Garros, où le dernier sacre de son maître incontesté remonte à 2014, soit son ultime trophée en Grand Chelem.

par -

Maroua Amri ((60 kg) et Maroua Meziane (-53 kg) ont remporté la médaille d’or de leur catégorie respective aux championnats d’Afrique de lutte qui s’achèvent dimanche à; (Maroc) tandis que Rym Ayari (-55kg) a obtenu la médaille d’argent.; Amri, médaillée de bronze des jeux olympiques de 2016, s’était qualifiée en éliminant tour à tour la camerounaise Edwige Ngono Eyia 2-0, l’Algérienne Amina Ben Abderrahmane 2-0 avant de battre en demi-finale l’ivoirienne Laeticia Gertrude Koffi et s’offrir le sacre continental de la catégorie en s’imposant face à la nigériane Makanjuola 12-0.; De son coté Maroua Meziane s’est imposée en finale devant l’algérienne Hanène Salouandji 12-0. elle avait auparavant battu en demi-finale la nigériane Bose Samuel sur décision de l’arbitre (3-3).; Pour sa part Rym Ayari (-55 kg) a obtenu la médaille d’argent des moins de 55 kg après sa défaite en finale devant la nigériane Odunayo Folasade Adekuoroye (0-10).; Lilia Mejri s’est contentée pour sa part de la médaille de bronze des moins de 63kg.

par -

La sélection Tunisienne de football des moins de 19 ans (U-19) a remporté le tournoi de l’Union nord-africaine de football (UNAF) après sa victoire face à son homologue Marocaine 1-0, lors de la dernière journée disputée mardi à; .; Les Tunisiens, comptent deux victoires face à la Libye (2-0) et au Maroc (1-0) contre une défaite devant l’Algérie (0-1), terminent en tête du classement géneral avec 6 points devant le Maroc et l’Algerie, deuxièmes exaequo avec 4 pts. La Libye ferme la marche (2 pts).; Résultats :; Première journée :; Algérie – Maroc 1-2; Tunisie – Libye 2-0; Deuxième journée :; Maroc – Libye 1-1; Tunisie – Algérie 0-1; Lundi 1er mai :; Libye – Algérie 2-2; Tunisie – Maroc 1-0; Classement : Pts J; 1) Tunisie 6 3; 2) Maroc 4 3; -) Algérie 4 3

Le meilleur des RS

Le 5 février 2016, la Secrétaire d’Etat au Transport, Sarra Rjeb, racontait dans un Post sur sa page officielle l’incident qui aurait pu lui...

INTERVIEW

Il est agronome de formation, fils d’un agriculteur et qui s’était essayé, en 2011, au syndicalisme agricole où il a été membre du comité...

AFRIQUE

Les autorités gabonaises ont mis un terme, vendredi 16 février 2018, à leur compagnonnage avec la Société d'énergie et d’eau du Gabon (SEEG), un...

Reseaux Sociaux

SPORT

Désignation des arbitres qui dirigeront les rencontres de la 17e journée du championnat de la Ligue 2 du football professionnel, vendredi 16 février à...