AccueilMonde"Des preuves, il n'y en a pas" : Nicolas Sarkozy contre-attaque tous...

« Des preuves, il n’y en a pas » : Nicolas Sarkozy contre-attaque tous azimuts

La riposte médiatique a commencé. Après avoir été condamné en première instance à trois ans de prison dont un an ferme dans le cadre de « l’affaire des écoutes », Nicolas Sarkozy a pris la parole dans une interview accordée au Figaro, mardi 2 mars, dans laquelle il s’insurge contre la décision de justice prononcée à son encontre.

- Publicité-

L’ancien chef de l’Etat martèle la ligne de défense soutenue par ses avocats et ses partisans. « J’affirme que pour condamner, dans un État de droit, il faut des preuves. Et des preuves, il n’y en a pas dans ce dossier », avance l’ex-président de la République. « Dans quelle démocratie le leader de l’opposition que j’étais à l’époque peut-il être ainsi espionné, pendant sept mois, en voyant le contenu de ses conversations livrées à la presse? », accuse t-il encore.

Condamné lundi à trois ans de prison dont un ferme pour corruption et trafic d’influence, Nicolas Sarkozy a interjeté appel de la décision, évoquant une procédure qui pourrait le conduire jusqu’à la justice européenne. « Peut-être faudra-t-il que ce combat s’achève devant la Cour européenne des droits de l’Homme (CEDH). Ce serait pour moi une souffrance que d’avoir à faire condamner mon propre pays, mais j’y suis prêt », affirme t-il.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Réseaux Sociaux

106,675FansJ'aime
480,852SuiveursSuivre
4,455SuiveursSuivre
624AbonnésS'abonner
- Publicité -

Derniers Articles