Destitution-Trump : Un deuxième lanceur d’alerte sort du bois

Destitution-Trump : Un deuxième lanceur d’alerte sort du bois

par -

Un deuxième lanceur d’alerte s’est dit prêt à témoigner sur la tentative du président Donald Trump de convaincre son homologue ukrainien d’ouvrir une enquête sur le fils de Joe Biden, favori de la primaire démocrate en vue de la présidentielle 2020, ont annoncé dimanche ses avocats. Cette personne disposerait d’informations de première main sur certaines des accusations portées par le lanceur d’alerte qui a fait éclater cette affaire, entraînant l’ouverture d’une procédure de destitution.

Donald Trump s’en est pris dimanche soir avec virulence sur Twitter à la présidente de la Chambre des Représentants, Nancy Pelosi l’accusant de « crimes graves, délits et même trahison », et réclamant sa destitution. elosi avait annoncé le mois dernier le lancement de la procédure de destitution visant le président.

Mark Zaid, l’avocat du premier lanceur d’alerte, a annoncé de son côté l’existence d’un deuxième informateur : « Je peux confirmer les informations concernant un second lanceur d’alerte défendu par notre équipe juridique. »

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire