Chawki Tabib aussi, a son mot à dire sur les médicaments

Chawki Tabib aussi, a son mot à dire sur les médicaments

par -

 L’instauration de la bonne gouvernance dans le secteur de l’achat des médicaments au sein de la pharmacie centrale lui permettra de gagner 20% sur son chiffre d’affaires estimé à 1,7 milliard de dinars par an, selon le président de l’instance nationale de lutte contre la corruption (INLUCC), Chawki Tabib.
Dans une déclaration à la TAP, en marge du 2e forum international sur la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans le secteur de la santé qui se tient les 14 et 15 novembre 2019 à la faculté des sciences juridiques, politiques et sociales de Tunis, Tabib a ajouté qu’un accord de partenariat sera conclu dans les prochains jours avec la pharmacie centrale sur l’instauration de la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption dans le secteur de l’achat des médicaments.
Il a fait savoir qu’il s’est entretenu, récemment, avec le directeur général de la pharmacie centrale, Khalil Amous au sujet des dispositions de cette convention dont les grandes lignes portent sur la bonne gestion en matière d’achat des médicaments et la numérisation du secteur.
Selon Tabib, la corruption dans le secteur de la santé et des médicaments entraîne d’énormes pertes à l’Etat, faisant savoir que depuis 2016, l’INLUCC a soumis à la justice des dizaines de dossiers de corruption dans le secteur de la santé.

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire