AccueilMondeDernier jour de trêve à Gaza avant une probable prolongation

Dernier jour de trêve à Gaza avant une probable prolongation

De nouvelles libérations d’otages aux mains du Hamas et de prisonniers palestiniens détenus en Israël sont attendues lundi au quatrième et dernier jour de trêve dans la bande de Gaza, qui pourrait être prolongée.

Cette trêve, qui s’achève mardi à 07H00 (05H00 GMT), a aussi permis l’entrée de centaines de camions chargés d’aide humanitaire dans la bande de Gaza, assiégée et dévastée par sept semaines de bombardements israéliens en représailles à l’attaque sanglante lancée par le Hamas contre Israël le 7 octobre.

Le gouvernement israélien est soumis à de très fortes pressions pour prolonger la trêve et permettre la libération d’un plus grand nombre d’otages, réclamée avec force par une opinion publique traumatisée par l’attaque du Hamas.

Après le président américain, Joe Biden, qui a appelé à une prolongation de la trêve, le chef de la diplomatie de l’Union européenne, Josep Borrell, a réclamé lundi une trêve « durable » en vue de travailler sur une « solution politique » au conflit.

Une source proche du Hamas a précisé à l’AFP que le mouvement palestinien était favorable à une prolongation de « deux à quatre jours » et en avait « informé les médiateurs ».

L’accord négocié par le Qatar, avec l’appui des Etats-Unis et de l’Egypte, et entré en vigueur vendredi, prévoit quatre jours de trêve, l’entrée d’aide humanitaire à Gaza depuis l’Egypte ainsi que la libération de 50 otages et de 150 prisonniers palestiniens détenus en Israël.

Une disposition de l’accord permet sa reconduction pour libérer quotidiennement une dizaine d’otages, en échange de la libération d’une trentaine de prisonniers palestiniens.

« Des dispositions prévoient la libération de dix otages de plus chaque jour et c’est une bénédiction », avait déclaré dimanche le Premier ministre israélien, Benjamin Netanyahu, après un entretien avec Joe Biden.

« Mais j’ai aussi dit au président que nous allons, après l’accord, retourner à notre objectif: éliminer le Hamas et nous assurer que la bande de Gaza ne soit plus ce qu’elle était », a-t-il ajouté.

Le président américain a affirmé que son objectif était « de faire en sorte que cette pause se poursuive au-delà de demain, afin que nous puissions voir d’autres otages relâchés et plus d’aide humanitaire » acheminée dans la bande de Gaza.

Lundi, « des discussions étaient en cours » en Israël, selon le bureau du Premier ministre, sur la liste des otages devant être libérés dans la journée.

Au Qatar, une source proche des discussions a fait état d' »un léger problème » avec cette liste. « Les Qataris travaillent avec les deux côtés pour le résoudre et éviter les retards », selon cette source.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -