Deux pièces tunisiennes participent à la première édition du «festival Sour de...

Deux pièces tunisiennes participent à la première édition du «festival Sour de théâtre», du 07 au 12 Juin au Liban

par -
Les deux pièces tunisiennes

Les deux pièces tunisiennes, « Infilet » et « Iltifef », mise en scène Walid Daghsni, seront présentes dans le cadre de la première édition du festival Sour de théâtre, Tyr (Sour) Liban.
Fermé plus de 30 ans, l’un des théâtres les plus importants et historiques du Liban « Cinéma el-Hamra » réouvre enfin ses portes !
Le Cinéma el-Hamra était, principal point de référence pour les arts du spectacle au cours de l’âge d’or du cinéma et du théâtre au Liban, qui a vu défiler sur ses planches Duraid Laham, Mahmoud Darwish, Marcel Khalifé, Cheikh Imam, etc…
L’artiste et directeur libanais Kassem Istanbouli avec la participation de jeunes acteurs de la rue à Tyr ont travaillé dur pour récupérer ce monument principal de la ville de Tyr, Cinéma el-Hamra. Tyr, la ville avec sa grande histoire, la ville des Phéniciens, la ville de la culture et de l’hospitalité, où les réfugiés en provenance de toute la région ont toujours trouvé une place pour continuer leur vie.
L’acteur libanais Kassem Istanbouli avoue qu’il va consacrer la scène d’El Hamra à tous les types d’arts du spectacle, théâtre, concerts de musique, danse, films, qui figureront certainement dans l’Agenda Culturel… . Selon lui, l’espace sera consacré à des ateliers, à un espace où la population de la ville intéressée par l’art peut se rencontrer et échanger des expériences.
C’est dans ce cadre, que se tient la première édition du festival « Istanbouli », du 07 au 12 Juin courant.
Plusieurs pièces issues de la Tunisie, de l’Algérie, de la Libye, de Palestine, de l’Iraq, et de L’Arabie Saoudite  participeront à cette première édition et ils auront l’occasion de fêter l’inauguration de l’espace rénové et restauré « Cinéma el-Hamra ».
S.L

AUCUN COMMENTAIRE

Laisser un commentaire