AccueilActualitésCOVID-19: le système de santé est sur le point de s'effondrer, avertit...

COVID-19: le système de santé est sur le point de s’effondrer, avertit le ministère de la Santé

En l’absence de lits inoccupés dans le Grand Tunis, le ministère de la Santé a été contraint, dimanche soir, de transférer des malades atteints de la COVID-19 vers d’autres hôpitaux à l’intérieur du pays, a souligné lundi, Naoufel Somrani, directeur général des structures sanitaires publiques au ministère de la santé.

- Publicité-

Dans une déclaration à l’agence TAP, il  a indiqué que face à la croissance rapide et continue du nombre de malades, le système de santé est sur le point de s’effondrer.

« On enregistre quotidiennement pas moins de 100 nouvelles hospitalisations qui nécessitent des soins pendant une dizaine, voire une quinzaine de jours », a-t-il fait savoir signalant que les hôpitaux publics ont atteint leur capacité maximale malgré l’augmentation du nombre de lits de réanimation et d’oxygène.

Somrani a rappelé que le ministère de la santé installera, dans les prochains jours, des hôpitaux de campagne dans différentes régions du pays y compris à Ben Arous et à la Manouba dans le Grand Tunis.

Selon la même source, les professionnels de la santé sont extrêmement préoccupés par la non application des protocoles sanitaires et le non-respect des gestes barrières.

A noter qu’en date du 03 juillet 2021, la Tunisie a enregistré 4686 nouvelles contaminations par le coronavirus, 116 décès supplémentaires et 164 nouvelles hospitalisations.

Dans les régions du Grand Tunis, les taux de positivité des tests s’élèvent à 41,4% à la Manouba, 37,1% à l’Ariana, 33,1% à Ben Arous et 25,3% à Tunis.

1 COMMENTAIRE

  1. c’est la faute du ministre de la santé ,du conseil scientifique et du gouvernement qui n’ont pas prévu cette vague et ils n’ont rien préparé pour l’éviter ou la traiter comme il se doit résultat une hausse vertigineuse du nombre des contaminés et des décès avec la saturation des hôpitaux publics le non respect des citoyens des mesures sanitaires ,l’ouverture des frontières ou les nouveaux variants sont introduits dans la population locale et l’absence d’une campagne massive de vaccination et de dépistage faute de vaccins et de kits de dépistage en très grande quantité .

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,721FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,452SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles