AccueilActualitésChahed donne du volume à sa politique contre la hausse des prix

Chahed donne du volume à sa politique contre la hausse des prix

Dans une circulaire en date du 4 décembre 2018, le chef du gouvernement, Youssef Chahed, a demandé aux gouverneurs de la République de réactiver les commissions régionales chargées du suivi de l’évolution des prix, de la régularité de l’approvisionnement du marché et de la lutte contre la contrebande et le commerce parallèle, à charge pour eux de présider personnellement leurs travaux et de veiller à la périodicité de leurs réunions.

- Publicité-

Il est également enjoint aux gouverneurs d’appliquer les directives du gouvernement et les programmes d’action des commissions régionales dans tous les domaines, notamment celles ayant trait au suivi de l’approvisionnement du marché en différents produits en tenant compte des spécificités de la région.

De même, la circulaire met l’accent sur la nécessité d’élaborer un programme mensuel de contrôle commun au niveau du gouvernorat dans tous les secteurs du ressort des commissions régionales (prix/approvisionnement/santé/étals anarchiques/commerce parallèle/contrebande…) en prenant en compte les orientations de contrôle à l’échelle nationale ainsi que les particularités de la région.

Il est en outre demandé aux gouverneurs de rassembler les résultats du contrôle commun, d’en assurer le suivi et l’évaluation et d’élaborer un rapport bihebdomadaire à soumettre au chef du gouvernement et au ministre du Commerce.

Autre directive, celle engageant chaque structure à assurer tout le succès à l’action de contrôle commun à travers la mobilisation des moyens humains (agents/ cadres spécialisés…) et logistiques (voitures) nécessaires, à charge pour les gouverneurs d’apporter, le cas échéant, tous les concours et les moyens requis en ayant recours à ceux disponibles auprès des autres structures et services de la région.

Toutes le structures sont tenues de mettre en œuvre les lois et les procédures de son ressort aux fins de la répression des infractions et de l’efficacité requise, parallèlement à la publication immédiate des mesures de fermeture des commerces en infraction et leur application tout en dénonçant les pratiques dont se rendraient coupables les contrevenants.

Enfin, il est exigé de constituer des bases de données communes concernant les différents phénomènes illicites à l’effet de s’en servir dans l’élaboration des programmes et des campagnes de contrôle commun.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,453SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles