AccueilActualitésCoronavirus : Un confinement total décrété à Kairouan où sera installé un...

Coronavirus : Un confinement total décrété à Kairouan où sera installé un hôpital militaire de campagne

Face à l’aggravation de  de la situation épidémique à Kaierouan, le chef du gouvernement, Hichem Mechichi,  a décrété un confinement total  dans  ce gouvernorat ainsi que dans d’autres où le taux de contamination excède les 400 habitants sur 100 000, et ce à partir de demain  dimanche 20 juin 2021.

- Publicité-

Une équipe médicale dirigée par le directeur général de la santé Fayçal Ben Salah, se trouve déjà sur place à Kairouan afin de soutenir les efforts du corps médical dans les établissements hospitaliers de la région et assister les malades atteints de coronavirus.

Selon un communiqué du ministère de la santé rendu public samedi, la mission de cette équipe médicale intervient en application de la décision du ministre de la santé de dépêcher une équipe médicale pour contribuer à donner des solutions scientifiques et médicales permettant de briser la chaine de contamination dans le gouvernorat. Une ambulance équipée a été également envoyée, a précisé la même source.

Cette équipe a pour mission d’appliquer un plan scientifique et médical permettant de consolider les structures de soins en charge de covid-19 et de mobiliser les équipements médicaux nécessaires et de favoriser l’encadrement adéquat. L’équipe médicale examinera également les causes de la propagation de covid-19, a encore noté la même source. L’équipe est composée du médecin Iheb Labben, et de la membre du comité scientifique de lutte contre le coronavirus et professeure en médecine de réanimation dr Jalila Ben Khelil, ainsi que des médecins urgentistes de l’hôpital Farhat Hached de Sousse, selon le ministère.

Le ministère a réitéré son appel aux différentes autorités régionales et locales pour appliquer la loi et les mesures préventives et de soins ainsi que d’interdire les rassemblements et les fêtes et toute cause pouvant être à l’origine de la propagation de la pandémie.

Notons aussi que le président de la République, Kaies Saied a décidé d’installer un hôpital militaire de campagne à Kairouan afin de lutter contre la propagation de covid-19 et appuyer les efforts déployés par le cadre médical et paramédical dans la région.

 Dans un communiqué rendu public samedi par la présidence de la République, et conformément aux directives du président Kaies Saied des unités de la direction générale de la santé militaire se déplaceront dans les prochaines heures à Kairouan afin d’entamer l’installation de cet hôpital.

Le taux d’accueil dans les hôpitaux à Kairouan a atteint récemment sa capacité maximale avec 60pc de tests positifs par jour

1 COMMENTAIRE

  1. le chef du gouvernement prend le train en marche il semble c’est son habitude il aurait du prendre cette batterie de mesures depuis l’après Aïd ou au moins depuis fin avril car on constate depuis début mai une hausse importante des nouveaux cas contaminés et des décès malgré le nombre journalier des tests ne dépassant pas les 7000 et il sait très bien que les nouveaux variants sont très contagieux et très dangereux et surtout dans l’absence d’une campagne massive dépistage et de vaccination au 16 juin 3,20 % de la population sont vaccinés deux doses contre 24,07 % au Maroc et ce qui est plus grave l’ouverture des frontières aux libyens et aux autres sans l’exigence d’un certificat de vaccination officiel et un test PCR négatif et un test antigénique à l’arrivée il sait très bien les conséquences désastreuses des mauvaises décisions du 27 juin 2020 et pourtant il était à l’époque ministre de l’intérieur maintenant le mal est fait et ce ne sont pas ces mesures tant attendues depuis longtemps qui vont améliorer considérablement la situation pandémique dans le pays, le seul salut du pays en ce moment une campagne massive de dépistage selon la formule des scientifiques tester- tracer – traiter dans des centres spécialisés , une campagne massive de vaccination et des mesures sanitaires difficiles et draconiennes les contrevenants seront sévèrement sanctionnés . Tous les pays du nord de la Méditerranée, l’Allemagne et le Maroc commencent à respirer mieux et à reprendre progressivement une vie normale et pendant ce temps grâce à l’œuvre grandiose de ses gouvernements notre pauvre pays affronte une quatrième vague ou une tsunami sanitaire espérons le variant delta (indien) très contagieux et résistant à certains types de vaccin qui sévit au royaume et commence en France en Italie et en Russie ne soit pas introduit en Tunisie par les arrivants venant d’Europe de Libye et de Russie et pourquoi Monsieur le chef de gouvernement ne nous informe pas la liste des gouvernorats que ces mesures seront appliquées on sait le gouvernorat de Kairouan ou le taux d’incidence est supérieur peut être à plus de 600/100000 , ce matin le directeur régional de la santé lance un cri d’alarme pathétique que la situation est hors controle il a dit même qu’il a demandé aux mairies du gouvernorat de lui fournir le nombre des décès chez eux il a avoué que les hôpitaux refusent de prendre des malades faute de places et d’équipements nécessaires pour traiter les malades pourquoi vous n’envoyez pas des hôpitaux militaires de campagne d’avance pour épauler les hôpitaux publics quant aux cliniques privés ils doivent être réquisitionnés pour traiter en priorité les malades du covid et ses variants et de leur imposer le tarif de la santé publique et pour les citoyens qui n’ont pas les moyens c’est à la CNAM de les prendre en charge au moins pour 70 % des frais d’hospitalisation .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,447SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles