AccueilActualitésChalghoum : La sanction de Moody's peut nous compliquer la tâche

Chalghoum : La sanction de Moody’s peut nous compliquer la tâche

La dégradation, mercredi, de la note souveraine de la Tunisie de B1 avec perspective négative à B2 avec perspective stable peut avoir un impact négatif sur la sortie programmée de la Tunisie sur le marché financier international pour l’émission d’un emprunt obligataire, a déclaré le ministre des Finances, Ridha Chalghoum.

- Publicité-

Dans une déclaration à l’Agence TAP, en marge d’une visite effectuée, jeudi, à Kairouan, Chalghoum a fait remarquer que cette notation, basée sur des chiffres et des indicateurs de l’exercice 2017, n’a pas tenu compte des réformes économiques et financières, actuellement, en cours de réalisation et auxquelles la Tunisie s’est engagée avec le Fonds Monétaire International (FMI).
Le marché international et les investisseurs ont besoin de ces évaluations qui devraient toutefois tenir compte des objectifs et des réformes sur lesquels la Tunisie travaille, a indiqué le ministre.
Et de souligner que plusieurs pays ayant obtenu la même note que la Tunisie (B2) empruntent sur le marché mondial à des taux d’intérêt acceptables. Le ministre a mis l’accent sur la nécessité d’œuvrer davantage afin de consolider les prémices d’une reprise économique seules à même de garantir une amélioration de la notation du pays.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,728FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,479SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles