AccueilMondeDes fonctionnaires de l'administration Biden dénoncent sa réaction à un massacre digne...

Des fonctionnaires de l’administration Biden dénoncent sa réaction à un massacre digne des « Hunger Games »

Certains fonctionnaires de l’administration Biden, tous nommés pour des raisons politiques, expriment leur indignation face à la manière dont le président Joe Biden a réagi à la mort de civils palestiniens à Gaza, jeudi, alors qu’ils attendaient de l’aide alimentaire.
Dans une e déclaration à NBC News, les membres du personnel ont tous demandé à rester anonymes par crainte de représailles pour avoir dénoncé la position de l’administration sur la guerre entre Israël et le Hamas.
Dire qu’il y a deux « versions de ce qui s’est passé » alors que nous avons la preuve vidéo de ce qui s’est passé est absolument dégoûtant. … Qu’il s’agisse des pasteurs, des syndicats, des anciens combattants ou des membres du Congrès, le président Biden est déconnecté de la réalité, à savoir que la majorité de ce pays est favorable à un cessez-le-feu permanent », peut-on lire dans le communiqué.
Jeudi matin, nous nous sommes tous réveillés avec un massacre de type « Hunger Games », une famine généralisée et plus d’une centaine de morts, et la réponse de cette administration est que nous avons besoin de clarifier l’information ? C’est déconcertant », poursuit le communiqué. « Le président Biden a le pouvoir unique d’atténuer les préjudices causés, non pas par des conversations inutiles en coulisse, mais par des processus établis de droit international et de diplomatie forte.
Cette déclaration est la dernière en date des appels de plus en plus nombreux lancés à  Biden au sein de son administration pour qu’il exige un cessez-le-feu et réévalue sa gestion de la guerre entre Israël et le Hamas.
Depuis le début de la guerre, le 7 octobre, plusieurs initiatives ont été lancées au sein du gouvernement pour encourager la désescalade du conflit, notamment des lettres émanant de centaines d’anciens membres de l’équipe de campagne de  Biden pour 2020, d’employés musulmans et juifs du Congrès et de plus de 400 membres du personnel de l’administration de  Biden qui ont signé une lettre ouverte en novembre lui demandant de respecter un cessez-le-feu.

- Publicité-

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

108,654FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
5,135SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -