Cette attaque contre Chahed sera un des thèmes de campagne (Vidéo)

Cette attaque contre Chahed sera un des thèmes de campagne (Vidéo)

par -

Dans ce gloubi-boulga politique en préparation et qu’on va nous servir aux élections de 2019, chaque partie fourbit ses armes. Puisqu’il est à peu près certain que le chef du gouvernement, Youssef Chahed, ira au combat, avec sa propre formation (on en saura plus ce 27 janvier), les camps d’en face organisent la résistance, et commencent déjà à diaboliser. Le secrétaire général du mouvement Chaâb, Zouheir Maghzaoui, a sorti ce mardi 15 janvier 2019 un argument qu’on a déjà entendu dans la bouche de Abir Moussi, leader du PDL (Parti destourien libre) et de Slim Riahi, secrétaire général de Nidaa Tounes : Chahed utilise les moyens de l’Etat pour bâtir sa propre formation politique. Quelque chose nous dit que ce reproche fait au chef du gouvernement sera un des thèmes phares de ses adversaires à la prochaine campagne électorale

Maghzaoui a déclaré, entre autres, qu’il n’est pas normal «que le chef du gouvernement fonde son propre parti alors qu’il est au pouvoir. Certes, ça ne pose pas de problème dans les grandes démocraties, mais faut-il encore rappeler que Youssef Chahed est le produit d’un concours de circonstances et qu’il n’a pas été élu. S’il était élu comme Béji Caïd Essebsi personne ne pourrait lui faire le moindre reproche, mais tel n’est pas le cas; c’est son droit de monter son propre parti, mais il doit démissionner pour pouvoir le faire sans profiter des institutions de l’Etat».

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire